Accueil » Expo and co » Archives » Patrick Bastardoz
Patrick Bastardoz - Orsay – 88 x 154 cm - Huile sur toile – 2018

Patrick Bastardoz

Du 2 au 24 mars 2019

La galerie présente une exposition des nouvelles peintures de Patrick Bastardoz, artiste installé à Strasbourg et que la galerie représente depuis plus de 10 ans.

Le peintre connu pour sa série des tours de Babel, commencée en 2012, et ses peintures de chantiers et de friches a entrepris un exercice sur des intérieurs de musées tels le musée Gustave Moreau, le musée d’Orsay et le musée du Petit Palais à Paris. Il nous présentera de nouvelles peintures sur ce dernier sujet, des toiles sur un atelier de facteur d’orgues en rénovation ainsi que des toiles ayant pour thème le « 36 quai des Orfèvres », lieu mythique à Paris qui a vu défiler les plus grands policiers et les plus célèbres criminels.

Patrick Bastardoz, 48 ans, parle de lumière, de perspective et de volume, avec l’impression d’un sentiment d’absence/présence que l’on retrouve dans ses toiles, comme si le temps s’était figé dans une espèce d’état « d’entre-deux » et attendait un signal pour se poursuivre.

Il conduit depuis plus de dix ans un travail sur le thème de la construction et des architectures urbaines, en particulier des chantiers, des tours, des cathédrales, des ports et des ateliers industriels dont plusieurs librement inspirés de sites réels. Il a également consacré une importante série à des wagons industriels.

Patrick Bastardoz, considère sa pratique de la peinture comme un regard incessant vis à vis de l’histoire même de la Peinture. « Je suis sensible au métier, au savoir faire et à la technique picturale, je passe du temps à regarder la peinture de chacun, notamment des grands maîtres, pour comprendre comment elle fonctionne. »

Attiré par les nombreuses similitudes existant entre la construction d’un bâtiment et la réalisation d’un tableau, il entreprend depuis 2006 une exploration sur le sujet, un exercice d’expérimentation et de variation sur le même thème. Ces toiles n’ont pas seulement pour sujet les chantiers eux-mêmes mais bien la peinture. Patrick Bastardoz s’attache à nous faire découvrir que des fondations jusqu’aux finitions, les rapprochements sont troublants : Structure et composition, fondations et imprimature (couche de base, souvent sombre dont on « tire » les blancs), murs transparents et glacis, finitions, touche et style etc… « Peintures de chantiers ou chantiers de peinture, la toile révèle ses phases de construction, par la succession de couches transparentes, elles « montent » vers le spectateur et offrent au regard les indices des étapes de leur propre réalisation. Tout comme le chantier d’un bâtiment s’auto-révèle, les toiles montrent ce qui les constitue, le regard attentif du spectateur saura distinguer les diverses étapes de leur construction.

Galerie Bertrand Gillig
11 rue Oberlin – Strasbourg
www.bertrandgillig.fr

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

New Rules – Show solo de Sven

Du 26 avril au 25 mai 2019 Vernissage : vendredi 26 avril à partir de ...