Accueil » Expo and co » Aout 2018 » Hélène de Beauvoir. Artiste et femme engagée

Hélène de Beauvoir. Artiste et femme engagée

Du 30 janvier au 9 septembre 2018

Longtemps restée dans l’ombre de son aînée, Hélène de Beauvoir (1910-2001) consacre sa vie entière à la peinture, qui devient très tôt son unique religion. Elle lui confie ce qu’elle vit, au cours des voyages jalonnant la carrière de son époux, puis durant les quarante années qu’elle passe à Goxwiller, en Alsace. Elle lui livre ce qu’elle est, sa soif de liberté, sa joie d’être reconnue pour son art, sa relation à sa sœur Simone, son engagement féministe. Fragmentation de la forme, décomposition du mouvement, simplification des lignes, création d’espaces dans l’espace du tableau traduisent son cheminement vers un style singulier, à la croisée des influences du cubisme, de l’orphisme et du futurisme.
Alors que l’Allemagne, l’Italie, le Japon et les États-Unis font sa notoriété internationale à partir des années 1950, Hélène de Beauvoir reste encore aujourd’hui une peintre méconnue en France. Sensible à son univers pictural multiple comme à son ancrage social local, le Musée Würth d’Erstein présente, du 30 janvier au 9 septembre 2018, la première rétrospective muséale de l’œuvre d’Hélène de Beauvoir depuis la disparition de son auteure. À travers des œuvres collectées principalement auprès de collections privées, le musée souhaite redonner à cette peintre et femme engagée, qui a marqué ici ceux qui l’ont connue, sa légitimité en son propre pays.
Ses travaux de gravure en marge d’ouvrages littéraires, sa proximité avec Simone de Beauvoir et Sartre, sa passion pour le chant de Maria Callas, qu’elle entendit en Italie, ou le piano de Glenn Gould, qui rythmait son travail dans son atelier de Goxwiller, inspirent de nombreuses correspondances entre les arts comme nous aimons en tisser à l’occasion de nos expositions. Nous avons cette fois-ci également passé commande au comédien, dramaturge et metteur en scène Christian Hahn d’une pièce de théâtre sur la vie de la peintre, qui sera créée en nos murs le 29 avril 2018 avant d’être redonnée dans le célèbre cabaret strasbourgeois La Choucrouterie.
Marie-France Bertrand, directrice du Musée Würth

Musée Würth
ZI Ouest – rue Georges Besse – Erstein
www.musee-wurth.fr

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Rêveries de Noël de Youngmi KIM

Du 22 novembre au5 décembre 2018 Pas plus d’informations pour le moment. Galerie AIDA 130 ...