Accueil » Vie pratique » Festival » FERME(S) EN SCÈNE

FERME(S) EN SCÈNE

Le festival transfrontalier de musique, théâtre, danse et lecture dans les fermes aura lieu du 25 au 31 mai 2015. 

Loin de tout clinquant, le festival Ferme(s) en scène est un temps où la culture croise la culture et où le plaisir des rencontres avec les auteurs et les œuvres n’ont d’égal que la simplicité des lieux. Pour sa quatrième édition, dans différentes fermes, des metteurs en scène, danseurs, comédiens, poètes et musiciens proposeront des spectacles singuliers dans des lieux atypiques. Fermes en Scène est un moment finalement tout simple et résolument joyeux, une fenêtre ouverte sur une manière heureuse d’habiter le monde, un moment hors du temps qui célèbre le partage à travers les cultures.

Des fermes, des spectacles, de la gastronomie

C’est parce qu’on vit mieux avec la poésie et le récit que sans, parce que le monde de l’agriculture est proche du monde de la culture, parce qu’il est important de rêver ailleurs que sur nos confortables fauteuils, que le Relais Culturel de Wissembourg sort de ses murs.
Ferme(s) en scène, ce sont des instants sans esbroufe ni clinquant, juste des moments de partage, joyeux et conviviaux, des instants singuliers autour de la musique et du théâtre, des bêtes et de la paille, de la gastronomie et du terroir.
Cette année, les Sentiers du Théâtre ont décidé de s’associer au festival et de programmer sur la CC de la Plaine du Rhin, spectacles et repas. 

Exprimez vous librement !

Coup de cœur ou coup de gueule, poème ou chanson, texte révolutionnaire ou message indigné, déclaration d’amour ou petite annonce, vos messages (anonymes ou non) seront lus le temps d’une matinée, place de la république à Wissembourg, au milieu des fruits et des légumes, des passants et des curieux, des avertis et des indignés.
Les Criées est un moment qui invite chaque habitant à s’exprimer librement selon son humeur ou son envie.
Chacun peut glisser un ou plusieurs messages dans les boîtes aux lettres des Criées, situées à différents endroits de Wissembourg, poster les mots sur le site et sur le Facebook du Relais Culturel !

A VOS PLUMES !!!

 

Programmation :
Bien être champêtre : Initiation au yoga par Dominique Starck
Le Lundi 25 mai à 19h00
A la Ferme Becker de Seebach

Tu es bien trop petit : Des histoires qui disent que c’est même pas vrai, qu’ils sont pas trop petits et qu’ils vont bien le faire savoir. A petits pas, les personnages de ces histoires se glissent hors de la maison, hors du jardin, parfois quittent le chemin. Ils ont dans la poche, un objet, un souvenir, un doudou qui fait du bien. Ils sont prêts pour de grandes aventures.
Le Mercredi 27 mai à 16h00
A la Ferme de Cleebourg

Au bout du comptoir, la mer : Un artiste de casino accoudé à son bar se raconte et livre ses tranches de vie amères et drôles entre deux numéros. Lui, Stephan, son rêve, c’était Las Vegas, Sinatra, les palaces, les lumières… Alors être employé à présenter des numéros de cabaret dans un casino minable au bord de la mer dans une station démodée, il faut bien avouer qu’il a un peu dérivé. Heureusement, il y a un bar pour venir souffler après son numéro… Ce personnage de « looser » est magnifique, il porte en lui les stigmates de nos propres renoncements et de nos désillusions multiples et c’est en quoi ce monologue, férocement drôle, cruel et tendre à la fois, tellement vrai, nous touche. Un soliloque croustillant de méchanceté, impitoyable, impudique, dérisoire et désopilant.
Le Mercredi 27 mai à 19h00
A la Vieille Grange de Seebach

Ici Najac, à vous la terre : Saviez-vous qu’il existe encore en France un village d’irréductibles Gaulois résistant aux agressions des temps modernes, au nivellement du mondialisme, aux pollutions chimiques et psychiques ? Inutile d’aller se geler sur la banquise pour rencontrer ces drôles de pingouins, il suffit simplement de mettre le cap sur l’Aveyron. En 2004, dans le documentaire « La vie comme elle va », Jean-Henri Meunier nous avait déjà rapporté les premiers fruits de son « expédition » à Najac. Aussi est-ce avec plaisir que l’on retrouve ces « stars » aussi vraies que nature, dont les existences sont autant d’odes à la vie. Une poésie que le réalisateur et son monteur, Yves Deschamps, ont su capter avec humour et amour.
Le Vendredi 29 mai à 20h00
A la Ferme Burger de Steinseltz

