Accueil » News » La Ville de Strasbourg confie l’Espace Culturel Django Reinhardt à l’association BeCoze

La Ville de Strasbourg confie l’Espace Culturel Django Reinhardt à l’association BeCoze

L’été dernier la Ville de Strasbourg lançait un appel à projet artistique et culturel dédié aux musiques actuelles pour la salle de spectacle de l’espace culturel Django Reinhardt de Strasbourg.

Cet appel à projet national a reçu 4 réponses de structures locales. Suite à de nombreuses délibérations, la Ville de Strasbourg a choisi de faire confiance à partir du 1er janvier 2016 à l’association BeCoze, qui gère notamment le magazine/agenda/Billetterie/Webzine COZE ainsi que l’agenda de Strasbourg.eu,  pour porter le projet Django Reinhardt sur une période de 4 ans.

DE SALLE DES MUSIQUES DU MONDE, L’ESPACE CULTUREL DJANGO REINHARDT A VOCATION
À DEVENIR SALLE DE MUSIQUE DES MONDES : POPULAIRES, URBAINS, INNOVANTS ET ÉMERGENTS.

BeCoze souhaite construire une offre capable de répondre aux attentes des habitants de l’Eurométropole mais aussi et surtout aux habitants du Neuhof, en tenant compte de leur diversité sociale, générationnelle et géographique. Il s’agira d’ouvrir les portes de Django pour favoriser les croisements, les rencontres et les échanges entre des spectateurs venus d’horizons différents.

Pour cette raison, de salle des musiques du monde, l’Espace culturel a vocation à devenir salle de musique des mondes.
La programmation privilégiera les cultures populaires, urbaines, innovantes et émergentes, en veillant à s’ouvrir à d’autres disciplines artistiques. Cette salle ne sera donc pas un lieu dédié exclusivement à la scène alternative, ni même un lieu dédié exclusivement aux artistes à rayonnement national ou international.

Elle accueillera par ailleurs des projets « intermédiaires », plus tout à fait émergents mais pas encore têtes d’affiche, des projets qui trouvent difficilement leur place dans la programmation des salles strasbourgeoises. Ce positionnement ira de pair avec les dimensions et le modèle économique de l’équipement. Sa jauge (350 places debout, 160 places assises) en fait en effet un lieu de taille moyenne, entre les grandes salles de la CUS (la Laiterie, le PMC, SDF Schiltigheim etc.) et les plus petites salles ou les clubs (le Mudd, le Camionneur, la Maison Bleue, etc.). BeCoze envisage à ce titre de travailler avec la Laiterie, le Mudd et la Maison Bleue pour créer des synergies entre les programmations respectives.

BeCoze donnera enfin à la scène locale, en devenir et confirmée, toute la considération qu’elle mérite pour valoriser le potentiel qui est le sien. Il en va selon l’association de l’identité à construire du lieu. Il s’agira de permettre aux groupes locaux de se diffuser (programmation et location), de se préparer à la scène (résidence de pré-production), de créer (résidence de création) et de se structurer (pépinière musicale).

La futur équipe :
->Directeur  : Pierre CHAPUT
->Programmateur artistique / responsable billetterie : Benoît VAN KOTE
->Responsable de l’action culturelle : Mourad MABROUKI
->Chargée de communication et de diffusion : Chloé PELASCINI

Un grand week end inaugural est prévu début 2016.
Plus d’informations prochainement.

 

 

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Rendez-vous incontournable de la fin d’année dans le Haut-Rhin, le Festival du Livre est de retour au Parc des Expositions de Colmar les 24 et 25 novembre pour sa 29e édition.

29e édition du festival du livre de Colmar : « Raconter l’histoire »

Rendez-vous incontournable de la fin d’année dans le Haut-Rhin, le Festival du Livre est de ...