Accueil » News » La rentrée de la Salle du Cercle de Bischheim
La salle du Cercle de Bischheim fait sa rentrée avec deux beaux spectacles à l’affiche au mois de novembre : une ouverture en énergie avec le concert du trio originaire du Pays Basque, Kalakan, le 10 novembre et le ciné-concert, dans le cadre du festival Jazzdor, « Les raisins de la déraison », le 22 novembre, qui mettra à l’honneur et en musique un des l’un des plus vieux savoir-faire français : la production viticole.

La rentrée de la Salle du Cercle de Bischheim

La salle du Cercle de Bischheim fait sa rentrée avec deux beaux spectacles à l’affiche au mois de novembre : une ouverture en énergie avec le concert du trio originaire du Pays Basque, Kalakan, le 10 novembre et le ciné-concert, dans le cadre du festival Jazzdor, « Les raisins de la déraison », le 22 novembre, qui mettra à l’honneur et en musique un des l’un des plus vieux savoir-faire français : la production viticole.

Une entrée en matière qui en dit déjà long pour le reste de la saison !

KALAKAN
Vendredi 10 novembre – 20h30
Plein tarif : 14€ / Tarif réduit : 12€ 

Kalakan, c’est un groupe (trois chanteurs percussionnistes), une langue (l’Euskara, la langue du chant traditionnel basque) et un état d’esprit (la liberté au service de l’essentiel).
Caractérisé par des arrangements minimalistes, le répertoire qu’ils ont choisi de revisiter, a capella ou accompagnés de leurs tambours, est la chanson traditionnelle basque. Des textes du 16e siècle et contemporains, où se côtoient des polyphonies envoûtantes et de sublimes instrumentaux, avec un élément commun : la simplicité et l’élégance.
Sur scène, Pierre, Jamixel et Xan se mettent à nu, créant un rapport intime avec le public par une prise de risque épurée qui laisse la place à l’imprévu et à la spontanéité. Le bois, le métal, les peaux, l’air et le silence y sont mis au service de l’harmonie : harmonie des voix, harmonie avec le public et enfin harmonie avec soi-même.

« L’art, ici, c’est de revisiter des chants traditionnels et de leur faire brillamment passer l’épreuve du temps. C’est beau à pleurer, la plupart du temps. Et c’est réconfortant de voir que ces monuments de la musique populaire passent allègrement l’épreuve du temps avec des artisans de la trempe de Kalakan. » Factotum (novembre 2015)

Jamixel Bereau : chant, harmonium indien, percussions (txalaparta, pandereta, tambours)
Xan Errotabehere : chant, vents (alboka), percussions (txalaparta, atabal, pandereta)
Pierre Sangla : chant, percussions (txalaparta, pandereta, tambours)

LES RAISINS DE LA DÉRAISON
Mercredi 22 novembre – 20h30
Plein tarif : 11€ / Tarif réduit : 9€

Le film :
Après une présentation en images, entrecoupées de cartons explicatifs, des vignes et vignobles, le film raconte l’affrontement entre la «ligue du régime sec» et les «Amis du vin». Jacques Arnould, président du club des amis du vin, accueille sur l’aéroport du Bourget, Saül Crockett, président de la ligue du régime sec. Ce dernier est accompagné de son secrétaire Léo Clarge. Après un dîner, au vin pour les uns, à l’eau pour les autres, il est décidé un voyage de documentation à travers le vignoble français…
« Les Raisins de la Déraison » nous replongent dans une époque où la productivité, poussée à l’extrême, devient le moteur premier du vignoble français, avec parfois des expérimentations dont les vignes payent encore le prix aujourd’hui. En compagnie du caviste « Au Fil du Vin Libre », nous verrons qu’il est possible de produire raisonnablement et sans produits chimiques des vins originaux et de grande qualité.

Musique dans la salle :
Les musiciens de l’ARFI (Association à la recherche d’un Folklore imaginaire) s’engouffrent avec joie dans la douce ironie qui traverse le film. Une musique chambrée car après tout, « tous les méchants sont buveurs d’eau, c’est bien prouvé par le déluge » !

Autour du spectacle :
Dégustation de vins naturels à l’issue du ciné-concert.

 + d’infos

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’association Longevity propose cette année encore un tremplin local pour musiciens amateurs d’Alsace et du Bade-Wurtemberg.

Appel à candidatures pour le Tremplin Longevity 2018 !

Chez Longevity, on ne change pas les bonnes habitudes ! C’est pour cette bonne raison ...