Accueil » Expo and co » Archives » Des formes ambiguës de Coralie L’Hote

Des formes ambiguës de Coralie L’Hote

Du 15 au 31 mars 2018
Vernissage : jeudi 15 mars à partir de 18h

« Je crée à partir de mon désir de manipuler, collecter et façonner les formes.
Plusieurs de ses formes diverses et ambiguës s’exhibent dans L’Ecrin.
Cette exposition est à voir comme une oeuvre polymorphe, comme un paysage corporelle, éclaté et assemblé à nouveau dans cet espace.
L’exposition est à parcourir et à ressentir. Elle rend palpable et visible des formes troubles et variées dans ce lieu clôt. Des oeuvres esquissées point par point, dans le trait et l’épaisseur – dessins, estampes, installation – sont ainsi réunis dans cette intention.
Il s’agit de suggestions de corps, d’évocations et de tensions entre des apparences pudiques et maîtrisées et des orientations charnelles et davantage instables.
La sensiblité de cette exposition de fragments et de formes permet alors au spectateur de se hasarder dans un univers polymorphe, de percevoir l’ambivalence que peut être un corps et de rendre au corps sa liberté d’être instable, protéiforme et ambigu. »

Née en 1992 à Saint Vallier, Coralie Lhote est diplômée du master en art de la HEAR Mulhouse.
Installée à Strasbourg, elle est membre et fondatrice de l’association Obgergrad (magazine degré) et Papier Gâchette. Coralie Lhote créé à partir de son désir de manipuler, façonner les formes et de les collecter ; notamment des formes corporelles, que ce soit les siennes ou encore celles plus imaginaires d’un corps qui se veut varié et mouvant.
Dans sa démarche, elle considère le corps, sa par de fragilité et son instabilité comme un outil formel et esthétique. Plus spécifiquement, elle traite la peau , les surface, de la matière. Elle assemble des éléments en mêlant organique et fabriqué. Suggestions, évocations et tensions, entre apparences sages et maîtrisées, ainsi que des orientation manifestement charnelles d’avantage instables.
Coralie Lhote joue et questionne les formes, les ambivalences, les signes de son/notre identité. Aussi, Le partage des expériences et des questionnements avec le spectateur occupe une dimension importante dans le reflet de la représentation de soi.

Galerie associative L’Ecrin
8 rue Sainte Madeleine – Strasbourg
www.facebook.com/associationlecrin

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sanctuary

Du 18 au 26 mai 2018 Après avoir mené un long travail de recherche dans ...