Accueil » Culture et Société » Programme Saison 2014/15 de l’Opéra National du Rhin

Programme Saison 2014/15 de l’Opéra National du Rhin

La saison 2013-2014 a été riche en découvertes, émotions et succès. Elle est marquée notamment par la très remarquable fin du cycle Janáček, De la maison des morts, cinquième épisode d’une série portée
par Marko Letonja et Robert Carsen et désormais gravée dans nos mémoires. Sandrine Anglade nous a enchantés et transportés grâce à sa très poétique mise en scène de La Cenerentola. RobertCarsen qui
nous a offert de battre des records de fréquentation, grâce à sa magique et admirable mise en scène de Rigoletto, dans laquelle George Petean a tout simplement été magnifique. Ces événements ont – entre
autres – suscité l’adhésion et la reconnaissance de notre public. Elle se traduit par un nombre d’abonnés en hausse, une fréquentation au-delà des 100000spectateurs, un public jeune toujours plus nombreux
(30%), un public étranger toujours plus cosmopolite, gage de la dimension européenne et internationale affirmée de notre Maison. Cette curiosité et cette fidélité se manifestent également par une communauté
croissante, curieuse et très active sur les réseaux sociaux.

Absence d’amour, amour salutaire, amour léger, conte de fées, trahison et complot, mariage arrangé ou désiré, amour absolu, amour addictif, amour destructeur: la saison 2014-2015 nous emportera dans un
tourbillon amoureux. Pour observer, questionner, rire, vibrer, frissonner, avec des personnages amoureux, en quête d’amour, en manque d’amour, esclaves de l’amour, amoureux de l’amour.
Un hangar, l’exil, un fleuve, le vide amoureux, les rêves et les mensonges de chacun, une envie de suicide, les drames ordinaires de la vie : la création mondiale de Quai Ouest, commande de l’OnR, nous plongera dès la rentrée dans l’univers énigmatique et profond de Bernard-Marie Koltès, sur une composition de Régis Campo, dans une mise en scène de Kristian Frédric, dirigée par Marcus
Bosch. Ce sera l’occasion d’accueillir deux fidèles de la Maison : Paul Gay (Maurice Koch) et Mireille Delunsch (Monique Pons).

Puis, en douceur et en poésie, nous créerons un événement très rare : L’Amico Fritz de Mascagni, d’après la nouvelle d’Erckmann et Chatrian. Hymne à l’amour situé en Alsace, terre historiquement
tourmentée, L’Amico Fritz est une fuite hors du temps, un retour aux joies premières. Car « en dehors de l’amour, tout n’est que vanité » (Fritz). Paolo Carignani dirigera l’OPS, et nous aurons la joie de
retrouver Vincent Boussard à la mise en scène avec aux costumes son complice Christian Lacroix. Teodor Ilincai chantera Fritz Kobus pour la première fois.

Pour les fêtes de fin d’année, une nouvelle production de La Vie parisienne, dirigée par Claude Schnitzler dans une mise en scène de Waut Koeken, nous conduira vers la légèreté absolue. La promesse d’un
vaudeville déchaîné, véritable triomphe de la fête et des plaisirs amoureux, avec Delphine Haidan (Métella) et Mélanie Boisvert (Gabrielle).
Amour et conte de fées sont au cœur de notre production dédiée aux enfants, La Belle au bois dormant de Respighi, création française et nouvelle production, d’après le conte de Perrault. Servie par les
chanteurs de l’Opéra Studio, elle sera mise en scène par Valentina Carrasco – metteur en scène et chorégraphe au sein de La Fura dels Baus –, et dirigée par Vincent Monteil.
Lorsque politique et amour se mêlent, naissent trahison et complot: La Clemenza di Tito, dernière œuvre de Mozart, révèle un monde d’intrigues politiques et amoureuses à la cour de l’empereur Titus. Pour cette
nouvelle production, Andreas Spering dirigera l’OSM et Katharina Thoma signera sa première mise en scène en France. Benjamin Bruns sera Tito (prise de rôle), et nous retrouverons avec plaisir Jacquelyn
Wagner en Vitellia et Stéphanie d’Oustrac en Sesto.
Aucune femme plus qu’Isolde ne personnifie l’amour absolu. Évangile d’amour et de mort, Tristan und Isolde est un chant de l’intériorité, dont l’amour sort vainqueur, purifié par la souffrance et consacré par
la mort. Nous y entendrons Ian Storey (Tristan), Melanie Diener (Isolde), et Michelle Breedt (Brangäne). L’OPS sera dirigé pour la première fois par AxelKober, directeur musical du Deutsche Oper am Rhein,
également présent à Bayreuth pour Tannhäuser cet été. Antony McDonald assurera la mise en scène. Mariage arrangé et mariage désiré, Il Matrimonio segreto est un feu d’artifice musical et vocal, dans la
mise en scène de Christophe Gayral, dirigée par Patrick Davin.
Amour et dépendance, soumission et addiction, désir de délivrance : Ariane et Barbe-Bleue est au cœur de ce questionnement. Peut-on vouloir la liberté pour autrui et que faire du fardeau de la liberté ?
Olivier Py relèvera le défi de la liberté et de la soumission, et Daniele Callegari mènera l’OSM à la baguette. Nous sommes très heureux de retrouver Jeanne-Michèle Charbonnet (Ariane) et
Sylvie Brunet-Grupposo (La Nourrice).
Mais l’amour peut aussi se révéler fatal. La Dame de pique, l’un des grands chefs-d’œuvre de Tchaïkovski inspiré de Pouchkine, traite de la passion autodestructrice et ravageuse du jeu. Le compositeur nous y
chante son attirance du néant, sa tentation de la destruction, l’expression de sa perdition, l’attraction de la mort, car la fin était proche. Robert Carsen signera la mise en scène de cette nouvelle production,
Marko Letonja dirigera l’OPS, Misha Didyk chantera Hermann et Tatiana Monogarova, Lisa.