Les Criées : Cette année, c’est au tour de Crieurs publics volontaires d’endosser le rôle de diseurs de mots. En mots ou en chansons, ils seront quelques uns à tirer les mots déposés pour les crier et les raconter aux passants et aux légumes. Coup de cœur ou coup de gueule, poème ou chanson, message d’amour ou petite annonce, tout y passe, librement et sans langue de bois !
Le Samedi 30 mai de 9h à 12h
Au Marché de Wissembourg

Iktomi patience prédation : L’élément déclencheur de ce spectacle est le costume, inspiré du kimono, une création de Camille Schléret. Le kimono devient un partenaire de danse peau à « peau » qui par ses contraintes ouvre des champs d’expérimentation insoupçonnés, sensuels et poétiques. Iktomi Patience Prédation puise également son inspiration des qualités de l’araignée. L’araignée pousse loin la patience, l’observation, l’attention portée au mouvement le plus imperceptible.  Et elle est une prédatrice pleine de vivacité. Les indiens Lakotas pour qui elle représente la force créatrice l’appellent Iktomi, la fileuse de la terre-mère, la grand-mère tisserande. Comme peu d’animaux sur cette planète, l’araignée a le don de réveiller nos terreurs et nos phobies. Pourtant sa toile est un modèle d’harmonie. Imprégné de l’esprit de l’araignée, le danseur Dominique Starck nous entraîne vers un face à face avec nos propres ombres. Gestes infimes, concis, lenteur extrême qui suspend le temps, éclats saisissants qui nous plongent dans le chaos. Iktomi Patience Prédation est une épure chorégraphique d’une intensité et d’une force visuelle qui laisse des traces.
Le Samedi 30 mai à 16h00
A la Ferme des sept grains de Seebach

Virevolte : Réunis autour de la chanteuse Aurore Bucher, les musiciens de Virévolte proposent un répertoire allant du baroque à la chanson populaire dans des arrangements inédits. Formés dans les plus grands conservatoires, ils veulent abolir les frontières entre musique savante et musique populaire. En mêlant des styles radicalement différents et en bousculant les idées préconçues, ils font le pari qu’il n’y a qu’un seul public et qu’une seule musique, accessible à tous immédiatement. Le jeu consiste à attirer les auditeurs dans un tourbillon musical où ils perdent leurs repères, mais où chacun peut se reconnaître. Les instruments baroques se mettent au service d’un standard de jazz, la guitare folk vient ranimer Haendel, la clarinette s’immisce dans la musique ancienne et une chanson de Dalida devient un air d’opéra ! Les histoires et les personnages choisis nous entraînent dans cette virevolte en nous parlant de notre énergie vitale, du désir qui renait et nous pousse en avant: secoués, bercés, amusés, touchés ou surpris, on sort des concerts l’esprit libre et le corps léger ! Le concert sera suivi d’un apéritif gourmand.
Le Samedi 30 mai à 18h00
A la Ferme Herrmann de Beinheim

SF AND THE LADYBOYS : Bienvenue chez SF and The Ladyboys! Un trio des Vosges du Nord, au son marqué par la tradition du songwriting américain. Avec le chant conjugué d’SF, Anne et Aurelking, le groupe évolue dans un univers purement acoustique où se croisent des influences multiples, mais qui sont toutes chères aux trois musiciens. Des influences folk, qui vont de Woodie Guthrie aux Jayhawks en passant par les classiques Bob Dylan et Neil Young, mâtinées d’une touche pop. Une musique qui puise ses sources dans les profondes forêts des Vosges du Nord, forêts où aiment à se perdre les âmes de ces trois musiciens.
Le Samedi 30 mai à 19h30
A la Ferme Schweitzer de Schleithal
FISTOULIG : Le groupe Fistoulig est un collectif de musiciens qui se consacre essentiellement à la musique de danse d’inspiration traditionnelle. Il existe depuis 1996. Leur nom, qui peut se traduire par « les frétillants », est également celui d’une poupée en chiffon très connue en Bretagne qui leur sert de mascotte. La forte imprégnation bretonne de ses origines a évoluée au fil du temps et des changements de musiciens vers un répertoire européen dans lequel l’influence celtique reste bien vivace. Les participants actuels jouent principalement des instruments suivants : flûtes droites et traversière, cornemuses diverses, violons, mandolines, guitares, bouzouki, accordéons, percussions. Le groupe compte plusieurs chanteurs. L’expérience des musiciens est variée. Une violoniste de formation classique côtoie un champion de Bretagne de Bagad, un guitariste bretonnant et des musiciens issus de la scène trad/folk rhénane. Le groupe sera accompagné à la danse par l’association DansàWis qui aidera les non initiés à danser.
Le Samedi 30 mai à 20h30
Ferme Schweitzer de Schleithal

