Accueil » Expo and co » Archives » A fake crocodile can make you cry real tears

A fake crocodile can make you cry real tears

Jusqu’au 8 janvier 2017

L’œil de Navas s’établit dans le paysage urbain, où elle puise son inspiration dans l’instabilité qui constitue la matérialité environnante. Les défauts de manufactures, les objets et leurs erreurs, les accidents et les incohérences industrielles alimentent son travail. L’artiste établit un monde dans lequel les objets sont insaisissables, où l’appropriation n’a plus de sens. Le déclin que met en scène Ana Navas est celui d’une matière qui s’échappe d’entre nos mains, d’objets dénués de toute fonctionnalité, presque contingents. Les objets jadis régis par des lois mécaniques, perdent leur essence et un biscuit trouve bientôt plus de potentialité qu’une montre en marche. L’essence disparaît puisque selon l’artiste, il n’y a plus d’original.

Dans cet espace déconcertant, le spectateur est invité à apprivoiser l’œuvre, l’enlacer et s’y frotter. Non plus la parcourir avec un regard inquisiteur. Dans ce procédé presque immersif, l’artiste cherche à invoquer chez son public des souvenirs, d’anciennes sensations d’expériences passées pour ainsi reconstruire son propre monde. Malgré le déclin à priori, la vision cacophonique presque chaotique, l’Homme se doit de transgresser cette déclinaison visuelle et sensorielle pour apprendre à accepter ce paysage contaminé.

CEAAC
7 Rue de l’Abreuvoir – Strasbourg
www.ceaac.org

 

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Christophe Hohler

Du 21 septembre au 19 octobre 2019 Vernissage + performance sur le quai des Bateliers ...