A Lire!
Accueil » Expo and co » Archives » Marie-Pierre Arpin et Marie-Claude Jacob

Marie-Pierre Arpin et Marie-Claude Jacob

Du 1 au 14 octobre 2015
Vernissage : Samedi 3 octobre 2015 de 15h à 18h.

Nouvelle association d’expressions et de personnalités artistiques avec les encres et peintures de Marie-Pierre Arpin-Bott, d’une part, et les terres cuites de Marie Claude Jacob, d’autre part. Couleurs de pleine nature, aux tons fauves bien affirmés pour l’une, tonalités de terres rehaussées d’éclats de couleurs pour l’autre… D’emblée, le dialogue s’établit tout naturellement entre couleurs, formes et volumes.

Marie-Pierre Arpin :

Marie-Pierre Arpin présente un nouvel ensemble de pièces récentes : des toiles à l’huile et à l’acrylique et des encres sur papier. Ses travaux partagent tous le même goût de la pleine nature, associé à celui de la couleur. La palette, très franche, avivée par les rouges, les jaunes et les fauves, prend les teintes des feux de l’automne. Les tons froids et minéraux, sous-dominants, apparaisent plus marqués, en contrastes plus vifs avec les tons chauds dominants. Parmi les thèmes divers, arbres, forêts, fleurs, le conducteur suivi par Marie-Pierre Arpin depuis quelques années réapparaît comme une résurgence : le fil de l’eau, avec toujours la même fascination pour les reflets et les profondeurs insondables. Et avec ici et là quelques embarcations, et ces barques attentives et silencieuses, portant toujours la même suggestion métaphorique sur l’épaisseur du temps qui passe…

Marie-Claude Jacob :

Marie-Claude Jacob présente des pièces réalisées en terre avec comme thème commun la figure humaine : beaucoup de nus féminins, parmi des couples, des personnages en pied, des portraits et des bustes. Les couleurs sont souvent celles de la terre brute, parfois patinée ou cirée, parfois avec une touche discrète de couleur. Le feu de la cuisson permet de décliner les finitions : rakus, biscuits, enfumages. Le langage est simple et s’inscrit dans la lignée d’une certaine tradition, s’attachant à matérialiser des attitudes à la fois gracieuses, expressives et vivantes. Marie-Claude Jacob a présenté son travail dans le cadre d’expositions collectives dans le Midi de la France (Saint Tropez, Port Grimaud, La Garde Freinet, Valbonne, Fondation Paul Ricard) et en Alsace (Aubette, Ostwald, Illkirch, Schiltigheim, Rumersheim, Wolfisheim, Lalaye, Strasbourg-quai des Arts). Elle a exposé individuellement à la galerie Gutenberg, à la galerie Moulin Fleuri et présente régulièrement, environ tous les deux ans, son travail chez AIDA Galerie.

AIDA Galerie
130 Grand’rue, 67000 Strasbourg
www.aida-galerie.com

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le vilain ratel et Charlieafo

Du 3 au 31 octobre 2019 Vernissage : jeudi 3 octobre à partir de Première ...