Accueil » News » Artiste » Capitaine Bowie, l’équilibre parfait !
Pour ce numéro hors-série d’été, nous avons souhaité faire intervenir sur la couverture du magazine un duo d’artistes-graphistes, Capitaine Bowie, composé de Raphaëlle et Alexis.
© Bartosch Salmanski

Capitaine Bowie, l’équilibre parfait !

Pour ce numéro hors-série d’été, nous avons souhaité faire intervenir sur la couverture du magazine un duo d’artistes-graphistes, Capitaine Bowie, composé de Raphaëlle et Alexis. Présents depuis maintenant quelques années sur la scène artistique locale, ils ont su se différencier de part leurs différents médiums, mais aussi par une identité qui leur est propre. Esthètes mais aussi passionnés de matières, ils nous font voyager, tantôt en enfance, tantôt dans un univers tropical et nous embarquent dans leur univers à part. Coup de projecteur sur ce couple plus que prometteur !

© Bartosch Salmanski

Raphaëlle et Alexis ont monté en 2016 le studio graphique Capitaine Bowie. Présentations faites, retour rapide sur leur parcours : Raphaëlle est originaire de Lorraine, Alexis quant à lui a grandi à quelques minutes de Strasbourg. Tous deux passionnés par les arts plastiques et graphiques, univers dans lesquels ils ont été bercés dès le plus jeune âge, ils ont suivi un parcours assez différent, avant de se rencontrer au cours de leurs études supérieures. Tiraillée entre la photo/vidéo et le graphisme, Raphaëlle a fait un passage par les Beaux-Arts de Mulhouse, avant de prendre le chemin de Strasbourg, en vue d’intégrer la faculté de cinéma, où elle a passé un an avant de rejoindre la MJM en communication visuelle, dans l’objectif de parfaire sa technique. Une école où elle a rencontré Alexis. Une rencontre qui a marqué un tournant dans la vie des deux artistes.

Leur travail
Dès la première année de leur cursus, les deux personnalités, différentes mais complémentaires se sont associées à d’autres camarades dans le but de monter un collectif, mais finalement, c’est la force du duo qui a primé ! Un binôme dans le boulot, mais pas seulement, le duo forme également un couple dans la vie de tous les jours. Raphaëlle et Alexis ont fait leur bout de chemin et ont commencé à se faire connaître en réalisant des visuels pour certaines associations musicales du coin, comme Underground Feelings ou encore Komos, une association qu’ils ont montée avec des amis. Des opportunités qui leur ont permis de se faire quelques contacts et au fur et à mesure se faire une place dans le milieu. Mais pour cela, il fallait créer une vraie identité au duo. C’est alors qu’un nom s’est imposé : Capitaine Bowie, en rapport avec le nom de leur adorable chienne, Bowie, qui a pour habitude de se tenir droite comme un capitaine. Et oui, ça coule de sens ! C’est ainsi que le studio graphique Capitaine Bowie est né. Depuis, Alexis et Raphaëlle réalisent toujours leurs travaux ensemble. Une force issue d’une complémentarité, autant au niveau des influences que des techniques. Ils aiment expérimenter, mêler les médiums, créer, découvrir… Et pour cela, ils ont trouvé un équilibre parfait !

« On se veut un peu comme des sauveurs du print »

C’est par leur style, leur univers à part et leur complémentarité qu’ils se sont différenciés, mais ils ne se cantonnent pas à cela. Ils se distinguent également par leur rapport à la matière, leur souhait d’émouvoir et de faire appel à tous les sens possibles, pour toucher leur public mais également créer des objets qui circulent et qui restent. C’est pour cette raison qu’ils mettent un point d’honneur à débuter une grande partie de leurs travaux sur papier, mais également à utiliser des techniques telles que la sérigraphie, pour restituer leurs productions. Au-delà, le duo évolue également sur d’autres domaines, liés, comme la photographie. Nous avons notamment pu découvrir une partie de leur travail à l’occasion de leur première exposition chez Curieux ?. Était présentée une série de clichés de lampes et objets divers, réalisés par Raphaëlle lors de son voyage en Amérique du Sud il y a quelques mois. En opposition aux réalisations que nous avons pu apercevoir à l’occasion du OFF de Noël 2017 (customisation de la boîte aux lettre située rue du 22 novembre), la tête de LEGO géante produite dans le cadre de la biennale LEt’s GO ou encore le boîtier réalisé à l’arrêt de tram Esplanade dans le cadre du OFF du NL Contest 2018, Colors, s’est révélée une autre facette, à travers des photos sobres et minimalistes.

Leurs actualités
En cette deuxième moitié d’année, on retrouvera Capitaine Bowie sur divers projets. Dès cet été, leurs réalisations pour le Street Bouche Festival #3 seront placardées dans toute l’Eurométropole, mais ce n’est pas tout ! Ils produiront également l’affiche de la biennale d’Art Contemporain d’Epinal, un événement où ils exposeront une partie de leur travail. Dans la continuité de leur collaboration avec l’entreprise de sérigraphie Drips, ils ont pour objectif de produire un calendrier sérigraphié, qui sera proposé à la n de l’année, pour l’année 2019, ainsi qu’une série de t-shirts. En résumé, Capitaine Bowie, c’est le duo à suivre de près, parce que ce qui est sûr, c’est que vous n’avez pas ni d’en entre parler !

La couv’ vue par l’artiste :
« Pour la couverture de Coze Magazine, on s’est inspiré de « Songe d’une nuit d’été ». À travers une illustration riche en contraste, nous avons voulu représenter les nuits chaudes et agréables des mois de juillet et août. Parce que l’été c’est aussi agréable de nuit ! »

Test du tac au tac :
Ton endroit préféré dans le monde ? Raphaëlle : dans ma cuisine – Alexis : mon lit
Si tu devais garder une seule musique, ça serait laquelle ? Raphaëlle : Bewlay Brothers de David Bowie – Alexis : Juicy de Notorious Big
Ton plus gros défaut ? Raphaëlle : Têtue – Alexis : Impatient !
Si tu devais crier un mot dans la rue, ça serait ? Les deux « Bowie, vient ici !! »

Page Facebook
Instagram

 

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Au mois de septembre, un nouveau lieu de travail a ouvert ses portes à Strasbourg : Hello’Working. Au-delà d’un traditionnel espace de co-working, c’est un lieu de vie placé sous le sceau de l’innovation, de la convivialité et de l’Humain.

Hello’working, un concept révolutionnaire de bureaux partagés

Au mois de septembre, un nouveau lieu de travail a ouvert ses portes à Strasbourg ...