Accueil » News » Artiste » Louis Durban Peiffert : l’illustration de la Street culture !

Louis Durban Peiffert : l’illustration de la Street culture !

On a tous sûrement déjà eu l’occasion d’apercevoir son travail dans Strasbourg. Que ce soit dans l’identité visuelle d’un lieu, d’une marque ou d’un groupe de musique, sur le flyer d’une soirée ou qu’on l’ai entendu à la Laiterie ou bien sur la radio RBS, Louis Peiffert, est partout ! Graphiste, illustrateur, vidéaste et mc, cet artiste multi-facettes perce sa voie dans de nombreux domaines. Qu’on l’appelle Durban ou Mafosam, ce qui est sûr, c’est qu’on n’a pas fini d’entendre parler de lui !

Né à Nancy, Louis s’est très vite passionné par l’art sous toutes ses coutures. Après s’être spécialisé dans le domaine des arts plastiques et graphiques dès le plus jeune âge, et avoir pratiqué le graffiti de nombreuses années (sous le pseudo de Durban, avec lequel il signe toujours ses illustrations et ses toiles), il a pris la route vers Strasbourg pour continuer ses études dans le graphisme. Plutôt autodidacte, Louis a vite arrêté son cursus pour se forger en entreprise et faire ses armes. Après de nombreux stages et expériences professionnelles, il décide se lancer à son compte et collabore en temps que graphiste et directeur artistique avec de nombreuses agences, notamment Nocomend, et crée sa propre griffe, New Icon, en 2013. Il trouve sa marque de fabrique en mêlant librement et subtilement sa culture artistique classique et les codes de la Street Culture.

Son travail
L’univers dans lequel Louis évolue lui a apporté beaucoup de nouvelles rencontres, souvent étonnantes, et surtout de belles collaborations. C’est ce qui a poussé Louis à construire sa carrière à Strasbourg. Touche-à-tout, il s’amuse autant dans la création de typo, d’identité graphique que dans la calligraphie et l’illustration. Le plus important, c’est d’apprécier son travail, et lui ce qu’il aime, c’est le punchy ! On a pu découvrir ses réalisations à travers notamment le design de certaines enseignes comme Woodstock Guitare ou Francky’s Dinner.
Evoluant dans le monde de l’art et de la musique, de par ses activités et ses liens intenses avec les acteurs du spectacle vivant, il ne se cantonne pas à son activité de graphiste et décide de se lancer également dans la musique. Selon lui, il n’y a qu’une frontière entre ces domaines. Il produit alors des identités visuelles pour des groupes comme Sir HIL, Moxxx & Sparow, travaille sur des clips et se lance même dans l’aventure en tant que MC. C’est avec son compère DJ T-Killa, membre du Turntableast Crew et fondateur de Ready 2 Rumble, qu’il a créé Le Squad Tekova en janvier 2017. Cette association était devenue une évidence. Louis, sous sa casquette Mafosam voulait lancer un nouveau mouvement, l’ultime playlist : un concentré de basses, ouvert à tous les styles qui ont émergé ces dernières années, tout en conservant la tradition purement jamaïcaine du sound system et DJ T-Killa, avec son univers hybride entre Dancehall et Hip Hop ultra dynamique parfaitement maîtrisé et sa vision du
deejaying correspondait totalement à la touche débridée qu’il souhaitait apporter à ce projet. Le résultat, un concept inédit à Strasbourg, Le Squad Tekova : un DJ, un MC et un mashup des meilleurs sons Reggae, Dancehall, Trap, Moomba, EDM, pour une ambiance de folie !

Ses actualités
Avec le lancement de son projet Tekova, le début de l’année 2017 a été riche pour Louis. Sous le blaze de Mafosam, il s’est produit, aux côtés de DJ T-Killa, à de nombreuses reprises à la Laiterie et à l’Elastic Bar pour les soirées SQUAAAD ! On les a également retrouvés dernièrement sur la scène cultures urbaines, située sur la Presqu’Île Malraux, lors de la Fête de la Musique de Strasbourg. Du côté de New Icon, Louis a récemment signé les identités de O’Barber, nouveau salon de coiffure au Neudorf et Williwaw, un voilier qui s’apprête à partir faire le tour du monde, pour lequel il a travaillé sur le logo et le design du blog/journal de bord. Il a également signé l’affiche de la soirée Dinguerie, organisée par le NL Contest, le Festival International des Cultures Urbaines et collabore avec le label Remade Music au projet de la chanteuse Kamisa Negra. Gardez l’œil ouvert autour de vous, la prochaine fois, vous ne le manquerez pas !

La couv’ vue par l’artiste
« On m’a donné carte blanche donc je me suis amusé ! Ça n’arrive pas tous les jours de pouvoir se faire plaisir sur la créa’. J’ai dessiné ce que m’inspire Coze, et apporté un peu de soleil au magazine »

Test du tac au tac 
Ta série TV du moment ? Carry
Ta plus grande phobie ? Le vide
Ta musique que tu écoutes en secret car tu en as un peu honte ? Je suis très sélectif en musique… donc je crois qu’il n’y en a pas
Ton petit tic ? Je fais tomber mon portable 50 fois par jour !

Site : www.new-icon.com
Facebook : New Icon
Instagram : @newiconart

Emilie Jade Vauban
Crédit photo : La Fine Prod 2017

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

A découvrir

Les projections exceptionnelles Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg 2017

Les projections exceptionnelles du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg 2017

Pour ses 10 ans, le FEFFS (Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg) vous fait ...