Accueil » News » Nous y étions : Goran Bregović au Palais de la Musique et des Congrés
Mardi soir au Palais de la Musique et des Congrès (PMC) de Strasbourg avait lieu le concert tant attendu de Goran Bregović, compositeur et musicien issu de l'ancienne Yougoslavie, connu comme « la Star des Balkans », et le compositeur des films d’Emir Kusturica.

Nous y étions : Goran Bregović au Palais de la Musique et des Congrés

Un vrai bain d’énergie pour un public séduit

Mardi soir au Palais de la Musique et des Congrès (PMC) de Strasbourg avait lieu le concert tant attendu de Goran Bregović, compositeur et musicien issu de l’ancienne Yougoslavie, connu comme « la Star des Balkans », et le compositeur des films d’Emir Kusturica. Il était de retour à Strasbourg avec son « Grand orchestre des mariages et des enterrements » pour nous présenter son nouvel album Three Letters from Sarajevo, paru en Octobre 2017.

Plus qu’une présentation finalement, il s’agissait d’une véritable invitation au partage, à la méditation et à la danse. On est passé de l’un à l’autre sans grande difficulté et c’est ce qui a rendu le concert si passionnant. Goran Bregović est donc parvenu à « mettre les choses ensemble » avec l’idée de rendre le monde « comme une partition de musique où les notes courtes iraient avec les notes longues, et les piano avec les forte », tel qu’il le dit lui-même.

A travers son quatuor à cordes, son brass band et ses deux chanteuses, on a complètement oublié le temps pour voyager au rythme des fêtes réjouissantes, cris déchirants, danses endiablées et berceuses mélancoliques. On a ainsi assisté à une véritable fusion des ambiances et au mélange des âges et des cultures, en étant tous animés par la même écoute collective et la joie rayonnante.

Bien qu’au premier abord, le PMC se prête peu à ce genre de musique, l’énergie du public s’est éveillée peu à peu au fur et à mesure du concert. Après une introduction par le quatuor à cordes tout de noir vêtu et presque trop sage par rapport à la suite, les différents musiciens habillés en vêtements traditionnels ont rejoint la scène en déambulant de part et d’autre de la salle pour préparer l’arrivée triomphante de Goran Bregović. Avec son costume blanc satiné, ses gestes directifs plein d’énergie et sa vision très structurée de chaque pièce, il est apparu comme une véritable star menant son ensemble tout en laissant une place bien particulière à chacun de ses musiciens. Et si le public était assis et un peu trop calme lors des premiers morceaux, l’énergie communicative s’est belle est bien répandue dans l’ensemble de la salle pour finalement faire lever et chalouper l’ensemble du public.

Il s’agissait donc d’un concert varié, généreux, et plein d’énergie ; des artistes qui font plaisir à voir et à entendre, et que l’on à hâte de retrouver ! Pour suivre Goran Bregović et son orchestre, c’est par >>ici<<

Mélanie Vibrac

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le programme de la fête de la musique 2018 à Brumath

Voici le programme le plus complet possible de la fête de la musique 2018 à ...