Accueil » News » 3e édition du festival de théâtre en langues régionales : Langues en Scène
 Le 3e festival Langues en Scène accueillera, du 27 janvier au 9 février, dans divers lieux, les créations théâtrales de trois compagnies qui participent au rayonnement des langues et des cultures régionales du Grand Est.

3e édition du festival de théâtre en langues régionales : Langues en Scène

Le 3e festival Langues en Scène accueillera, du 27 janvier au 9 février, dans divers lieux, les créations théâtrales de trois compagnies qui participent au rayonnement des langues et des cultures régionales du Grand Est. Ces créations seront présentées en alsacien, mais pour que chacun puisse y assister les trois pièces seront sur-titrées en français.
Dans le Sud Alsace, les spectacles seront présentés dans plusieurs villes à l’occasion de la 7e édition du festival Compli’Cité de Huningue.

À l’affiche : Ich ben e beesi Frau (Je suis une méchante femme) le 27 janvier à l’Espace Rhénan de Kembs, le 29 janvier aux Tanzmatten de Sélestat et le 1er février à l’Espace Rohan de Saverne ; Räuch ohne fiir ? (De la fumée sans feu ?) le 28 janvier au Triangle d’Huningue, le 1er février aux Tanzmatten de Sélestat et le 9 février à l’Espace Rohan de Saverne ; ainsi que E garte uf’em donon (Un jardin au Donon) le 25 janvier aux Tanzmatten de Sélestat, le 3 février au Forum de Saint-Louis et le 7 février à l’Espace Rohan de Saverne.

ICH BEN E BEESI FRAU (JE SUIS UNE MÉCHANTE FEMME)
Théâtre de la Cruelle
Texte de Pierre Kretz
Avec Francis Freyburger
Mise en scène Francis Freyburger
À partir de 15 ans

La pièce nous emporte dans un monde proche et lointain à la fois, celui des campagnes alsaciennes du milieu du XXe siècle, dans un village qui pourrait se trouver n’importe où en Europe, à une époque où le mot féminisme n’existait pas. Une femme se fait violer, tombe enceinte et épouse son violeur pour sauver l’ « honneur ». Il s’agit de l’histoire d’une vie gâchée, dans un univers où il n’y a que peu de place pour la douceur, la bienveillance et la compassion. Alors, pour survivre, que reste-t-il ? Il reste la méchanceté, car elle fait office d’armure, car elle seule permet de survivre, d’avancer dans un monde hostile. Mais il reste aussi le rêve. « Ah comme j’aimerais, une fois au moins dans ma vie … » répète-t-elle à l’envi.

Dates :
Dimanche 27 janvier, 15h – Espace Rhénan de Kembs
Mardi 29 janvier, 20h30 – Tanzmatten de Sélestat
Vendredi 1er février, 20h30 – Espace Rohan de Saverne

RÄUCH OHNE FIIR ? (DE LA FUMÉE SANS FEU ?)
Compagnie Calamity Jane
Texte de Gilbert Huttler
Avec Christine Wolff, Gilbert Lang
et Sonya Oster
Mise en scène Alexandre Léonard Steidl
et Sonya Oster
À partir de 12 ans

Dans un foyer d’accueil pour adolescents en difficulté, une fête de fin d’année scolaire vire au cauchemar. Un éducateur, Victor, est suspecté d’abus sexuel sur un jeune de l’institution. D’autres agressions sur mineurs se produisent dans la région et renforcent les soupçons. La pression atmosphérique monte et l’étau se resserre. Victor est-il un monstre ? La rumeur gronde, s’amplifie et éclate un soir d’orage. Treize à table, un chat noir, un étrange rôdeur et des sorcières qui s’invitent. Les mouches se multiplient en quête d’un cadavre. Raüch ohne Fiir ? Un polar fantastique, un huis clos palpitant, qui convoque des légendes insolites d’Alsace. Cette comédie grinçante nous rappelle de brûlantes questions de société.

Dates :
Lundi 28 janvier, 19h – Triangle d’Huningue
Vendredi 1er février, 20h30 – Tanzmatten de Sélestat
Samedi 9 février, 20h30 – Espace Rohan de Saverne

E GARTE UF’EM DONON  (UN JARDIN AU DONON)
Compagnie Welttheater
Texte de Daniel Heitz
Mise en scène Christian Hahn

C’est un siècle d’histoire de l’Alsace, à travers les avatars, les aventures, les peines et les joies d’une famille strasbourgeoise. Le tout est raconté par un vieux monsieur, depuis sa chambre dans une maison de retraite. Et malgré une mémoire qui le fuit de plus en plus vite il convoque des souvenirs, décrit des épisodes, des tableaux ou des personnes, reconstitue véritablement le passé en endossant une multitude de rôles. Mais ce qu’il préfère mettre en scène, ce sont surtout les membres de sa famille, installée dans un faubourg populaire de Strasbourg. Passant du baroque, au fantastique, du reportage historique au style épistolaire, son récit nous plonge bien souvent dans la Grande Histoire de notre région. A travers ce personnage principal, c’est surtout l’utilisation du dialecte alsacien qui est au centre de cette pièce de théâtre.

Dates :
Vendredi 25 janvier, 20h30 – Tanzmatten de Sélestat
Dimanche 3 février, 15h – Forum de Saint-Louis
Jeudi 7 février, 20h30 – Espace Rohan de Saverne

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Après le lancement de la Journée Nationale du Diabète, le 12 novembre dernier, Alliance du coeur revient à Strasbourg avec la Journée du coeur, qui s'articulera autour de la thématique "Le diabète, un mal qui vous veut du mal !", le 22 février.

La journée du coeur revient à Strasbourg avec une nouvelle thématique : Le diabète, un mal qui vous veut du mal !

Après le lancement de la Journée Nationale du Diabète, le 12 novembre dernier, Alliance du coeur ...