Accueil » Expo and co » Archives » Alter Ego – Amitiés et réseaux du XVI au XXIe siècle

Alter Ego – Amitiés et réseaux du XVI au XXIe siècle

Du 30 novembre au 12 février

Inconnus du grand public, les livres d’amitié sont les ancêtres des albums de poésie de notre enfance et préfigurent les réseaux de sociabilité d’aujourd’hui, inscrits dans le sillage de Facebook.

Les manuscrits présentés proviennent principalement des fonds de trois institutions : la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, la Société des Amis des Arts et des Musées de Strasbourg et la Württembergische Landesbibliothek de Stuttgart. Ces fonds, remarquables par leur cohésion et leur ancrage régional, seront complétés par des prêts venus de la Bibliothèque municipale de Colmar, des Archives municipales de Strasbourg, du Cabinet des estampes et des médailles de Strasbourg, de la Médiathèque Malraux, de la Landesbibliothek de Karlsruhe et de la Bibliothèque nationale de France. La nature des collections présentées permet de mettre en parallèle les points communs et les spécificités liés à l’histoire de l’Alsace et du Wurtemberg et de mettre en lumière un genre oublié.

Les livres d’amitié sont aussi divers que leurs propriétaires. Au fil des pages, de grands personnages côtoient d’illustres inconnus, passant ainsi de Ludwig Friedrich Herzog zu Württemberg à un professeur du Gymnase de Strasbourg ou un artisan passementier, sans oublier les mots souvent ironiques et facétieux des étudiants du XVIIe siècle  à leurs camarades.

Si certains multiplient les dédicaces de personnalités célèbres tels que Gustave Doré, Victor Hugo, Richard Wagner ou encore Léon Gambetta et Giuseppe Garibaldi, d’autres constituent aujourd’hui l’unique témoignage d’une vie oubliée. L’exposition retracera l’évolution de cette pratique amicale et de ses enjeux jusqu’à nos jours, éclairant ainsi un passage ignoré de l’histoire de l’écriture du moi. On pourra notamment y retrouver des livres d’amitié miroirs de la vie étudiante, un genre noble, des corporations à la Révolution , le culte de l’amitié au XVIIIe siècle, la pratique féminine des livres d’amitié au XIXe siècle, des objets mémoriels au culte du souvenir : les livres précieux et singuliers et des œuvres de Nathalie Sebayashi, Baptiste Filippi et G. Chauchat, sérigraphie murale et installation vidéo.

Bibliothèque Nationale Universitaire
6, place de la République – Strasbourg
www.bnu.fr

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Histoire d’Avions – de 1908 à 1976

Du 16 octobre 2019 au 20 septembre 2020 Embarquement immédiat ! pour une aventure extraordinaire, ...