A Lire!
Accueil » News » Artiste » Toma.H : adepte du collach’

Toma.H : adepte du collach’

C’est un garçon modeste et talentueux qui nous fait l’honneur d’une couverture colorée, pour ce Coze du mois de mars. Découvrez sans plus attendre Toma. H, un adepte du collage et de la récup’. Eternel optimiste, notre artiste du mois est un créatif sans limites qui redonne vie à nos vieilles affiches démodées. Avec lui, plus rien n’est has been, tout se recycle. Et pour le plus grand bonheur de nos yeux !

Portrait

Cuisinier de formation, Thomas a toujours baigné dans un certain milieu artistique, qu’il soit musical ou graphique. D’aussi loin qu’il s’en souvienne, il a toujours touché au collage, même s’il s’est freiné durant son service militaire en Nouvelle-Calédonie. A son retour, il reprend, doucement mais surement, jusqu’à vendre quelques-unes de ses créations – à son plus grand étonnement – ! Toujours considéré comme un loisir, son art plaît de plus en plus, et notre artiste du mois enchaîne les expositions : à la PopArtiserie, à la Place des Arts, à l’espace parisien Pierre Cardin et j’en passe. Son nom d’artiste (Toma.H), lui, est clairement dérivé de sa vraie identité, Thomas Hoffmann.

Son travail

Les thèmes de prédilection de ses œuvres tournent exclusivement autour du cinéma et de la musique, deux domaines qu’il affectionne. Souvent très grandes, « pour que ça claque », ses toiles sont le fruit de superpositions, d’entremêlages, de compositions, de déchirures d’affiches. Des morceaux de rues, auxquels il redonne vie.  Vous l’auriez compris, côté techniques, Toma.H ne jure que par le collage. Il récupère des images un peu partout, chez Emmaüs, dans les marchés aux puces, sur les vieilles affiches et les transforme à sa façon. Collage en fond, il le sublime ensuite de peinture, et réitère cette technique mixte sur deux, voire trois couches. Les bombes, les sprays, les pots et les projections de peinture sont donc indissociables à son activité collage.

Chez lui, ce n’est pas l’artiste qui dicte l’œuvre, mais plutôt l’inverse : les différentes images dénichées indiquent la direction du tableau. « Une affiche propre ne me sert à rien, j’ai un œil de composition, d’assemblage, j’ai besoin de plusieurs visuels, et de mélanger tout ça. » De mélanger tout ça, un peu comme les ingrédients en cuisine. Et pour cause ! Souvent, ses toiles restent très colorées, « un peu comme en cuisine, il faut que ce soit bien chaud, bien relevé, et que chacun y retrouve une histoire de vie, des fragments de vie, qu’on ne s’ennuie pas, que ça vive ! » glisse-t-il, sourire aux lèvres.  C’est le soir, quand la maison s’endort, que notre artiste du mois compose. Son crédo ? Se poser dans son salon, casque sur la tête, The Prodigy ou Rage Against The Machine dans les oreilles. Très créatif dans ses conditions, Toma. H colle comme ça vient, construit comme bon lui semble : « il faut que ça sorte, créer est une vraie thérapie pour moi ». Et ses toiles évoluent continuellement, parfois il doit même les laisser des jours de côté, pour les reprendre ensuite.

Autre activité, Toma. H dispense aussi, au lycée agricole d’Erstein, des ateliers « collage » avec les jeunes : plusieurs séances pour créer avec eux des œuvres sur les murs du foyer. Un goût du partage, pour transmettre son savoir aux adolescents.

Ses actualités

Notre artiste participe à nouveau au salon art3f, à Metz cette fois-ci, du 28 au 30 avril prochain. On le retrouvera également aux Caves Ouvertes de Mittelbergheim en avril, où il exposera quelques-unes de ses créations. Pour l’instant, rien d’autre dans les cartons, mais créatif comme il est, ça ne devrait plus tarder !

La couv vue par l’artiste :

 » Regard envoûtant d’une icône féminine sur un monde qui s’affiche »

couvcozemars

Test du tac au tac !

Ta série du moment ? Black Mirror
Ta plus grande phobie ? La peur du vide
Ta musique que tu écoutes en secret car tu en as un peu honte ? Ça j’en n’ai pas !
Ton petit tic ? Je me mets vraiment dans ma bulle pour créer !

Site : www.toma-h.com
Facebook : Toma.H

 

Charlotte Baechler
Crédit photo : Bartosch Salmanki

 

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

A découvrir

FOOTFEST, entre deux pays !

A compter du samedi 29 avril 2017, les trams circuleront entre Strasbourg et Kehl et ...