A Lire!
Accueil » News » Artiste » Cadavre exquis – Numéro 50 – Missy – Stom500 – Jak – Cheyenne

Cadavre exquis – Numéro 50 – Missy – Stom500 – Jak – Cheyenne

Un cadavre exquis. L’expression ne vous dit peut être rien, et pourtant, on y a tous joué un jour à l’école du village. Inventé par les surréalistes à la capitale en 1925, ce jeu consiste à composer un dessin par plusieurs personnes sans qu’aucune ne puisse tenir compte de la collaboration de la précédente. Nos artistes du mois, j’ai nommé la pétillante Missy, la talentueuse Cheyenne, l’illustre Stom 500 et l’habile Jack, se sont prêtés au jeu. Le résultat ? Une couverture inédite, pour une rentrée exclusive. Focus sur ces quatre artistes strasbourgeois, retombés en enfance le temps d’un numéro…

MISSY

missy

Lisa, plus connue sous le nom de Missy pour signer ses dessins et fresques, est illustratrice et graphiste en freelance. Son travail se résume essentiellement à de l’illustration sur papier mais ce petit bout de femme essaie d’être curieuse et de mettre les mains dans le cambouis de temps en temps, s’essayant à la sérigraphie, à la couture, à la sculpture et même à l’impression en riso, procédé de jet d’encre à froid. Et quand elle n’en peut plus de ses stylos, elle s’octroie une session sprays et fresque, histoire de lâcher prise.

Son travail est un joyeux mélange d’oiseaux exotiques, de flamants pas toujours roses, de fleurs tropicales, de cabanes sur pilotis, de lettres d’enseigne… un bon cocktail exotique qui lui donne du soleil au quotidien, et à nous aussi d’ailleurs !

Privilégiant le noir et blanc – et sa couleur fétiche le bleu pétrole – Missy fait du très peu coloré car la technique du dessin au rotring lui procure cette sensation de « crayonné » qu’elle affectionne.

Les effets de textures sont aussi au centre de ses œuvres : elle essaie d’en apporter un maximum, que ce soit avec la technique du pointillisme, des hachures ou encore avec l’utilisation de motifs.

Côté actualités, Missy a été missionnée par la marque Heineken pour une exposition collective : elle customise une figurine du Fischermännele, fidèle compagnon des Alsaciens. C’est à la PopArtiserie, du 30 septembre au 05 octobre. Plus loin, Missy prépare une grosse exposition sur Toulouse qui rassemble de nombreux artistes issus du Street Art et du Graffiti. Le rendez-vous est donné fin septembre !

www.lisa-discala.fr

STOM 500

stom

Stom 500 dessine depuis son plus jeune âge, et est devenu un talentueux illustrateur et graphiste à l’univers propre. Adepte des collaborations, voyager, rencontrer, échanger restent ses moteurs, et créer avec d’autres artistes un véritable défi. Sans supports de prédilection, notre artiste alsacien, quoiqu’un peu suisse, est un accro des détails et un passionné des limites : il a cette envie de pousser sa technique et ses outils le plus loin possible. Artiste simple, son trait s’inspire de son quotidien et de ce qui croise son chemin : un objet, un lieu, une musique, tout est source d’inspiration évidente !

Côté actualités, on attend son exposition personnelle, mais avant ça, notre artiste local propose une exposition collective pour le courant des mois d’octobre-novembre. Encore trop tôt pour en parler, Stom 500 profite des beaux jours restants pour aller peindre à l’extérieur avant de s’isoler dans son atelier ! Rendez-vous dans chaque recoin de la ville, donc !

www.stom500.com

JAK

jak

Avec un père dessinateur de presse, Jak était prédestiné au coup de crayon. Après des études dans le domaine, Jak s’est mis à son compte, pour proposer du travail plus que varié : il touche aussi bien à l’illustration qu’aux dessins de presse, mais aussi à la bande-dessinée, aux fresques, aux caricatures et j’en passe. Adepte de son temps, notre artiste du mois manie les méthodes de création traditionnelles et modernes : il dessine au crayon de papier puis réalise la couleur avec des logiciels de publication assistée par ordinateur, comme Photoshop et Illustrator. Ses influences sont nombreuses, avec des artistes français et d’autres issus du surréalisme belge.

Côté actualités, Jak participe au Festival International du Dessin de Presse à Marseille du 19 au 25 septembre, mais on le retrouvera aussi dans la région avec la nouvelle décoration du bar Le Phonographe, rue de l’Arc-en-Ciel, et une participation au Selest’ival, rendez-vous de dessins d’humour et de caricatures à Sélestat du 11 au 13 novembre. Et c’est sans oublier la sortie du tome 2 courant 2017 de « j’aime, j’aime pas » un petit bouquin auto-caricatural !

www.facebook.com/Jak-Umbdenstock

CHEYENNE

cheyenne

Artiste aux expériences multiples et au CV long comme le bras, Cheyenne est tatoueuse et illustratrice, après avoir commencé dans le graphisme à la suite d’études en art appliqué. Loin d’être une métaphore ou une simple allusion, son nom d’artiste est un véritable culte à la culture amérindienne, et ça se voit dans ses œuvres. Des productions aux techniques bien à elle : Cheyenne est une as du travail fin au crayon, à l’encre, sur papier ou… sur peau ! Une nouvelle activité qu’elle exerce dans le salon Peau d’Epine à Strasbourg. Son type de tatouages ? De l’illustration toujours, d’après les histoires de ses clients.

Côtés actualités, notre artiste se fera connaître avec Lines et la photographe Orélie B, qui feront le tour de France avec leur exposition sur le thème du sport de glisse féminin. La première sera du 13 au 17 octobre, au Snow Garden Festival de Grenoble, avant de venir glisser jusqu’à Strasbourg. Restez à l’affût !

FB : Cheyenne Illustration / Instagram : Cheyenneillus

couv50

 

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Epitech, l’école référence de l’innovation et de l’expertise informatique à Strasbourg, ouvre ses portes au public le samedi 16 décembre !

Journée portes ouvertes d’Epitech Strasbourg

Epitech, l’école référence de l’innovation et de l’expertise informatique à Strasbourg, ouvre ses portes au ...