A Lire!
Accueil » News » Live @ Home #7 : musique et jonglage – Les Percussions de Strasbourg & Thomas Guérineau

Live @ Home #7 : musique et jonglage – Les Percussions de Strasbourg & Thomas Guérineau

Pour cette 7ème édition des concerts à domicile, le Vendredi 27 mai 2016 à 20h30 au Théâtre de Hautepierre de Strasbourg, les Percussions de Strasbourg invitent le jongleur Thomas Guérineau.

Jouer et laisser jouer, ou l’histoire d’une mailloche. Jongler avec toutes sortes d’objets comme on joue avec les sons. Les lancer à travers l’espace, puis les laisser aller. Entre le jongleur et le musicien, une même écoute intérieure, une même respiration, celle d’un moment unique, furtif et secret. Un même geste, à mi-chemin entre le jeu et la danse.
Etre « en résonance », comme un fil rouge entre Georges Aperghis et Thierry de Mey, Carlos-Roque Alsina et François Sarhan, initié et conduit par Thomas Guérineau.

Programme
Silence de Thomas Guérineau (solo) – 2013
Kryptogramma Georges Aperghis – 1972
Molettes de Thomas Guérineau (solo) – 2013
Home work solo de François Sarhan – 2011
Silence Must Be de Thierry De Mey – 2002
Eloignements de Carlos Roque Alsina – 1987
Pièce de geste de Thierry de Mey – 2008
Mailloche de Thomas Guérineau (solo) – 2013

Tarifs uniques en prévente ou sur place : 7€ (réduit) / 15 € (plein)

Réduit (habitants de Hautepierre, chômeurs, bénéficiaires du RSA, adhérents Hiéro, étudiants, moins de 12 ans) : 7 €

Comment venir ?

Théâtre de Hautepierre – 13 place André Maurois 67200 Strasbourg, FR
Tram A : Direction « Parc des sports » / Arrêt Cervantes
Tram D : Direction « Poteries » / Arrêt Paul Eluard
Le Théâtre de Hautepierre est sur la même place que le Auchan, les Percussions de Strasbourg et l’Eglise Saint Benoit.

A noter aussi, les Percussions de Strasbourg proposeront aussi un concert de restitution des ateliers Percustra par les élèves le mercredi 25 mai 2016 à 20h30 toujours au Théâtre de Hautepierre de Strasbourg.
Concert gratuit, sur réservation par téléphone au 03 88 27 75 04 ou mail à : diffusion@percussionsdestrasbourg.com

Les artistes :
->Thomas Guérineau :
Thomas Guérineau sort en 1996 de l’école de cirque Annie Fratellini formé en jonglage, danse, musique, acrobatie, mime. Au cours de son parcours artistique il croise la route de Philippe Minella, Dominique Boivin, Francesca Lattuada, François Verret, Jean-Pierre Drouet, Lê Quan Ninh, Mathias Pontevia, Sébastien Rouillard, Alban Richard, Erik Kruger, Marie Lenfant, Mathurin Bolze, Muriel Laroche, Philippe Goudard, Marie Paul B, Tessa Beaumont, le « Cirque du Docteur Paradis », cirque « Swamp ». Il fonde et co-dirige la Maison des Jonglages pendant 3 ans. Il crée 3 spectacles dont il est auteur et interprète : Solo : pièce de jonglage sur timbale, Oxymore : duo percussionniste et jongleur, Circulaire : duo pour jongleur-percussionniste et percussionniste et Maputo – Mozambique : pièces pour 6 jongleurs mozambicains dans laquelle il n’est pas interprète.
Source : thomasguerineau.com

->Les Percussions de Strasbourg :
Tout a commencé en 1959, lorsque Pierre Boulez fut invité à diriger son oeuvre Le Visage nuptial à Strasbourg. Pour former le vaste pupitre de percussions dont il avait besoin, on réunit les musiciens des deux formations locales – l’Orchestre municipal et celui de l’ORTF. Les six jeunes musiciens – Bernard Balet, Jean Batigne, Lucien Droeller, Jean-Paul Finkbeiner, Claude Ricou et Georges Van Gucht – animés par une même énergie novatrice et audacieuse et soudés par une forte amitié, décident alors de fonder ensemble une formation de percussions : répertoire, choix des instruments, tout était à inventer… Jean Batigne présente le projet à Pierre Boulez pour qu’il l’aide à en trouver le nom : le « Groupe Instrumental à Percussion » deviendra par la suite « Les Percussions de Strasbourg ». Le premier concert se donne à l’ORTF le 17 janvier 1962, en la présence du Français Serge Nigg. Très vite, la formation inspire l’écriture d’un nouveau répertoire par des compositeurs tels que Messiaen, Stockhausen, Serocki, Kabelac, Ohana, Xenakis, Mâche ou Dufourt… Comme le dira Pierr

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pour ce lancement de saison, l'Opéra National du Rhin et l'Espace Django ont unis leurs forces pour proposer un événement unique et original : le battle de danse Hip-Hop'Era, qui se tiendra le samedi 29 septembre à 19h, dans le cadre de l'ouverture de saison de la salle de concert du Neuhof. 

Le choc danse classique/hip hop à l’occasion du battle Hip-Hop’Era

Pour ce lancement de saison, l’Opéra National du Rhin et l’Espace Django ont unis leurs ...