Accueil » News » KezaCoze » KeZaCoze : Le Motoco

KeZaCoze : Le Motoco

Après les ouvriers, les artistes! La friche industrielle de l’usine de textile DMC, rue de Pfastatt à Mulhouse, connaît une seconde jeunesse grâce à l’association Motoco, sorte de laboratoire d’idées et de créations. Derrière les murs de briques rouges du bâtiment 75, se cachent des sculpteurs, des graphistes, des artisans ou encore une radio associative. Tous adhèrent à l’objectif de Motoco de repenser la société du futur et de participer activement aux échanges culturels et artistiques entre les trois régions frontalières (Suisse, Allemagne et France).

Kezaquoi?

Motoco. « More to come ». En vouloir toujours plus, chercher continuellement de nouvelles innovations. D’abord itinérante, l’idée a émergé en Suisse en 2011, à l’école de design de Bâle, l’HyperWerk Basel, et signifiait « mobilize to create ». Elle s’est ensuite baladée dans les Balkans, en Turquie et en Inde pour finalement se sédentariser à Mulhouse en 2012 et créer le quartier général de ce mouvement international. « Mulhouse, avec son patrimoine industriel qui était vide et sa proximité avec la Suisse était une bonne opportunité », explique Mathieu Fischesser, un des employés de l’association.

Kezaqui?

Motoco est née de la vision de son président Mischa Schaub, directeur de l’HyperWerk Basel qui s’est entouré des six autres membres fondateurs de l’association : Sabine Hirtes, secrétaire, professeur à la Hochschule Offenburg (Allemagne), Thibaut Wenger, metteur en scène et directeur artistique de Premiers Actes, Dirk Lohaus, chef de projet à l’IBA Basel 2020, Julien Pauthier, artiste sonore de l’ÖDL Mulhouse, Jean-Luc Wertenschlag, chargé de multiplier, à l’association Old School et Radio MNE (locataire de Motoco) et Hélène Cascaro, directrice du musée Unterlinden de Colmar. À leurs côtés, quatre salariés gèrent le navire : Barbara Zegarac, Peggy Larnac, Mathieu Fischesser et Anaïs Ilic.

Kezacoze?

Motoco, c’est avant tout des artistes. Dans les 10 000 m2 du bâtiment, des artistes de différentes nationalités (Italie, Géorgie, Suisse, France, Allemagne…) louent un espace à prix modique (3€ par mètre carré) pour expérimenter et créer. L’association affiche complet avec 52 contrats différents qui réunissent des artistes, des associations ou des petites entreprises. En tout, il y aurait plus de 120 personnes qui bénéficient d’un « tiers lieu » comme le qualifie Mathieu Fischesser, c’est-à-dire un endroit entièrement pour soi et consacré à la création, autre que son domicile ou son lieu de travail.

Suivant l’exemple de Motoco, trois petites sœurs de l’association se sont formées, toutes regroupées sous le nom d’Open Parc. La première, l’Open Fab, est un laboratoire de fabrication qui créé des outils de toutes pièces et les produit en petites séries. La deuxième, Player Piano, vise à croiser des compétences dans un but de libération des institutions éducatives. La troisième, l’Open Studio, travaille sur le développement numérique et visuel via le web et la photo. Pour l’instant, chacune de ces structures est locataire à Motoco, mais aspire à long terme, à occuper un bâtiment de l’usine DMC.

Kezaquand?

Actuellement inaccessible au public sauf lors des portes ouvertes, le projet principal de Motoco est de pérenniser le site et de mettre aux normes le rez-de-chaussée du bâtiment. « On a plein d’autres projets pour 2016 comme refaire des portes ouvertes nocturnes, organiser des ateliers de DIY (do it yourself) et des ateliers de yoga et de méditation, diverses activités pour les enfants dont un pique-nique dans le parc et aussi une guinguette avec d’anciens employés de DMC », énumère Mathieu Fischesser. Les plus impatients pourront retrouver Motoco au marché de Noël de Mulhouse, du 21 au 27 novembre. Certains artistes, dont Pierre Fraenkel, sont chargés de décorer la place de la Victoire à Mulhouse pour l’occasion.

Le Motoco – 13 Rue de Pfastatt, 68200 Mulhouse
www.motoco.me

Texte  : Sophie Gillig

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L'auteur, compositeur et interprète, Tibz présentera son nouveau spectacle, entouré de ses musiciens, le samedi 25 novembre, à partir de 20h, au Fil d’Eau.

Tibz en concert au Fil d’Eau

Auteur, compositeur et interprète, Tibz se révèle, à seulement 23 ans, être un artiste de ...