Accueil » Vie pratique » Festival » Ça va ruer dans les brancards : JAZZDOR a trente ans !

Ça va ruer dans les brancards : JAZZDOR a trente ans !

Festival JAZZDOR – 30ème anniversaire du 6 au 20 novembre 2015.

29 concerts comme pour mieux faire mentir la trentaine menaçante. Trente cinq groupes invités comme pour mieux se projeter dans l’avenir. Plus de 150 musiciens venant de France, d’Allemagne, du Portugal, de Suisse, des Etats-Unis, d’Italie, des Pays-Bas… Des occasions uniques de venir frotter vos oreilles au piment du jazz d’aujourd’hui. Vous découvrirez cette année une offre pléthorique de projets musicaux portés par de jeunes musiciennes et musiciens dont le talent s’exprime déjà avec force et singularité.

Le programme 2015 illustre la diversité des influences qui construisent le jazz dans le monde. La pluralité de ces propositions artistiques se fait l’écho de la réalité des jazz de l’époque, des musiciens et de leurs travaux. Que l’on convoque Fats Waller ou Pergolese, que l’on puise aux sources de la musique contemporaine, des musiques traditionnelles, du rock… il s’agit de mettre en lumière la pluralité inouïe du jazz tel qu’il vit.

Les temps forts : 

->JASON MORAN “FATS WALLER DANCE PARTY“
Vendredi 6 novembre, Cité de la Musique et de la Danse, Strasbourg
Le pianiste américain passe au shaker quelques tubes du maître du piano stride ! Avec chanteuse soul, trompette funky et rythmique folle, il fait revivre les soirées folles des années 30 dans les clubs enfumés de Harlem et de Chicago. Une machine à danser ! ++ 18h-19h : Open Jazz, en public et en direct sur France Musique, présenté par Alex Dutilh depuis l’Auditorium de la Cité de la Musique et de la Danse. Avec Jason Moran, Philippe Ochem… + concert enregistré et diffusé sur France Musique le mercredi 18 novembre dans “Les Mercredis du Jazz“.

->LOUIS SCLAVIS JAZZDOR ENSEMBLE
Samedi 7 novembre, Cité de la Musique et de la Danse, Strasbourg
À édition exceptionnelle, invité fidèle ! Le grand clarinettiste, largement associé à Jazzdor depuis les débuts ou presque, a composé de nouvelles pièces et assemblé un groupe inédit, entre compagnons de longue date et nouveaux visages. En marge de ce projet très attendu, Louis Sclavis ira à la rencontre d’une classe du Collège de Lingolsheim, cette dernière assistant à une répétition du groupe puis au concert.
Travail pédagogique avec le Collège Galilée à Lingolsheim. Louis Sclavis se rendra au collège le mercredi précédent pour échanger avec les élèves de deux classes du Collège. Ces derniers se déplaceront à la Cité de la Musique et de la Danse pour assister à une répétition le vendredi aprèsmidi, puis à la dernière balance le samedi après-midi. Ils pourront également assister au concert du soir avec leurs parents.

->MICHAEL WOLLNY SOLO/DUO/TRIO + EMILE PARISIEN / JOACHIM KÜHN QUINTET
Dimanche 8 novembre, Cité de la Musique et de la Danse, Strasbourg
C’est l’après-midi que beaucoup ont coché de longue date ! Deux des plus grands pianistes allemands, le trentenaire Michael Wollny d’abord pour un récital abordé en solo, duo et trio, puis son illustre ainé Joachim Kühn dans un nouveau quintet emmené par le terrible saxophoniste Émile Parisien.

->MICHEL PORTAL / ÉMILE PARISIEN / VINCENT PEIRANI
Jeudi 12 novembre, l’Illiade à Illkirch-Graffenstaden
On ne présente plus Michel Portal ! Mais on ne le manque pas, surtout lorsqu’il se produit entouré de deux des plus brillants représentants du jazz français d’aujourd’hui ! Émile Parisien, saxophoniste remuant et épatant, et Vincent Peirani, sans aucun doute le plus grand accordéoniste actuel, partenaire entre autres de la chanteuse You Sun Nah.

->EVE RISSER WHITE DESERT ORCHESTRA
Mardi 17 novembre, M.A.C. de Bischwiller
Une soirée qui constituera sans nul doute l’un des sommets du festival. Dix musiciens issus de la nouvelle scène des musiques improvisées, deux chœurs, et une évocation de la beauté naturelle du Grand Canyon et de l’Ouest américain. Le tout dirigé par la pianiste Eve Risser, qui s’affirme encore un peu plus avec ce projet comme l’une des voix les plus essentielles de la musique d’aujourd’hui. Avec la participation de la Classe de Chant de l’École Municipale de Musique et de Danse de Haguenau (sous la direction de Marie Bürckner) et de l’Ensemble Vocal Adultes de l’École Municipale de Musique et de de Danse de Haguenau (sous la direction de Nathalie Fornecker).

->JOSHUA REDMAN / AARON PARKS / MATT PENMAN / ERIC HARLAND “JAMES FARM“
Vendredi 20 novembre, Salle des Fêtes de Schiltigheim Une réunion au sommet! Un projet collectif qui réunit quatre immenses jazzmen américains, au niveau démentiel, capables d’enchaîner mélodies évidents, chorus à tomber et blues renversants. L’un de des sensations américaines des derniers mois !

Les projets singuliers :
Parmi la trentaine de concerts présentés à l’occasion de cette 30ème édition, ceux-là se distinguent par leur originalité, leur caractère unique et leur manière de faire avancer le jazz vers demain.

