Accueil » Expo and co » Archives » Le Port, un lieu d’inspiration

Le Port, un lieu d’inspiration

Du 1er au 7 juin 2016
Vernissage : samedi 4 juin à partir de 17h30 au café Berlin

Présentées sur des conteneurs installés sur trois places différentes, trois expositions illustrent les grandes caractéristiques du PAS :

Place Kléber : le Port, plateforme logistique et industrielle

Six conteneurs colorés présentent les principaux chiffres et messages du Port.

On y apprend sur de jolis panneaux didactiques l’histoire du port de Strasbourg : le commerce fluvial des Romains, la construction de l’Ancienne Douane en 1356, l’extension du port avant le développement urbain, le creusement des bassins du Commerce et de l’Industrie en 1901, la naissance du Port autonome de Strasbourg en 1926, la création du premier terminal à conteneurs pour les industries en 1969…

D’autres panneaux donnent les chiffres représentatifs du port d’aujourd’hui : 8 millions de tonnes de marchandises par an, 150 km de voies ferrées dans le port. On y apprend que 9% des emplois strasbourgeois sont dans la zone portuaire… Et puis on découvre aussi les facettes résolument novatrices, citoyennes et environnementales du PAS. Sans oublier l’importance du tourisme fluvial avec ses 150 000 croisiéristes qui accostent chaque année à Strasbourg et les 800 000 passagers annuels de Batorama, le service touristique du PAS.

De grandes photos de Frantisek Zvardon illustrent le propos, toutes issues de l’ouvrage « Un port au cœur de la ville », de Didier Bonnet, Jean-François Kovar et Frantisek Zvardon (Éditions du Signe).

L’exposition ainsi créée sera particulièrement visuelle. Avec une surface de près de 18 m de long sur 10 m de large et une hauteur de 8 m, elle sera un remarquable point d’attractivité du centre-ville pendant toute cette semaine !

Place d’Austerlitz : le port comme lieu d’inspiration

La zone portuaire héberge des artistes, qu’il s’agisse de ceux présents à la Coop ou ceux de Zone d’Art. Elle se pose aussi en espace unique de création pour les graffeurs, qui ont créé un véritable parcours artistique sur les murs des anciens bâtiments industriels.

C’est le propos de l’exposition présentée sur les conteneurs disposés Place d’Austerlitz. Panneaux explicatifs alternent avec les photographies de Christophe Bogula qui fixe, sur ses clichés, des instants du monde industriel et portuaire.

Également pour témoigner de cette inspiration artistique, une performance live du collectif d’artistes

Downtown, réunis autour des arts graphiques et urbains, se déroulera le 2 juin avec Wise et Stom500. Ils grafferont un conteneur sous les yeux du public. Sur la même thématique, plusieurs artistes alsaciens renommés investiront des salles d’exposition place d’Austerlitz. On y retrouvera les œuvres de :

Christophe Meyer. Photographe. Il propose des images originales en saturant ou en faisant disparaitre certaines couleurs, en travaillant la mise au point, la colorimétrie… Ses visuels portuaires se révèlent étonnants et poétiques (à voir au Café Berlin, 1 place d’Austerlitz).

Patrick Bastardoz. Peintre. Diplômé en Arts Plastiques. Il mène parallèlement à sa carrière d’enseignant celle de plasticien exposant à Strasbourg mais aussi à Paris, Bruxelles, La Haye ou Luxembourg. Après avoir travaillé sur le sujet de la presqu’île Malraux pendant plusieurs années, il s’est intéressé aux wagons rouillés du port du Rhin et aux bassins du Port autonome (à voir au Café Bâle, 24 place d’Austerlitz).

Graphiklight : Stéphane Liebgott et Hugo Mairelle. Peintres. Ces passionnés de graphisme et de photographie ont puisé leur inspiration au Port du Rhin, utilisant la technique du light painting tourbillonnant, à travers les rouages, tuyaux, wagons, grues… qui composent cet endroit et leurs œuvres (à voir à La Galerie Rendez-vous, 1 place d’Austerlitz).

Parvis de la médiathèque André Malraux : le port des enfants.

Au sol : un grand plan du port. Tout autour : des conteneurs ouverts accueillant des jeux sur la thématique portuaire. Pendant une semaine, le Parvis de la médiathèque André Malraux accueille les enfants et leurs parents sous les anciennes grues de Seegmuller.

Là encore, quelques panneaux expliquent avec des mots simples le port aux enfants, et reprennent les pages du très joli livret pédagogique élaboré par l’École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) : « Le voyage de Sawyer ». Sawyer est un conteneur jaune, et le livret rassemble ses récits de voyage…. Les enfants pourront s’amuser toute la semaine sur le Parvis, encadrés par des animateurs, les mercredi, samedi et dimanche toute la journée.

Ville de Strasbourg
67000, Strasbourg

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’épopée Leclerc, l’aventure continue

Du 13 septembre au 17 novembre 2019 Exposition visible uniquement le mercredi après-midi La 2e ...