Accueil » News » 20e édition d’Actuelles, le temps fort du TAPS dédié à l’écriture théâtrale
Auteurs-es, comédiens-nes, musiciens-nes, étudiants-tes scénographes, artistes associés, cuisiniers... cette année encore, de nombreux talents sont mobilisés pour créer et proposer au public un moment singulier et chaleureux consacré à l’écriture de théâtre d’aujourd’hui, autour d’Actuelles, qui se tiendra du 20 au 24 mars au TAPS Laiterie.

20e édition d’Actuelles, le temps fort du TAPS dédié à l’écriture théâtrale

Auteurs-es, comédiens-nes, musiciens-nes, étudiants-tes scénographes, artistes associés, cuisiniers… cette année encore, de nombreux talents sont mobilisés pour créer et proposer au public un moment singulier et chaleureux consacré à l’écriture de théâtre d’aujourd’hui, autour d’Actuelles, qui se tiendra du 20 au 24 mars au TAPS Laiterie.

Au programme : cinq soirées lors desquelles cinq auteurs sont invités à assister à la mise en voix de leur œuvre. On retrouve notamment La Loi de la gravité d’Olivier Sylvestre, Mon nom est rom de Claire Audhuy, Gamètes de Rébecca Deraspe, Le mensonge du singe de Christophe Tostain et Delta Char- lie Delta de Michel Simonot. À découvrir chaque soir dès 20h30 !

PROGRAMME :

Mardi 20 mars – 20h30
La Loi de la gravité d’Olivier Sylvestre

La loi de la gravité, c’est l’histoire de Dom et de Fred, de l’année de leurs 14 ans, de leur rencontre en haut de la falaise et surtout d’une amitié qui sera profonde comme le fleuve, à Presque-La-Ville. Dom et Fred trouvent en l’autre un refuge contre le monde où la norme tue. Au travers des trahisons que subit Fred et d’une histoire d’amour qui ravage Dom, se profile la quête d’un genre à soi, unique, qu’on doit imaginer, pour mieux vivre.
Directrice de lecture : Catherine Javaloyès
Comédien, comédienne : Logan Persan, Stéphanie Félix
Musicien : Nicolas Beck au tarhu (instrument d’inspiration ottomane,
croisement du violoncelle et des vièles orientales)
Scénographes : Margaux Michel, Clothilde Vallette, Amélie Bulties,
Léa Chardin

Mercredi 21 mars – 20h30
Mon nom est rom de Claire Audhuy

Une nuit.
Infiniment trop longue pour Fils benjamin et Fils cadet qui veulent mordre l’honneur. Bien trop courte pour Fille qui voudrait tout réparer avec Père. Il est déjà trop tard pour Mère : à force de ne rien dire, on devient muet pour de bon. Quant à Fils aîné, il ouvre grand les fenêtres de l’univers.
Directeur de lecture : Florian Wormser
Comédiens, comédiennes : Cécile Thiery, Charles Uguen, Laurane
Szlamowicz, Marjorie Frantz, Milan Morotti, Samuel Meyer
Musicien : Christophe Alzu à la guitare
Scénographe : Léa Broussard

Jeudi 22 mars – 20h30
Gamètes de Rébecca Deraspe

Quand Aude apprend que l’enfant qu’elle porte au creux de son ventre a un chromosome de trop, elle se réfugie chez Lou, son amie d’enfance. La collision entre les deux femmes est brutale, et la question qui jaillit est forte et redoutable : est-ce qu’en mettant au monde un enfant handicapé on tire un trait sur un « soi » épanoui dont la société pourrait être fière ? Aude et Lou refont la maquette du monde tel qu’elles le perçoivent pour tenter de répondre, ne serait-ce que du bout des lèvres, à cette question complexe : comment s’accomplir au féminin ?
Directeur de lecture : Jenny Macquart
Comédiennes : Agnès Bourgeois, Emma Massaux
Musicien : Jean Lucas au trombone
Scénographes : Alice Chapotat, Pauline Schaettel, Ines Guelfucci,
Elie Vendrand-Maillet

Vendredi 23 mars – 20h30
Le mensonge du singe de Christophe Tostain

Le mensonge du singe est un monologue monde, un éloge de l’immobilisme contemporain. Un homme habite dans un pavillon, dans une zone péri urbaine. Il ne sait pas comment il en est arrivé là. Il y a dans sa mémoire une zone d’ombre qu’il ne parvient pas définir, à comprendre. Il se promet alors qu’il va sortir de sa léthargie, qu’il va traverser le lotissement et atteindre la passerelle qui traverse le périphérique. En disant cela, il se persuade que c’est la seule échappatoire pour recouvrer sa mémoire et s’extraire de la standardisation dans laquelle il s’est éteint.
Directeur de lecture : Jérôme Rigaut
Comédien : Jérôme Rigaut
Musicienne : Yuko Oshima à la batterie
Scénographes : Anton Grandcoin, Chloé Marliot, Clémence Chiron,
Kapitolina Tcvetkova-Plotnikova

Samedi 24 mars – 20h30
Delta Charlie Delta de Michel Simonot

Un soir d’octobre. Trois enfants courent parce que la police court derrière eux. Ils se réfugient dans un transformateur. Un policier voit, n’alerte pas. Deux des enfants meurent. Des semaines d’émeute s’ensuivent. Dix ans plus tard, un tribunal reconstitue les faits. Dix ans plus tard, le survivant est encore et toujours celui qui porte dans sa peau les deux enfants morts.
Au-delà des faits, au-delà des mots entendus, Delta Charlie Delta déploie, à travers une forme chorale, une force symbolique et inscrit l’engrenage, la culpabilité individuelle et collective, dans une dimension humaine, éthique, politique.
Directrice de lecture : Sandrine Pirès
Comédiens, comédiennes : Bruno Journée, Isabelle Ruiz, Kadir Ersoy, Léna
Dia, Quentin Méténier, Anne-Laure Hagenmuller
Musicien : Thomas Billey aux claviers électroniques
Scénographe : Louise Diebold

TARIFS :

6 € la soirée, tarif unique
20 € pass complet 5 soirs

+ d’infos

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Chaque année, durant la période estivale, la ville de Colmar met en place des séances de cinéma de plein air. Ces séances sont gratuites et se tiendront sur le parvis du Pôle Média Culture Edmond Gerrer.

Le rendez-vous annuel colmarien du 7e art en plein air

Chaque année, durant la période estivale, la ville de Colmar met en place des séances ...