A Lire!
Accueil » News » Artiste » Clémence Dupont : il n’y en a pas deux comme elle !

Clémence Dupont : il n’y en a pas deux comme elle !

Petit bout de femme, notre artiste du mois vit dans un monde bien à elle. Ou plutôt, elle nous y plonge, avec ses illustrations jeunesses et ses œuvres décalées. C’est à travers un dinosaure qui boit du thé (un Tea-Rex), un astronaute perdu dans le cosmos ou encore une montgolfière en vol que l’on embarque pour un long voyage. Couleurs, tracés et animations, Clémence Dupont manie les images pour les enfants à la perfection. Focus sur cette jeune artiste et son monde naïf qui réchauffe le cœur en ce début d’année.

5DS_1083

C’est après un bac en arts appliqués et les Beaux-Arts d’Epinal que notre artiste du mois a posé ses valises à Strasbourg, pour une formation en didactique visuelle. Mais Clémence ne finira pas l’année : « je commençais à avoir du boulot à côté et surtout c’était très différent de ce que je faisais d’habitude, je ne faisais quasi plus d’illustrations jeunesse ». Alors elle se lance en freelance, avec un service civique en parallèle, à Familangues, une association qui travaille autour de la valorisation et de la transmission des langues maternelles. Là-bas, elle travaille sur l’illustration et le graphisme, à travers différents outils (visuels, flyers, livres…). Côté nom d’artiste, elle choisit de garder sa vraie identité,  histoire de n’être associée à aucun pseudonyme, et parce qu’elle le trouve plutôt rigolo.

Son travail
Vous l’aurez compris, son crédo c’est les illustrations pour la jeunesse. Toujours entourée de livres, attirée par la littérature, son domaine de prédilection allait de soi. Côté thèmes, Clémence exploite énormément les animaux, surtout les dinosaures, mais aussi les plantes et l‘espace.  Clémence Dupont adore raconter des histoires avec des images, toujours en trouvant un fil rouge, « pour ne pas redire le texte, il faut le dire autrement, l’exploiter sans le copier, et sans que les images ne prennent la place du texte». Pour ça, notre artiste du mois se documente beaucoup, lit plusieurs fois le texte dont il est question, et essaye d’extraire des idées, comme le voyage, la tolérance et j’en passe.
Vous avez sans doute déjà croisé le travail de Clémence Dupont, notamment avec la maison d’édition « Les Editions du Pourquoi pas ? », basée à Epinal. Elle y a illustré le livre double Le Sauvage / 1+1=1, écrit par Yves-Marie Clément et Julia Billet! D’ailleurs, à Epinal toujours, elle a participé au chemin des images, une interprétation de vieilles images fournies par le musée.

Ses techniques
Notre artiste de ce mois des amoureux dessine à l’échelle et utilise ensuite une table lumineuse et le logiciel Photoshop. Toujours en couleurs, « c’est plus expressif » nous glisse-t-elle, ses œuvres sont influencées des techniques d’estampes traditionnelles, de la gravure, de la lithographie ou encore de la sérigraphie. Piqué d’un amour inconditionnel pour le vintage, Clémence aime fouiller dans les livres de son enfance, les dessins de sa jeunesse et dans les images des années 70.  Babar ? Elle adore. Père Castor ? Elle connaît par cœur, ne la testez pas là-dessus. Et puis, d’autres l’inspirent aussi, comme Lucia Calfapietra, Dinara Mirtalipova, Lizzy Stewart,  ou encore Vincent Mahé, qui crée des livres où « les images suffisent au voyage ».

Ses actualités
En ce moment, Clémence travaille avec l’affiche moderne, un shop online d’affiches, mais aussi avec l’imagerie d’Epinal. Elle travaille aussi sur un autre livre avec Seuil Jeunesse et continue avec Les éditions du pourquoi pas ?.  Bientôt, avec les éditions L’Agrume, elle publiera son propre livre, où elle sera à la fois auteure et illustratrice, sur le thème de l’histoire de la Terre. Il est en chantier, et sortira d’ici octobre 2017, patience !

La couv vue par l’artiste
« Le dernier brachiosaure contemple le ciel étoilé, sous une pluie de comète en attendant la fin de son monde. »

couverture

Test du tac au tac !

Ta série du moment ? Battlestar Galactica.
Ta plus grande phobie ? Je déteste les yeux… (rires)
Ta musique que tu écoutes en secret car tu en as un peu honte ? : Toutes les musiques des années 70 françaises, genre radio Nostalgie !
Ton petit tic ? : Je bois beaucoup de café, beaucoup, beaucoup !
Site : clemence-dupont.tumblr.com

Charlotte Baechler
Crédit photo : Bartosch Salmanski

 

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Germinal au Maillon

« walk man » « ponts et chaussées » « tout l’univers » « civilisation » « gros œuvre » « il y a des règles »… Ah non, ce sera « Germinal ». Les autres titres n’ont pas été retenus !

L’Amicale de Production nous présentait la semaine dernière au théâtre du Maillon une pièce de ...