Accueil » Expo and co » Archives » Almost…but not quite de Ben Jack Nash

Almost…but not quite de Ben Jack Nash

Du 3 février au 9 mars 2019
Vernissage : samedi 2 février à partir de 17h

« L’entière réalité d’une chose ne peut arriver qu’une fois que la distraction liée à sa superficie a été enlevée et qu’elle retourne dans le dimension d’où elle était créée » Ben Jack Nash

Les oeuvres de Ben Jack Nash poitent du doigt un état larvaire dans lequel une forme, une identité, en chevauche une autre et passe d’un état à un autre.

La vitesse et la fréquence des changements d’identité (en termes sociologiques, environnementaux et technologiques) sont des marqueurs de notre époque dont les passages furtifs d’un état à un autre constituent les traces.
Inaccessibles de façon directe et imperceptibles sur le moment, ces instants ne peuvent être perçus que rétrospectivement par leurs sous-produits et leurs conséquences.
Le lieu et le temps exacts où se produisent ces passages sont flous, mystérieux et ouverts à l’interprétation.
Occulter momentanément le sujet de notre attention libère et épanouit la dimension secondaire de l’arrière-plan à la fois caché et pourtant bien présent.
Pendant un instant, l’effet est libéré de sa cause et l’objet devient le sujet, doté d’indépendance.
Certains travaux attirent l’attention sur cette ambiguïté qui superpose deux dimensions; d’autres soulignent leur imprécision et leur subjectivité.
Les portes sont souvent utilisées comme objets symboliques de chevauchement et sont démantelées afin de désigner les changements de matière comme un passage entre le réel et le virtuel.
Des travaux plus récents affinent cet aspect. En utilisant cette fois encore portes et fenêtres comme éléments symboliques. Leur présence est retirée puis suggérée par l’impression qu’elles nous laissent ([ ]~No.8 (v), 2014), ou par les souvenirs de la lumière qu’elles permettent ou empêchent([ ]~No.8 (vi), 2015).
Avant d’être un artiste, Ben Jack Nash a été avocat. Il a conseillé des personnes vivant en marge de la société : prisonniers, demandeurs d’asile, toxicomanes et handicapés mentaux.
Ce parcours particulier a forgé les idées conceptuelles qu’il exprime dans son travail artistique. Pour lui, l’espace des frontières, des bordures et des seuils s’assimile à notre tissu social voire aux tissus physiques et aux objets.
Ben Jack Nash réalise des installations basées sur la sculpture. Son travail a été reconnu et sélectionné pour des expositions par des personnalités réputées du monde de l’art telles que Richard Deacon, Richard,Wentworth,Yinka Shonibare et Miguel Amado,ce qui lui a permis de participer à de nombreuses expositions internationales notamment à Londres, Copenhague et New York.

Ainsi, en 2016, il a également  été retenu par Sabrina Van Der Ley, directrice du musée national d’art contemporain d’Oslo pour présenter ses installations à l’Arsenal de Venise.

Les oeuvres récentes de Ben Jack Nash sont principalement des installations de grandes dimensions qu’il présente dans des lieux traditionnels ou atypiques en tant que  » interventions architecturales ».
Des bourses et des subventions lui ont été attribuées à ce titre pour des installations commandées par le district de Londres/Kensington, et Chelsea, le Conseil de l’Europe pour son siège à Strasbourg ainsi que  les éditeurs Routledge.

Radial Art Contemporain
11b Quai de Turckeim – Strasbourg
www.radial-gallery.eu

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Christophe Hohler

Du 21 septembre au 19 octobre 2019 Vernissage + performance sur le quai des Bateliers ...