Accueil » Expo and co » Archives » Cathédrales : un mythe moderne

Cathédrales : un mythe moderne

Du 8 janvier au 1er février 2015
Vernissage le 8 janvier à partir de 19h.

Réalisée conjointement avec les artistes, l’exposition a été imaginée en 2012 et conçue conjointement avec les artistes, notamment Bernard Abtey, qui a démarré sa carrière de sculpteur à l’œuvre de Notre Dame…
Et il connait fort bien la cathédrale de Strasbourg, son histoire, ses secrets et son histoire…Il présente une œuvre inédite en marbre de Carrare et trois œuvres en bois.
L’exposition aborde, d’un point de vue original, la question des cathédrales et de leur rôle symbolique, politique et, plus rarement, religieux. Poétique et structurée à quelques exceptions près, l’exposition s’articule autour de plusieurs thèmes qui s’entrecroisent.
Si la cathédrale est la métonymie de l’art gothique, ce dernier revêt une grande importance dans les travaux présentés par l’artiste Loïc Thirion, non seulement dans l’histoire du goût et des représentations avec le « gothic revival »visibles dans l’art des troubadours, le romantisme, l’historicisme, mais également dans l’art d’y extraire des formes absolus géométriques et poétiques .
Les différents thèmes abordent la redécouverte, la réinterprétation du gothique comme motif dans les arts décoratifs (style cathédrale) jusqu’à nos jours, sa préservation avec la création et l’intervention des monuments historiques dont les restaurations parfois fantaisistes de Viollet-Le-Duc. Avec les impressionnistes, la cathédrale devient un simple motif vidé de sens…

Traversant les époques, les régimes et les guerres avec plus ou moins de dommages, comme en atteste l’impressionnante gargouille de la cathédrale de Reims crachant du plomb ; les cathédrales ont également permis aux artistes de libérer leur créativité en se libérant du carcan néoclassique.
D’un point de vue formel, ce sont plus de 100 œuvres, dont quelques chefs-d’oeuvre qui sont présentées par les 7 artistes de l’exposition. Dans la première partie de l’exposition, la scénographie est parlante avec l’évocation d’une sculpture lié à la cathédrale de Strasbourg : une peinture spécialement créée par l’artiste Michèle Sauberli inspirée par la facade sud de la cathédrale de Strasbourg. On remarquera également dans la seconde salle les œuvres de Claude Braun, travail de dentelles allant de l’ombre à la lumière, lumière si importante dans l’architecture gothique…
Cette nouvelle grande exposition proposée au public par la galerie est intéressante à bien des égards. Reposant sur plusieurs axes qui s’entrecroisent, l’exposition s’avère esthétique, poétique et pédagogique. Des sculptures en grès des Vosges et en bois de Christian Fuchs, de Julien Righi et de Christian Alligri seront également présentées…
Les artistes se sont impliqués dans ce projet avec une riche programmation d’installations artistiques et de savoir-faire…
A la galerie La Paix
5, place du Marché Vert 67600 Sélestat.
www.galeriedartlapaixselestat.com et www.galerie-lapaix.org

Ouvert du lundi au samedi, le 3ème dimanche du mois de 14h à 18h et sur RDV / Nocturne les vendredis jusqu’à 20h. Fermé les jeudis hors vernissages.

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Brum’Art

Du 22 au 30 septembre 2018 Vernissage : vendredi 21 septembre à partir de 19h30 ...