Accueil » News » Artiste » HAZE KWARE – L’ombre des athlètes

HAZE KWARE – L’ombre des athlètes

On l’a tous une fois (ou deux même) croisé à Strasbourg, déambulant dans les rues de la ville appareil photo autour du cou ou au détour d’une exposition. On ne devrait même plus le présenter : je parle bien évidemment de Andriantsoa Andriamampandry, plus connu sous le pseudonyme d’Haze Kware. Photographe et vidéaste hors pair, notre artiste local a choisi de signer la couverture de ce mois de mai, avant de quitter sa chère et tendre ville de naissance pour une métropole un peu plus ensoleillée. Focus sur celui qui a su sublimer les sportifs à travers un projet inédit. 

Né à Strasbourg, Haze Kware y a passé le plus clair de son temps, avec quelques escapades durant l’enfance, dont une à Winnipeg au Canada. Musicien à la base, il est d’abord un talentueux pianiste de jazz qui a fait ses gammes à la capitale mais qui s’est ensuite tourné vers la vidéo au fil des années. « J’ai décidé finalement de me reconvertir et c’est grâce à mes activités au sein d’une association culturelle d’Oberhausbergen, Alternatives, que je me suis intéressé à la vidéo, puis par la suite à la photographie » nous livre-t-il.  Il se crée alors un vrai personnage, avec un nom d’artiste rationnel : Haze Kware est en fait la logique de ses initiales (AA), soit A au carré, qui se dit en anglais A Square.

Son travail

Spécialisé dans la photographie de danse, notre artiste du mois a marqué les esprits avec sa série InMotion. Son concept ? Mettre en scène des danseurs, gymnastes, circassiens ou sportifs dans des lieux atypiques, hors de leur cadre quotidien.  Un projet né fin 2013, mûri après avoir réalisé les photos de plusieurs battles et festivals de danse Hip-Hop en France et de l’autre côté de la frontière. Ce pari fou l’a d’ailleurs emmené aussi bien en Allemagne, en Suisse, en Italie, en Espagne, au Canada ou encore aux Etats-Unis. Véritable vitrine de son travail, InMotion a fait des petits : après la danse classique et contemporaine, il s’est penché sur la gymnastique rythmique et acrobatique, mais aussi sur le cirque. A savoir aussi que les athlètes de fitness, de crossfit (très à la mode !) et les arts martiaux sont aussi dans sa ligne de mire ! Bref, vous l’auriez compris, son objectif est de s’ouvrir à toutes les disciplines artistiques liées au corps, étant fasciné par le mouvement en général.

Côté inspirations, Haze Kware a beaucoup de respect pour d’autres collègues photographes, spécialisés eux aussi dans la danse, comme Loïs Greenfield et Dane Shitagi. Mais son inspiration est surtout de chercher en dehors de la photographie, avec du cinéma, des arts de la scène et de la peinture, le caravagisme notamment !

Son travail est essentiellement tourné vers les professionnels, ceux qui veulent peaufiner leur book et enrichir leur portfolio, des athlètes désireux d’avoir des photos qui marquent et retiennent l’attention pour promouvoir leur talents et leur prestations. Il a travaillé également avec des compagnies, de cirque ou de danse comme l’Opéra National du Rhin à plusieurs reprises. Les collectivités sont aussi des clients potentiels, puisque certaines villes s’intéressent à la façon de mettre en valeur leur patrimoine architectural grâce à InMotion.

Ses actualités

Après son périple européen de près de huit mois, Haze Kware et sa femme, qui l’aide beaucoup sur l’assistanat, comptent se focaliser sur quelques villes pour soigner davantage le travail et continuer de développer le projet InMotion. Dans les cartons aussi, des workshops et des photographies bientôt disponibles à la vente.

Et notez aussi que la Cathédrale de Strasbourg reste un fantasme… mais pour encore combien de temps ?

TEST DU TAC AU TAC

– Ta série du moment ?
Black Mirror

– Ta plus grande phobie ?
Les serpents…

– Ta musique que tu écoutes en secret car tu en as un peu honte ?
Boyz II Men

– Ton petit tic ?
Je regarde toujours les notifications sur mon portable.

La couv vue par l’artiste »:

Cette photo réalisée à Strasbourg à l’intérieur de l’Aubette avec l’athlète/free runner Robin Ohl suscite souvent bien des interrogations… d’où  saute-t-il ? Quel est son point d’atterrissage ? 4/5 prises furent nécessaires pour saisir la bonne position au bon endroit.

Site : www.hkvisuals.com

 

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L'auteur, compositeur et interprète, Tibz présentera son nouveau spectacle, entouré de ses musiciens, le samedi 25 novembre, à partir de 20h, au Fil d’Eau.

Tibz en concert au Fil d’Eau

Auteur, compositeur et interprète, Tibz se révèle, à seulement 23 ans, être un artiste de ...