Accueil » Expo and co » Archives » Nouvelle Fôret de Guillaume Barth et Torten d’Helen Becker

Nouvelle Fôret de Guillaume Barth et Torten d’Helen Becker

Du 8 septembre au 22 octobre 2017

GUILLAUME BARTH
NOUVELLE FORÊT

« La symbolique de l’Arbre, son rôle majeur dans les écosystèmes, sa matérialité en tant qu’être vivant extraordinaire me fascine depuis toujours.

À l’automne 2016 dans la forêt de Stuttgart des changements brutaux de température provoquent la germination des glands de chênes sous un arbre particulier. Je décide d’en prélever un maximum pour les protéger du gel. 148 glands de chêne sont mis en terre le 25 octobre 2016. C’est la naissance d’une « nouvelle forêt ».

L’expérience de la nature est déterminante dans l’élaboration de mes travaux. Celle-ci prend une dimension particulière quand bien même la forêt commence à grandir dans l’atelier. J’invente différents protocoles, ne cherchant pas a documenter mon travail de manière scientifique mais plutôt d’accentuer le caractère intuitif du départ. J’organise la résidence sous la forme d’une Baumschule qui se traduit en français par pépinière. Ce qui me plait dans le terme allemand c’est l’idée d’école des arbres dans laquelle je me trouve au même titre
que ces derniers. J’expérimente notamment avec de la musique. Je partage mes lectures et cherche à comprendre le rapport invisible entre les Arbres et les Hommes.

J’observe avec émotion la croissance des jeunes pousses devenir depuis la graine, des petits arbres. A l’issue de la résidence le 16 janvier 2017, 96 arbres sont sortis de la terre.

Ce projet se poursuit dès lors que les petits arbres deviennent Arbres et seront un jour replantés. »
Note de l’artiste, 2017

HELEN BECK
TORTEN

«Un livre est-il seulement un livre, si on peut l’ouvrir ?
Un labyrinthe n’est-il pas un labyrinthe s’il n’est pas accessible ?
Un jeu doit-il avoir une règle pour exister ?
Comment puis-je savoir où réside le talent d’une
chose, et comment serais-je en droit de le nommer?»

« Je me suis engagée à jouer, car je suppose que c’est plutôt sérieux.
Je me concentre sur les définitions, car je trouve qu’elle sont plutôt vagues.
Je cherche des limites, sans succès.
Jusque là.
Le CEAAC m’a permis de jouer des parties intéressantes de mon jeu préféré du moment.
C’était une expérience importante.
J’en suis très reconnaissante. »
Notes de l’artiste, 2017

Née en 1982 à Ellwangen, Helen Beck vit et travaille à Karlsruhe. Elle a été accueillie en résidence à Strasbourg de janvier à mars 2016.

L’artiste dépeint un univers coloré et joueur dans lequel les choses s’incarnent en galeries de portraits singuliers et semblent soudainement échapper à leurs définitions.

Une édition limitée, éditée par le CEAAC et dont chacun des 350 exemplaires a été manuscrit par
l’artiste, fait écho à ce projet de recherche et d’exposition.

Centre européen d’actions artistiques contemporaines
7 rue de l’Abreuvoir – 67000 Strasbourg
ceaac.org

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Quand je regarde les roses pousser…

Du 26 novembre 2017 au 7 janvier 2018 « Ma mère m’enseigne qu’à soixante-seize ans ...