A Lire!
Accueil » News » COUP DE POUCE TAPS – La Confession d’un enfant du siècle

COUP DE POUCE TAPS – La Confession d’un enfant du siècle

En janvier le TAPS donne un coup de pouce au Théâtre à L’Ancre qui présente au Caveau du TAPS Scala « La confession d’un enfant du siècle » d’Alfred de Musset.

Être attentif à l’émergence des talents, accompagner les équipes artistiques qui portent leurs premiers projets, telle est la démarche du TAPS qui, cette saison, a choisi de donner un « Coup de pouce » à trois compagnies de théâtre. Elles bénéficient de deux semaines de résidence au CAVEAU DU SCALA pendant lesquelles elles terminent leurs répétitions, épaulées par l’équipe technique du TAPS. À l’issue de ce temps de travail, elles confrontent leur création au public, au cours d’une série de représentations. Début 2015, c’est le Théâtre à l’Ancre qui présente dans ce cadre La confession d’un enfant du siècle de Musset.

LA CONFESSION D’UN ENFANT DU SIECLE
Octave, 19 ans, découvre la tromperie de sa maîtresse. Trahi, il se noie dans la débauche et la désillusion. En ce temps de Restauration, Octave tente de comprendre d’où
vient la « maladie du siècle », qui fait de ses pairs une jeunesse désabusée. « La première chose qui m’a frappé dans La Confession d’un enfant du siècle est son actualité, et à quel point cette description de la première moitié du XIXe siècle (…) s’inscrit dans notre époque. C’est celle d’abord d’une jeunesse privée de repères après la chute des idées, des idéaux et des croyances de leurs parents, une jeunesse arrivée après la bataille, condamnée à l’ennui et au cynisme, dans une liberté de mœurs aux jouissance aisément illusoires ; celle d’un temps de grands progrès technologiques, mais aussi de relative stagnation esthétique ; d’un temps où la nostalgie du passé et l’espérance du futur entraînent la haine du présent. Ce n’est pas le seul intérêt de cette œuvre très riche, mais c’est celui sur lequel nous avons choisi de nous
concentrer, notamment à travers les états d’âme du héros. (…) Nous avons sélectionné dans le texte le fil de son parcours initiatique : de la trahison au désespoir et de la débauche à la rédemption, le récit permet au spectacle, entre ironie et lucidité, de progresser jusqu’au point culminant de l’émotion ».
Nathanaël Kahn

Dans un espace nu, ponctué d’éléments cubiques gris qui donnent un appui au jeu un réseau de lignes tracées au sol surligne des chemins : chemins de la pensée, chemins de l’écriture… La représentation joue donc sur un
espace mental, détaché d’un quelconque contexte historique. Nathanaël Kahn, seul en scène, porte une confession, une parole universelle qui veut se situer au plus près de
chacun d’entre nous. Après une première lecture donnée à Schiltigheim et une seconde, musicale, présentée au TAPS dans le cadre de la saison « Eté cour, été jardin 2014 », c’est dans une configuration théâtrale et une adresse directe au public que Nathanaël Kahn et le Théâtre à l’Ancre souhaitent faire entendre la langue de Musset.

Du mardi 6 janvier au samedi 10 janvier 2015 à 20h30 et le dimanche 11 janvier à 17h.
Plein tarif : 12€
Tarif réduit : 6 €

Réservation : tel. 09 50 53 44 28
ou au TAPS 03 88 34 10 36
+ d’infos sur :
https://www.facebook.com/theatrealancre.spectacles
www.taps.strasbourg.eu

Lieu :
CAVEAU DU SCALA
96 route du Polygone – Strasbourg Neudorf

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Désormais le rendez-vous incontournable des mordus du joystick, Start to Play, le premier festival du jeu vidéo et de l’e-sport à Strasbourg, revient pour une 6e édition du 23 au 25 août au CCI Campus.

À ne pas manquer : Start to Play – Le rendez-vous des férus de jeu vidéo et de e-sport revient pour une 6e édition !

Désormais le rendez-vous incontournable des mordus du joystick, Start to Play, le premier festival du ...