Accueil » News » Artiste » Tino, l’artiste au mille visages
Interview de Tino, l'artiste au mille visages, qui a réalisé la couverture du Coze Magazine #64, dans le cadre des 10 ans du Zénith Europe de Strasbourg.

Tino, l’artiste au mille visages

Avec plus de 20 ans de carrière a son actif, Tino est un artiste incontournable de la scène alsacienne. Indépendant mais toujours en quête de nouvelles collaborations, Tino a su s’entourer au fil des années pour construire son parcours et se forger de nouvelles expériences. C’est pour ces diverses raisons, que l’agence laCompagnie, qui a conçu l’identité graphique des 10 ans du zénith, a fait appel à lui pour sa qualité d’illustrateur. Un travail de rétrospective, mettant en lumière les nombreux événements qui ont pu se tenir dans le plus grand espace culturel de la région.

Né dans la région Lyonnaise, Tino était, dès le plus jeune âge, destiné à une carrière artistique. Une voie évidente, passant d’un Bac en arts appliqués aux Arts Décoratifs. Et comme le hasard fait toujours bien les choses, c’est à l’école de Strasbourg qu’il a été admis. Un domaine, mais aussi une ville, qu’il ne quittera plus. Ce qui l’a retenu dans notre belle région, c’était tout d’abord une rencontre, celle de Richard Zielenkiewicz, aussi connu sous le pseudonyme de Monsieur Z. Illustrateur et graphiste français, Richard a pris Tino sous son aile et lui a permis d’intégrer l’agence Anstett Bélier, à ses côtés. Après 3 ans, l’aventure s’est terminée et Tino a repris sa route. Une année de formation supplémentaire, pour s’atteler à l’image de synthèse et rajouter une corde à son arc, puis le début d’une vie de travailleur indépendant.

Son travail

Cela fait maintenant plus de 20 ans que Tino évolue en tant qu’indépendant. Nous l’avons rencontré un 5 décembre, date à laquelle il déposait le nom de domaine de son site, Tinoland, devenu un univers à part entière, 20 ans plus tôt, jour pour jour. Cette plateforme lui permet d’exposer ses productions, mais pas seulement. Tinoland est devenu, avec le temps, une plateforme de travail et d’échange, autant qu’une vitrine. La palette des médiums qu’il aborde est assez large, passant par les arts appliqués, la décoration ou bien le graphisme. Mais ce que Tino aime par dessus tout, c’est d’accompagner les projets qui demandent une mise en image, quelque soit le domaine d’application : illustration, signalétique, animation, accompagnement pédagogique, … Et pour cela, Tino s’est entouré de collaborateurs, qui lui apportent diverses compétences, mais aussi des regards singuliers, ce qui permet un vrai travail de collaboration.

Au cours de sa carrière, Tino a réalisé de nombreux projets, et certains d’entre eux lui procurent une grande fierté. Parmi eux, les 15 panneaux signalétiques touristiques disposés sur l’autoroute A5, un travail qui lui offre une visibilité dans le temps (installés pour une durée de 25 à 30 ans), mais également le travail d’illustration des actualités qu’il réalise au quotidien pour la presse, notamment pour le journal Le Monde.

Ses actualités

Ce qui est sûr, c’est qu’en 2018, vous retrouverez, un peu partout en Alsace, le travail de Tino, a travaillé en collaboration avec laCompagnie sur l’identité graphique des 10 ans du Zénith de Strasbourg. L’agence a fait appel à l’artiste, notamment pour l’aspect musical qu’il sait aborder avec brio dans ses productions. C’est ensemble, qu’ils ont réalisé cette ligne conductrice, dont on peut tirer les thématiques de l’événementiel, du détonant et de l’étonnant. À travers ses créations, Tino a réalisé un éventail des temps forts de cette première décennie passée, une rétrospective, un inventaire de ces 10 ans de concerts et de spectacles dans les murs du Zénith.

La couv’ vue par l’artiste :

« L’idée c’était de mettre en avant l’une des figures emblématiques, un guitariste de blues, associé à l’ensemble des activités qui ont jalonné les 10 ans du Zénith. »

Test du Tac au Tac :

Ton endroit préféré dans le monde ? Ma maison de famille, en Auvergne

Si tu devais garder une seule musique, ce serait laquelle ? Requiem pour un con de Serge Gainsbourg

Ton plus gros défaut ? La curiosité

Si tu devais crier un mot dans la rue, ça serait ? Atchoum !

Site : tinoland.com
FB : Tinoland
Insta : @tino_land

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Samedi, l'équipe de Machiavel Production vous donne rendez-vous au Studio Saglio pour la quatrième soirée Undrsession. Pour l'occasion, le collectif a vu les choses en grand : il vous invite à passer la soirée aux côtés des Djebali & Timid Boy ainsi que le trio underground strasbourgeois Motion Sequence ! Une soirée qui promet déjà de vous faire vibrer jusqu’au levé du soleil.

Une nuit avec Djebali, Timid Boy et le trio Motion Sequence avec Machiavel Production

Samedi, l’équipe de Machiavel Production vous donne rendez-vous au Studio Saglio pour la quatrième soirée ...