A Lire!
Accueil » Expo and co » Archives » Feed Your Soul, Le Noir et le Rouge 

Feed Your Soul, Le Noir et le Rouge 

Du 10 février au 7 mars 2018
Vernissage : vendredi 9 février à partir de 18h

Bodo Korsig
Depuis plusieurs années Bodo Korsig s’interroge sur la structure de la perception et du comportement humain. Il effectue des recherches utilisant les neurosciences et traite de thèmes et d’états extrêmes tels que l’anxiété, la violence ou la mort.
En créant des images, poétiques, provocatrices, énigmatiques, il génère des impressions sur les thèmes profonds de l’existence humaine.
Il s’inspire de l’imagerie médicale mais aussi de formes abstraites qui reposent entièrement sur la puissance des lignes graphiques.
Ses formes séduisantes, rondes et douces se transforment en elles-mêmes. Ces croissances et excroissances étranges rayonnent d’une énergie incontrôlable.

Bernard Langenstein
Elles sont posées là, empilées au fond des prés, à la lisière des bois, éparpillées, enchevêtrées, insolemment libres, mais étrangement intégrées dans le paysage.
Ces balles façonnées par l’agriculteur, apparaissent comme d’incontestables faits plastiques, comme d’authentiques œuvres d’art, car elles possèdent naturellement la puissance de certaines œuvres contemporaines, architecturales ou sculpturales.
Ces apparitions éphémères autant qu’irréelles, ont une véritable qualité esthétique et une étonnante dimension poétique.
Elles semblent porteuses d’une vérité aussi intemporelle qu’énigmatique.
C’est tout cela qui fascine le photographe et c’est ainsi qu’il nous donne à voir ces envoûtantes images.

Frank Fischer
Chaque ligne verticale illustre d’une seule nuance une scène pour former un spectre chromatique comme si cette scène était perçue au travers de « lignes de résolution » analogiques d’une qualité telle qu’elle nous interpelle instantanément.
Code-barres lumineux, ce spectre coloré est la transcription des oeuvres qu’il a tout spécialement choisies pour rendre hommage aux artistes.
Les laques sur aluminium révèlent un processus de peinture extrêmement précis et méticuleux.
Face à ces surfaces lisses et cliniquement ordonnées, seules les petites gouttes séchées à la base du tableau, semblables à des stalactites, témoignent du processus de création.

Lars Strandh
Les toiles de l’artiste Suédois peuvent être vues dans la tradition des artistes monochromatiques qui s’interrogent sur la nature de la couleur et de sa présence / apparence.
Avec Lars Strandh, c’est le style de son coup de pinceau, précis, toujours tiré horizontalement sur la toile, qui génère devant les yeux du spectateur l’oscillation des lignes qui sont souvent appliquées presque ton sur ton.
Ses toiles apparaissent simples, même si elles sont peintes avec une extrême précision.
Vues de loin, elles apparaissent monochromes et pourtant elles sont composées d’une multitude de traits de couleur finement étirés.

Alain Clément
La singularité de son œuvre repose sur les rapports étroits qu’il tisse dans des allers-retours constants entre peinture et sculpture.
Dans ses toiles comme dans ses sculptures, il s’agit d’un travail faussement «gestuel », moins spontané qu’il n’y paraît. Tous ses travaux sont préalablement construits, dessinés, les compositions ne sont pas le fruit d’un simple geste, mais d’une profonde réflexion.
Contemporain et ami des artistes du mouvement Supports/Surfaces, il développe depuis les années 80 une oeuvre très colorée constituée de gestes simples Comme chez tous les grands formalistes, la forme contribue à dessiner le fond.

Erik Oldenhof
C’est la simplicité qui fait la force de ce peintre. Avec un minimum de moyens, Erik Oldenhof s’efforce d’atteindre un rendement optimal dans l’art de la peinture.
C’est le processus de création qui occupe le centre de toute son oeuvre.
Avec ces superpositions de couches de peinture, rajouts et limitations, surfaces plates et en relief, ombres et lumières, ornières creusées et intentionnellement déroutées, c’est tout un ordre sciemment créé et défait.
Vues de loin, les toiles semblent ne se composer que d’austères structures linéaires.
De plus près, les couches épaisses font vibrer et scintiller la matière avec exaltation.

Radial Art Contemporain
11b quai de Turckheim – Strasbourg
www.radial-gallery.eu

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Complicités: Diego et Frida

Du 6 au 27 septembre 2018 Frida Kahlo et Diego Rivera, couple mythique d’artistes, figures ...