Et si Hunspach m’était conté : Balade, banquet et petite histoire minéralogique de la pierre vosgienne. Troisième éditions des balades gourmandes pour aller à la rencontre de l’un des plus beau village d’Alsace à Hunspach. Une promenade dominicale printanière dans les rues et ruelles à la découverte des fermes d’antan. Un parcours jubilatoire semé d’explications, de commentaires, de récits et de superstitions, liés aux rites et aux coutumes de protection des fermes, des familles paysannes et de leurs animaux. Une table dressée dans la grande cour pavée de la ferme accueille les convives. L’harmonie du groupe folklorique de Hunspach entame l’aubade apéritive. Quant au buffet : « repas de fêtes de famille d’antan », naissance, baptême, fiançailles, mariage, funérailles sont mis à l’honneur et joliment revisités par Daniel Rebert, maitre pâtissier étoilé d’Alsace. Le pasteur Freddy Sarg, chercheur dans le domaine de l’ethnologie régionale livrera ses révélations tantôt poignante, tantôt amusantes, des rites et des interdits qui jalonnent le rythme des saisons et des événement de la vie, du berceau à la tombe. Daniel Muringer n’hésitera pas de donner de sa voix en chansons et en musique et ce sera comme chaque année, Francis Freyburger, qui officiera à table.
Le Dimanche 31 mai de 9h00 à 16h00
Départ tenu secret

La popote à papote : C’est la bouche qui dit les contes ! C’est dans sa cuisine qu’Emmanuelle Filippi vous emmène à la rencontre de personnages doux, croquants, tendres, pleins de sel et surtout … gourmands ! Tiens, un petit hérisson cherche un cadeau pour sa maman… Et voici Hansel et sa femme, Anne-Sucre, qui s’aiment… sauf trois fois par jour, à l’heure des repas… Anusha, la petite fille voudrait tant goûter au MIAM MIAM que prépare sa maman. Mais ce délice est pour le géant de la montagne… La conteuse papote, elle prépare un savoureux jus d’histoires, qu’elle partage à la fin avec les spectateurs. Suivi d’un gouter de la Ferme
Le Dimanche 31 mai à 16h00
Ferme Lang de Buhl

Virevolte : Réunis autour de la chanteuse Aurore Bucher, les musiciens de Virévolte proposent un répertoire allant du baroque à la chanson populaire dans des arrangements inédits. Formés dans les plus grands conservatoires, ils veulent abolir les frontières entre musique savante et musique populaire. En mêlant des styles radicalement différents et en bousculant les idées préconçues, ils font le pari qu’il n’y a qu’un seul public et qu’une seule musique, accessible à tous immédiatement. Le jeu consiste à attirer les auditeurs dans un tourbillon musical où ils perdent leurs repères, mais où chacun peut se reconnaître. Les instruments baroques se mettent au service d’un standard de jazz, la guitare folk vient ranimer Haendel, la clarinette s’immisce dans la musique ancienne et une chanson de Dalida devient un air d’opéra ! Les histoires et les personnages choisis nous entraînent dans cette virevolte en nous parlant de notre énergie vitale, du désir qui renait et nous pousse en avant: secoués, bercés, amusés, touchés ou surpris, on sort des concerts l’esprit libre et le corps léger ! Le concert sera suivi d’un apéritif gourmand.
Le Dimanche 31 mai à 18h00
Au Haftelhof de Schweighofen

 

Informations et réservations :
La Nef – Relais Culturel de Wissembourg
6 Rue des Ecoles
67160 Wissembourg
T. 03 88 94 11 13
M. info@relais-culturel-wissembourg.fr
http://www.fermesenscene.fr/

Billets également en vente :
Office de Tourisme de Wissembourg
11 Place de la République
67160 Wissembourg
T. 03 88 94 10 11

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le 22 septembre 2019 à 18h, le Musée Zoologique fermera ses portes pour mener à bien un important projet de rénovation, qui durera jusqu’au printemps 2023. Pour profiter de cette dernière semaine d'ouverture, le musée propose au public de venir déambuler et profiter des salles du musée lors d’une semaine de gratuité et de festivités.

Le Musée Zoologique célèbre sa future rénovation avec une semaine de festivités

Le 22 septembre 2019 à 18h, le Musée Zoologique fermera ses portes pour mener à ...