Accueil » Expo and co » Aout 2018 » Transparences

Transparences

Du 16 au 29 août 2018

Cette exposition clôt le cycle des expos d’été d’AIDA Galerie. Elle restitue la notion de transparence d’abord par les sujets représentés, avec des travaux figurant des matières transparentes, comme le verre, la glace des glaciers ou le ciel du littoral breton. Ces approches figuratives sont complétées par une acception plus littérale de la transparence, avec des pièces qui, par la mise en œuvre de matières comme le verre, sont elles-mêmes transparentes…

Solange Bourbon (peinture)
Elle a apporté pour cette exposition quelques carnets de papier plié en accordéon. Ce support singulier une fois déplié prend une envergure d’au moins deux mètres, livrant un parcours ou un paysage composé de linéaments fusant d’une page à l’autre, au recto et au verso, déployant leurs ramifications, divergeant, confluant ou se superposant…

Daniel Jung (peinture et sculpture)
Il propose d’un côté des peintures acryliques rapportées du bord de mer breton, de l’autre des sculptures mettant en jeu la transparence du verre, l’un de ses matériaux de prédilection pour le travail des volumes. Il restitue dans ses peintures la transparence du ciel breton, sans cesse lavé par l’humidité de l’air marin chargé d’iode, à l’aide d’une palette particulièrement franche en couleurs.
La touche est enlevée, vive et spontanée, très épidermique, sensible à l’instant présent.
D’une facture totalement différente, les assemblages qu’il a apportés sont construits sur le principe du contraste et de la tension entre matières. L’aspect brut, sombre, massif et dense du métal, du bois ou de la pierre semble totalement dompté par la grâce du verre, de surcroit doté du privilège de parvenir à capter et rediffuser la lumière…

François Malnati (peinture)
Les jeux optiques auquel se livre le verre dans notre environnement le plus banalement quotidien suscitent tout particulièrement sa fascination. Avec une prédilection pour les médiums transparents (aquarelle et pastel), il choisit de restituer des micro environnements tout ce qu’il y a de plus familiers : égouttoirs d’éviers, coins de tables (de cuisine ou de troquets par exemple)… Il restitue dans des gammes de couleurs vives et fortement contrastées les reflets renvoyés par les matières brillantes, les jeux de lumière orchestrés par les objets transparents, ainsi que les géométries labyrinthiques, déformées par les surfaces concaves ou convexes (verres, bouteilles, etc…). Tout ceci avec un sens plastique qui le conduit bien au de-là du réalisme.

Dominique Pery (peinture)
Elle a apporté plusieurs travaux réalisés sur papier, principalement des pastels, illustrant de différentes manières le thème de l’expo. D’un côté, trois petits paysages évoquent un univers de glaces. De l’autre, elle a également apporté d’autres réalisations mettant en scène des objets en verre.

Alexandre Van Buuren (peintures)
Fidèle à la figuration narrative d’un univers d’anticipation qui lui est très personnel, il évoque avec les peintures acryliques qu’il présente pour cette exposition quelques décors urbains futuristes ou bien quelques figures propres à la navigation intergalactique (espace sidéral, vaisseau spatial, etc..). Ces sujets se prêtent à des compositions ou se mêlent lumières et transparences. Les scènes très illustratives qu’il réalise fourmillent d’imagination dans chacun de leurs multiples recoins.

AIDA Galerie
130 grand rue – Strasbourg
www.aida-galerie.com

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mon oeuvre préférée

Samedi 8 décembre 2018, à partir de 14h Depuis le mois de septembre, une centaine ...