Accueil » Expo and co » Archives » TOUT EST REL-ART-IF

TOUT EST REL-ART-IF

Du 11 septembre au 18 octobre 2015
Vernissage le 11 septembre

Le Séchoir, centre d’art mulhousien, organise une exposition autour de la théorie de la Relativité d’Einstein du 11 septembre au 18 octobre 2015.
En 1915, Albert Einstein propose la théorie de la relativité générale. Elle boulverse la pensée de ce que sont l’espace, le temps, la matière et l’énergie. Le cosmos, l’univers ou l’éternité deviennent dés lors des objets que la physique peut décrire. A quel imaginaire les mathématiques complexes et abscondes de l’espace temps ainsi definiont-elles donné forme? Comment cette révolution scientique a-t-elle influencé artistes poètes ou philosophes? Autour de l’exposition « Tout est rel-art-tif »Carole Ecoffet, chargé de recherche au CNRS a l’IS2M à Mulhouse, propose une conférence sur les liens entre art et science dans cette zone frontière où « Rien n’est établi ».

Temps forts liés : 19 et 20 septembre : Journées du Patrimoine. Visite du bâtiment de la Tuilerie en plus de l’accès à l’exposition. 8 octobre : 20h. Conférence de Carole Ecoffet sur les liens entre l’Art et la Science et plus particulièrement comment les artistes se sont emparés de la Théorie d’Einstein. Cette manifestation s’inscrit dans le programme national de la Fête des Sciences en collaboration avec la Nef des Sciences.

À l’occasion du centenaire de la publication de la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein, le projet d’exposition « Tout est rel-ART-if » se veut un espace de réflexion et d’expérimentation autour de l’impact de celle-ci sur de possibles esthétiques. Temps, vitesse, espace, lumière, distorsion, point de vue, matière, compression, gravitation, courbure, énergie, mécanique, physique, espace-temps, point, droite, plan, champ, masse… Ces mots peuvent créer une passerelle entre la relativité générale pensée par Einstein et les pratiques artistiques contemporaines.

E = mc2 . Energie, Temps, Espace, Lumière. Les uns tordent et tendent les autres, se télescopent, se brouillent. Autre dimension, autre réalité. Autant de nouveaux espaces à interroger, construire. E = mc2 ? Eux aiment ces deux- là mais peuvent aussi se détester. Non? A quelle vitesse? En combien de temps? Avec quelle force? Théoriser la relativité à sa propre dimension, son propre espace artistique, sa propre énergie. Parmi la vingtaine de propositions réceptionnées suite à un appel à projet, le Séchoir a sélectionné les œuvres des artistes suivants :
• Anthony Vest
• Axelle Ruffenach
• Chéni
• Carole Ecoffet et Marc Thébault
• François Carbonnier
• Heidi Kuhl
• Hervé Spycher
• Julien Amillard
• Sophie Tschiember
• Sandrine Stahl
• Matthieu Stahl

Le Séchoir
25 rue Josué Hofer – Mulhouse
www.lesechoir.fr

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Luminaires et tissages circulaires de Nicolas Houdin

Du 9 mai au 27 juin 2019 Vernissage : mardi 7 mai à partir de 18h30 ...