A Lire!
Accueil » Expo and co » Archives » Réalités déplacées
© A.H

Réalités déplacées

Du 13 février au 3 mars 2019

Dans le cadre du cycle Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs

Temps #1 : Planète interdite (anthropocène)

Au rythme des évolutions technologiques, notre environnement et nos modes de vie se modifient. On parle d’ailleurs d’« anthropocène » pour qualifier notre ère depuis que l’écosystème de la Terre est marqué par les activités humaines.

À l’aide des outils du design et de la science-fiction et avec la participation des étudiants du Master Design de l’Université de Strasbourg lors d’un atelier encadré par Gwenaëlle Bertrand et Maxime Favard, l’exposition Réalités Déplacées est une invitation à imaginer et à débattre de futurs probables.

Des micro-récits qui impliquent d’interroger l’alimentaire, les ressources naturelles, les changements climatiques, les flux migratoires, les technologies du quotidien, l’éducation ou encore l’économie du numérique par le prisme du projet de design et au regard d’une nécessité d’habiter autrement, d’appréhender d’autres mondes communs et d’autres hospitalités.

Hier c’était demain : science-fiction et imaginaires collectifs est le cycle thématique fil rouge de l’année 2019 au Shadok.

Concentrée autour du thème général de la science-fiction et de son impact sur la société, cette série d’événements mêle expositions, rencontres, ateliers, performances, résidences avec des créatifs, des artistes, des chercheurs, des auteurs de février à octobre.

Le Shadok
25 presqu’ile André Malraux – Strasbourg
www.shadok.strasbourg.eu

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Cabanes de combat de Philippe Graton

Du 25 septembre au 22 octobre 2019 Vernissage : mardi 24 septembre à partir de 18h30 ...