Au cours de notre saison de récitals, nous aurons le plaisir de retrouver la soprano belge Sophie Karthäuser qui fut chez nous de si charmantes Ilia et Susanna. La grande mezzo-soprano
suédoise Anne Sofie von Otter s’entourera de trois complices pour un récital original aboutissant sur les berges parisiennes du siècle dernier. Après son magnifique récital en 2008, Anne Schwanewilms
nous reviendra avec un programme consacré aux poètes allemands Dehmel et Eichendorff. Le baryton autrichien Markus Werba nous transportera sur les superbes chemins du Winterreise
de Schubert. Le souvenir de sa Leïla nous laisse encore tout émus et c’est avec bonheur que nous retrouverons Annick Massis pour une soirée autour de mélodies françaises et italiennes.
Enfin c’est l’une des plus grandes basses allemandes de notre époque, Franz-Josef Selig, qui nous fera l’honneur de conclure la saison avec notamment les rares Lieder de Rudi Stephan.
Nos concerts apéritifs seront servis par nos jeunes chanteurs de l’Opéra Studio, mais aussi par nos artistes des chœurs et par notre Maîtrise, et quelques invités surprises.
Au Ballet, l’invitation au voyage chorégraphique est de mise. Deborah Colker, l’impétueuse chorégraphe brésilienne fera vibrer les planches avec un Nó survolté réinventé pour la compagnie. La Strada mettra
l’Italie d’Ivan Cavallari à l’honneur avec la chorégraphie de Mario Pistoni inspirée du chef-d’œuvre de Federico Fellini. Route de la soie revisitée avec Silk : passage par l’Amérique de Glen Tetley et un Gemini
d’une sensualité pure, escale au Canada, chez Aszure Barton avec Untouched, et pour finir, envolée avec une star de la scène française, Benjamin Millepied. Dans Jeux inconnus, Stephan Thoss, directeur du
Ballet de Wiesbaden, nous entraînera dans sa mystérieuse Chambre noire après un Boléro déjanté ; tandis que Marcos Morau, espoir de la scène espagnole, nous préparera une création… surprise ! Enfin, les Cabarets danse offriront une halte conviviale et glamour bien méritée après tant de bourlingage…
Avec huit nouvelles productions lyriques, notre saison promet d’être envoûtante et luxuriante, une réflexion sur l’être et l’amour, l’amour et ses différentes formes, l’opéra et ses histoires d’amour, qui finissent mal en général, mais pas toujours…
Embarquement immédiat!
Marc Clémeur
Directeur général

 

Plus d’infos sur : www.operanationaldurhin.eu

Facebook : https://www.facebook.com/operanationaldurhin

Adresse : 19 place Broglie, 67000 Strasbourg

Voir le programme de la saison 2014/15 de l’Opéra National du Rhin :

Voir l’ensemble des événements de l’Opéra National du Rhin de la saison 2014/15 :

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Origines, la 44e création de la compagnie d’Alexis Gruss, à découvrir les 27 et 28 avril au Zénith Europe de Strasbourg, célèbrera les « 250 ans de la piste » et rendra hommage aux créateurs du cirque équestre.

« Origines », la 44e création de la compagnie Alexis Gruss

Origines, la 44e création de la compagnie d’Alexis Gruss, à découvrir les 27 et 28 ...