Accueil » Expo and co » Archives » La Neustadt, laboratoire urbain / 1871-1930

La Neustadt, laboratoire urbain / 1871-1930

Du 29 septembre au 10 décembre 2017

La Région Grand Est, fortement engagée dans la connaissance, la protection et la valorisation du patrimoine présent sur son territoire, a noué, pour l’exposition, un partenariat scientifique avec l’Institut d’Histoire de l’Art de la faculté des Sciences historiques de l’Université de Strasbourg.

L’exposition « La Neustadt, laboratoire urbain / 1871-1930 » constitue la restitution finale de l’étude menée depuis 2010 par l’Inventaire général du patrimoine culturel (IGPC) de la Région Grand Est. Les chercheurs, photographes et cartographes de l’IGPC procèdent en effet depuis 7 ans à de multiples études de terrains croisées et à des recherches documentaires. Ces travaux leur permettent d’établir les dossiers qui constituent les archives patrimoniales de la Neustadt et ainsi d’en justifier la « valeur universelle exceptionnelle » au regard des critères de l’UNESCO. « Strasbourg : de la Grande-Ile à la Neustadt » a en effet été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en juillet dernier.

Cette opération d’inventairequi s’achève cette année, aura permis d’examiner l’intégralité des quartiers concernés et de les restituer chaque année auprès d’un large public lors des Rendez-vous de la Neustadt. Depuis 2012, cet événement a donné l’occasion au public de découvrir ce patrimoine unique à travers des conférences, des tables rondes, des expositions, des visites guidées, des animations, etc. Au fil de l’avancée de l’étude ont ainsi été mis en lumière : l’Université (2012), le quartier Contades (2013), l’île Sainte-Hélène (2014), l’Orangerie et l’Est de la Neustadt (2015) et la Gare et l’Ouest de la Neustadt (2016) (cf. annexe 1).

Cette exposition présentera ainsi les résultats de cette recherche et sera accompagnée d’un ouvrage, à la fois catalogue d’exposition et beau livre de 320 pages. Il se déclinera également en version numérique enrichie, qui sera traduite en allemand. Des conférences et des visites guidées seront également proposées aux adultes et au jeune public, ainsi qu’un jeu de piste sur smartphones et un jeu vidéo de construction de la Neustadt, accessible via l’application « Neustadt de Strasbourg » (cf. annexe 2).

Rendre compte du développement urbain et architectural de la ville et sensibiliser au mode de vie des années 1871-1930

Entre 1870 et 1918, Strasbourg a fait l’objet d’une transformation architecturale et urbaine sans précédent, conséquence de son rattachement à l’Empire allemand et de son élévation au statut de capitale du Reichsland Elsass-Lothringen.

La ville a vu en quelques décennies son espace intra-muros tripler, sa population doubler et son paysage urbain être marqué par la construction de plusieurs ensembles monumentaux et de nouveaux espaces d’habitation. Ces bouleversements ont accompagné des changements sociaux et politiques importants à l’échelle de la ville et sont contemporains des grandes avancées en matière d’urbanisme, de réseau et de règlementation. En moins de 50 ans, Strasbourg devient une groβe Stadt rhénane dont le rayonnement dépassera largement les frontières régionales.

Le propos de l’exposition est d’analyser cette métamorphose, mais également de mettre en évidence les prolongements des expériences conduites dans la Neustadt dans d’autres territoires ou à des époques postérieures.

Au travers de nombreux prêts issus de collections publiques et privées, françaises et étrangères, l’exposition retrace l’histoire de cette aventure urbaine. Les nombreux tirages photographiques anciens et récents, ainsi que les dispositifs multimédia et interactifs rendent le propos accessible pour un large public.

L’exposition se décline en 5 sections :
>une introduction historique évoquant la guerre de 1870 et ses conséquences pour Strasbourg,
>une section consacrée au projet d’extension,
>la troisième section, la capitale, présente les grands projets pilotés par l’Empire qui métamorphosent la ville,
>les acteurs, architectes, décideurs, sont évoqués dans la quatrième section dédiée aux acteurs de la Neustadt,
>la dernière section, la Groβe Stadt, aborde quant à elle le mode de vie dans Strasbourg devenue une grande ville.

Commissariat de l’exposition :
>Marie Pottecher, Olivier Haegel, Coralie Pissis, Inventaire général du patrimoine culturel, Région Grand Est,
>Hervé Doucet, Institut d’histoire de l’Art, Université de Strasbourg,
>Scénographie : Atelier Frédéric Casanova,
>Graphisme : Atelier Bastien Morin.
>Multimédia : Anamnésia

L’exposition bénéficie du mécénat des sociétés Museum Manufactory, Artrans et du soutien de l’Université de Strasbourg, Idex, levier Université & Cité. Elle s’inscrit également dans le cadre des manifestations « Strasbourg Laboratoire d’Europe ».

Église Saint-Paul
1 place du Général Eisenhower, 67000 Strasbourg
patrimoine.alsace

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Dazibao de Liu Yi, Xi Wang et Ralf Weber

Jusqu’au 16 février 2019 Par l’articulation et la tension, deux entités se connectent et créent ...