A Lire!
Accueil » News » Le casque ou la nouvelle manière d’explorer l‘œuvre de Pascal Quignard – Musica 2014

Le casque ou la nouvelle manière d’explorer l‘œuvre de Pascal Quignard – Musica 2014

Des coussins éparpillés, des lampes, des casques et un homme qui déambule parmi les gens, répartis dans ce salon aménagé. Ce ne sont de simples spectateurs circonspects car chacun est appelé à se laisser imprégner de sons et de mots pour mener une réflexion musicale. David Jisse et Michel Risse illustrent ici, les méditations de l’écrivain Pascal Quignard, accompagnés du musicien mélangeur Renaud Biri et de l’ingénieur du son Camille Lézer.

L’oreille ne peut s’imperméabiliser au son. C’est sur cette constatation que se tisse le texte « La haine de la musique ». Sans paupières, sans protection, l’ouïe est le sens le plus vulnérable, le premier que l’homme éprouve et le plus nuisible. Afin d’éclairer ces paroles, Michel Risse manie les objets disposés dans la salle pour nous immerger dans un univers propice au songe.

Que ce soit le tintement d’ustensiles de cuisine ou le tourbillon de l’eau dans une machine à café, le son nous invite à redécouvrir le monde et à nous interroger. « Un camion qui passe à côté d’une école de musique est-il plus musicale qu’un camion qui passe à proximité d’une usine ? ». A vous d’en décider. La musique est capable d’asservir les foules comme de les transporter, elle provoque une fusion impersonnelle facilitant l’obéissance. Le son exerce ici sa fonction première : toucher, interpeller.

Cette aventure musicale ne ressemble en rien à ce qu’un public peut escompter puisque le concert sous casque se vit de manière unique. La recherche musicale est la spécialité des quatre instigateurs de cette réflexion. David Jisse est le concepteur de « Futurs composés », le Réseau national de la création musicale et Michel Risse s’attèle depuis 1972 à créer des décors sonores dans des lieux publics. Ces parcours hétéroclites ont pu se rencontrer dans les enceintes du Conservatoire de Strasbourg grâce au festival Musica, au plaisir d’un public tout ouïe.

Plus d’infos sur Musica, cliquez ici!

Texte  : Emilie Rennoir

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ça sent l'été ! Les jours pluvieux ont laissé place au soleil, il est donc temps de rêver de sable fin et de belles vagues avec la nouvelle édition du Offshore Film Festival, qui se tiendra le 2 juillet à l’UGC Ciné Cité de Strasbourg.

De beaux documentaires liés aux sports nautiques à découvrir à l’Offshore Film Festival

Ça sent l’été ! Les jours pluvieux ont laissé place au soleil, il est donc ...