Accueil » News » Les Eurockéennes de Belfort : une 31e édition sous le signe de la découverte et l’éclectisme
Après l’incroyable fête que fut la 30e édition anniversaire, les Eurockéennes remettent le couvert du 4 au 7 juillet !
© Noreda/Eurockéennes de Belfort

Les Eurockéennes de Belfort : une 31e édition sous le signe de la découverte et l’éclectisme

Après l’incroyable fête que fut la 30e édition anniversaire, les Eurockéennes remettent le couvert du 4 au 7 juillet !

Fidèle à son esprit d’éternelle jeunesse, le festival niché sur la Presqu’île du Malsaucy à Belfort n’a pas pris une ride à l’aube de sa troisième décennie et s’illustre une nouvelle fois comme le miroir de son époque, en conservant sa place parmi les grands rassemblements historiques musicaux européens. Cette mixité sociale et diversité de styles est une petite parenthèse hors du temps, synonyme d’émotions partagées et de belles rencontres.

Avec le retour annoncé d’une (très) Grande Roue et du Chapiteau Greenroom, le décor de cette 31e édition est déjà planté. Les 60 groupes annoncés sont un mélange bouillonnant entre futures révélations internationales, artistes francophones les plus influents du moment et groupes cultes.

Dans la lignée Rock’n’Roll en référence appuyée au patronyme du festival, des formations Classic Rock des années 80, côtoieront une vague indie du tournant des années 2000 et feront souffler un vent de légende sur la presqu’île. Le Blues, le métal et le Pub Rock apporteront quant à eux la touche d’émotion. Le Rap ne sera pas en reste et sera particulièrement représenté, comme l’Electro. On en n’oubliera pas non plus les quelques curiosités musicales, à découvrir au fil du week-end du festival.

Pour cette édition, le festival intègre une partie stand up, Eurockomedy. Une nouveauté qui permettra aux festivaliers de reposer les jambes et petits pieds bien sollicités, tandis qu’ils travailleront leurs zygomatiques auprès des humoristes conviés pour l’occasion . En bref, encore une belle édition en prévision, placée sous le signe de la découverte et l’éclectisme.

PROGRAMME :

Jeudi 4 juillet
$uicideBoy$, Bigger, Fontaines D.C., Interpol, Roméo Elvis, Sam Fender, Sheck Wes, Slash feat. Myles Kennedy & The Conspirator, Starcrawler, Suprême NTM, The Chainsmokers, The Hu.

Vendredi 5 juillet
Alpha Blondy, DTSQ, Idles, Jambinaï & La Superfolia Armaada, Jeanne Added, John Butler Trio, Kompromat, Malik Bentalha, MNNQNS, Nekfeu, Ninho, Petit Biscuit, Rich The Kid, Rival Sons, Say Sue Me.

Samedi 6 juillet
Aloïse Sauvage, Angèle, Bakar, Farai, Frank Carter & The Rattlesnakes, Georgio, Hubert Lenoir, Isha, Jain, Kate Tempest, Le Comte de Bouderbala, Les Soeurs Doga, Mantar, Mass Hysteria & Guests, Parkway Drive, Tchami & Malaa, Thylacine, Weezer.

Dimanche 7 juillet
13 Block, 88Kasyo Junrei, Arnaud Rebotini et Le Don Van Club jouent 120 battements par minute, Christine and The Queens, Columbine, Julia Jacklin, Stray Cats, The Roots, The Smashing Pumpkins, Trippie Redd, Turnstile, Underground System.

+ d’infos

 

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Comité des Fêtes de la ville de Saverne, en partenariat avec la ville de Saverne, et en coréalisation avec Produc’son renoue avec les grands spectacles d’été et présentera ainsi du 19 au 28 juillet (relâche les 23 et 24 juillet) une fresque historique trilingue : Si Saverne m’était contée.

Si Saverne m’était contée : une fresque historique trilingue sous forme de spectacle son, lumière et mapping

Le Comité des Fêtes de la ville de Saverne, en partenariat avec la ville de ...