Accueil » Expo and co » Archives » Arte transmutatio – Ewerdt Hilgemann et Jan-Maarten Voskuil

Arte transmutatio – Ewerdt Hilgemann et Jan-Maarten Voskuil

Du 28 février au 9 Avril 2016
Vernissage le samedi 27 février à partir de 18h

->Ewerdt Hilgemann

IMPLOSIONS

Depuis ses débuts, le travail de Ewerdt Hilgemann est empreint de recherche élémentaire. Influencé par son professeur Oskar Holweck, l’un des co-fondateurs du mouvement ZERO, il se passionne pour l’approche et la vision du groupe ZERO, en particulier le mouvement et la lumière comme support artistique.

Après avoir expérimenté de délicates pièces murales en bois blanc captant la lumière, dans les années 1960, il s’est ensuite tourné vers la sculpture conceptuelle.
En 1980, il a introduit dans sa méthode de travail la notion de hasard et de pouvoirs naturels échappant à son contrôle.

A sa grande surprise, il a découvert que l’imprévisible est aussi soumis à des lois naturelles, auxquelles il a rapidement su s’adapter et les intégrer dans sa démarche.
Le processus de Ewerdt Hilgemann commence par la fabrication de volumes en acier inoxydable géométriquement purs, qui sont soigneusement soudés et polis. Ensuite l’artiste retire lentement l’air avec une pompe à vide pour permettre à la seule pression atmosphérique de sculpter et de créer leur forme finale.

Dans un équilibre délicat entre planification et hasard chaque pièce d’acier acquiert un caractère unique et inattendu.

Jan-Marteen Voskuil

->DISTORSIONS

Le travail de Jan Maarten Voskuil se fonde sur l’idée qu’une oeuvre d’art n’est qu’un objet qui ne renvoie à rien d’autre que lui-même.
Dans son travail, Voskuil utilise un nombre limité de formes qui sont inspirées du cercle ou du triangle. Ses oeuvres se composent de toiles tendues sur des cadres en bois incurvés afin que les peintures s’inscrivent dans une troisième dimension, sous forme de sculptures.

Les distorsions des cadres en bois sont systématiques et appliquées selon des principes mathématiques.
C’est ainsi que, par exemple, des cercles peuvent devenir des polygones.

Radial Art Contemporain
11b, Quai de Turckheim 67000 Strasbourg
www.radial-gallery.eu

 

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’épopée Leclerc, l’aventure continue

Du 13 septembre au 17 novembre 2019 Exposition visible uniquement le mercredi après-midi La 2e ...