Accueil » News » La question de la propriété intellectuelle avec Antoine Defoort
En partenariat avec la Carte Culture et le SUAC, le Maillon présente Un faible degré d’originalité, d’Antoine Defoort.

La question de la propriété intellectuelle avec Antoine Defoort

En partenariat avec la Carte Culture et le SUAC, le Maillon présente Un faible degré d’originalité, d’Antoine Defoort.

Pour cette représentation, l’artiste monte seul sur scène pour un théatre-conférence sur les droits d’auteur le mardi 10 octobre, à l’Université de Strasbourg.

Antoine Defoort tente la prouesse de nous faire rire tout en développant en un temps record les aspects – historiques, juridiques, commerciaux, intellectuels – de la question.

L’HISTOIRE : 

Qui aurait cru que la question de la propriété intellectuelle puisse se prêter à autant de digressions aussi savantes qu’hilarantes ? Antoine Defoort tente la prouesse de nous faire rire tout en développant en un temps record les aspects – historiques, juridiques, commerciaux, intellectuels – de la question. Sorte de guide de montagne, ce conférencier averti trace un chemin à travers le sujet comme s’il s’agissait d’un vaste massif qu’il nous invite à gravir. Les points de vue sur ce que signifient les notions d’oeuvre de l’esprit, de génie ou d’originalité se multiplient et se modifient pendant la randonnée commune. Le temps d’une causerie entre amis, philosophique et parfois poussée à l’absurde, qui ne ressemble pas vraiment à un cours de droit.

DISTRIBUTION : 

  • Réfléchit, fait des schémas et parle tout haut : Antoine Defoort
  • Prend en charge la production du projet et ourdit des plans : Marion Le Guerroué
  • A anticipé et résolu les problèmes techniques : Robin Mignot
  • A dramaturgé (du verbe dramaturger) et tergiversé : Julie Valero
  • A conçu et fabriqué un remarquable pupitre : Francis Defoort
  • A fait du bricolage : Sébastien Vial
  • Coordonne les projets : Marine Thévenet
  • A alimenté la réflexion et mis en perspective : Julien Fournet
  • Fait les contrats, les déclarations et bien d’autres choses : Kevin Deffrennes, Margot Vouters, Camille Bono
  • A écrit un article sur la succession de Maurice Ravel : Irène Inchauspé
  • A indéfectiblement soutenu le projet : Le Vivat
  • Production : l’Amicale de production
  • Coproduction : Le Vivat, Scène conventionnée danse et théâtre d’Armentières / Le phénix, Scène nationale de Valenciennes, pôle européen de création / Centre National de la Danse / Bit-Teatergarasjen / CENTQUATRE-PARIS / Le Beursschouwburg

+ d’infos

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Si vous ne connaissez pas encore PLK (pour «Polak», en référence à ses origines), vous êtes réellement passés à côté de quelque chose ! Propulsé sur le devant de la scène avec son premier album «Polak », ce jeune rappeur est incontestablement l’une des révélations françaises de l’année.

Le jeune « Polak », PLK, en concert à Strasbourg pour la première fois

Si vous ne connaissez pas encore PLK (pour «Polak», en référence à ses origines), vous ...