->PASCAL CONTET SOLO “UTOPIAN WIND“
Samedi 7 novembre, CEAAC
L’accordéoniste présente son tout nouveau disque en solo et inaugure son label Plein Jeu. “Virtuose et esprit ouvert à tout ce qui se crée, Contet multiplie les rencontres avec la danse, la littérature, le cinéma, le théâtre, il improvise, les compositeurs contemporains lui écrivent des pièces sur mesure, il ne néglige pas pour autant le répertoire et il adore mélanger tous les styles dans ses concerts. Il joue ici en solo une douzaine de pièces de sa composition, utilisant toutes les ressources contemporaines, mécaniques et sensibles de son instrument. Minimalisme et maximalisme se rejoignent, du faux silence où l’air s’engouffre à la puissance d’un plein jeu dont les graves vous chatouillent l’estomac.“ Jean-Jacques Birgé, Miroir de Drame.

->PLAISTOW
Lundi 9 novembre, CEAAC
Le trio suisse avait marqué les esprits lors d’une précédente édition du festival. Ils reviennent présenter “Titan“, nouvel album au visuel inspiré de photos de Saturne prises par la NASA. Et nous emportent très haut avec leur post jazz teinté de dub et complètement inclassable.

->KRIS DAVIS’ CAPRICORN CLIMBER
Lundi 9 novembre, CEEAC
Cette jeune pianiste est l’une des voix majeures de la scène des musiques improvisées new yorkaises. Compositrice et leader de nombreux projets, du solo au quintet, elle dirige ici un impressionnant quintet.

->MARK FELDMAN / SYLVIE COURVOISIER + IL PERGOLESE
Mardi 10 novembre, Pôle Sud Jazz,
Lusique de chambre ou baroque se mélangent tout au long de cette soirée placée sous le signe de l’élégance. Le violoniste Mark Feldman, fidèle compagnon musical de John Zorn et la suissesse Sylvie Courvoisier forment l’un des plus beau duos au monde. Le pianiste François Couturier réalise un travail d’orfèvre autour de l’œuvre de Pergolese, génial compositeur italien qui se voit parer de nouveaux habits grâce notamment à la voix lumineuse de Maria Pia de Vito.

->POLYMORPHIE
Mercredi 11 novembre, CEAAC
Issus du collectif lyonnais Grolektif, les musiciens de Polymorphie s’emparent de textes de détenus connus ou anonymes, entre slam, postrock et jazz contemporain.

->YVES DORMOY “USAGE(S) DU MONDE
Vendredi 13 novembre, Salle du Cercle de Bischheim
Une invitation au voyage, un travail somptueux d’un ancien de Kat Onoma autour du livre de l’écrivain-voyageur Nicolas Bouvier. Avec des images issues des archives de l’INA et la voix chaude d’un narrateur, ce ciné-concert est une merveille.

->ARK4 “DE L’AUBE À MINUIT“
Jeudi 19 novembre, Maison des Arts de Lingolsheim
Le quartet nancéen met en musique le chef d’œuvre du cinéma expressionniste. Un travail remarquable sur le rapport de la musique à l’image.

->LE BAL DES FAUX FRÈRES
Vendredi 20 novembre, Salle des Fêtes de Schiltigheim
Il fallait bien finir par une fête! Alors on a invité les trois souffleurs de Journal Intime, repéré avec leur formidable travail autour de la musique d’Hendrix. Mais cette fois, ils seront entouré de leurs potes du Bal des Faux Frères, avec qui ils forment une impeccable machine à danser. Et en invité exceptionnel, le guitariste Marc Ducret, qu’il faudra voir quitter ses habituels habits de guitar-hero de l’avant-garde pour ceux de pourvoyeur de riffs funky ! Entrée libre sur présentation d’un billet du festival Jazzdor 2015.

La scène locale :

->DONKEY MONKEY
Mardi 10 novembre, CEAAC
Deux filles qui mettent le feu au duo piano / batterie. Ligeti, Carla Bley, de la pop, du jazz, du chant et des sourires, une drôle de bestiole qui rend dingue tous les publics qui s’en approche !

->MICHEL ALIZON & JEAN-RENÉ MOUROT “Les Couloirs du Temps“
Mercredi 11 novembre, Pôle Sud
Un beau dialogue entre l’un des grands saxophonistes de la région et un pianiste qui monte.

->CHRISTOPHE IMBS W PACEO / BORTONE
Jeudi 12 novembre, CEAAC
Le pianiste strasbourgeois déploie un jeu percutant, ouvert à l’énergie du rock et au sens mélodique de la pop, avec le renfort de la batteur Anne Paceo (Jeanne Added…).

->AUDITIVE CONNECTION
Dimanche 15 novembre, CEAAC
Lauréats du dispositif Jazzmigration 2015, les quatre musiciens d’Auditive Connection se situent au carrefour du rock, du jazz et des musiques du monde. La chanteuse Jeanne Added manie une langue imaginaire autour du violoncelle d’Anil Eraslan.

->BERNARD STRUBER JAZZTETT “LA SMPHONIE DÉJOUÉE“
Mercredi 18 novembre, Relais Culturel de Wissembourg
Le compositeur et guitariste présente sa toute dernière création, écrite ces derniers mois pour son Jazztett et hommage rendu à ses maîtres d’écriture, les grands compositeurs du début du XXème siècle. B

Tarifs : de 6€ à 27€
Plus d’infos sur www.jazzdor.com

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pour sa 9e édition, qui se tiendra les 15 et 16 décembre, la SF-Connexion s’agrandit, change de lieu, tout en poursuivant son action au profit de Mécénat Chirurgie Cardiaque.

La convention SF et fantastique, SF-Connexion, investit un nouveau lieu

Pour sa 9e édition, qui se tiendra les 15 et 16 décembre, la SF-Connexion s’agrandit, ...