Accueil » Expo and co » Août 2019 » Space Cheap, pop culture et science-fiction

Space Cheap, pop culture et science-fiction

Du 4 juillet au 4 août 2019
Vernissage : vendredi 5 juillet à partir de 19h

Exposition dans le cadre du cycle Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs.

Space Cheap, pop culture et science-fiction est une exposition hybride proposant des regards multiples sur la science-fiction (SF).

Clin d’œil affectueux et éclectique à l’imaginaire science-fictionnel, cette exposition rassemble des livres, disques, affiches et diverses « bricoles » collectées par David-Olivier Lartigaud. La plupart de ces objets sont issus d’univers quelquefois sublimes, souvent étonnants et parfois kitsch. L’humour est d’ailleurs le trait commun d’une partie des objets rassemblés.

Si la SF a pris une telle place dans l’imaginaire de notre époque, c’est aussi parce qu’elle est un puissant moyen d’actualiser des mythes anciens et d’en créer de nouveaux. Loin de réduire la SF à un simple « folklore », cette exposition présente également des artistes et designers dont les œuvres dialoguent avec l’imaginaire de la science-fiction en traçant un futur plus ou moins utopique.

Un fanzine édité pour l’occasion ainsi qu’un coin lecture offrent une mise en perspective du propos de l’exposition et des imaginaires traversés.

Enfin, au rez-de-chaussée, des bornes d’arcade vintageéquipées de jeux cultes sont à disposition. Cette exposition est l’occasion pour petits et grands de (re)découvrir tout un pan dela culture SF !

« La science-fiction est un réservoir sans fin de propositions artistiques. En tant que genre narratif son intérêt réside non seulement dans la multitude d’univers qu’elle met en scène (planètes, mutants, aliens, technologies stupéfiantes) mais également dans la variété de ses propositions littéraires, cinématographiques, plastiques, ludiques, académiques, fantaisistes, scientifiques. La science-fiction est « pop » mais elle est aussi sérieuse : des éléments de notre quotidien sont conçus grâce aux projections et aux visions des auteurs et cinéastes de science-fiction, et d’autres sont aujourd’hui élaborés dans les laboratoires ou font l’objet de recherches. C’est pour cela que nous avons souhaité, David-Olivier Lartigaud et moi-même (accompagnés par les scénographes et designers de Maxwen – Maxime Favard et Gwenaëlle Bertrand) en collaboration avec l’équipe du Shadok, que Space Cheap soit représentative du genre par son aspect « Pop » (pochettes de disques, affiches, gadgets, figurines et artefacts techno-ludiques) mis en scène comme de petites narrations ironiques et non-orthodoxes du genre mais également en proposant d’appréhender comment cet imaginaire a impacté celui de toute une génération d’artistes. En présentant une dizaine d’œuvres d’artistes et de designers issues de l’École Supérieure d’Art et Design de Saint-Étienne et de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, Space Cheap témoigne de la vitalité et de l’importance d’un genre narratif qui est au cœur de notre (nos) imaginaire(s) technologique(s). Un univers que nous envisageons comme une boite à outils créative au sein de laquelle les artistes, viennent piocher et trouver des idées pour imaginer un futur plus attrayant, plus amusant et finalement plus désirable ».
Maxence Grugier
Commissaire général

Commissariat de l’exposition : David-Olivier Lartigaud
Commissariat général : Maxence Grugier
Scénographie : Maxwen (Maxime Favard et Gwenaëlle Bertrand)
Avec les artistes et designers : Kévin Ardito, Damien Baïs, Thomas Barbé, Alain Barthélémy, Ophélie Demurger, Alix Desaubliaux, Pierrick Faure, Valentin Godard, Martin Guillaumie, Jérémie Nuel et Bérénice Serra ainsi que Maeva Borg, Alexandre Lefebvre, Claire Malot et Nicolas Nova pour le fanzine
Certains travaux présentés ont été réalisés dans le cadre pédagogique de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon et de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne

Production Le Shadok – Fabrique du numérique
En partenariat avec l’Unité de Recherche Numérique en Art et Design de l’Esad Saint-Etienne/Ensba Lyon
Et avec le soutien de l’École supérieure d’Art et Design de Saint-Étienne et l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon

Shadok
25 Presqu’île André Malraux – Strasbourg
www.shadok.strasbourg.eu

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

SMITH

Du 21 avril au 23 mai 2020 Vernissage : mardi 28 avril à partir de 19h Le ...