Accueil » News » GUSTAVE DORE, OGRE ET GENIE DU XIXème SIECLE

GUSTAVE DORE, OGRE ET GENIE DU XIXème SIECLE

Une migration de l’œuvre originale de Gustave Doré jusque sur les fenêtres du tramway de Strasbourg, tel est le thème de l’exposition « Doré & Friends, dessin, illlustration, BD, cinéma » qui se tient du 21 février au 25 mai 2014 au Musées d’Art Moderne et Contemporain de la Ville de Strasbourg. Les dessins de ce caricaturiste, illustrateur, peintre et sculpteur du XIXème siècle originaire de Strasbourg sont les moteurs d’un voyage au fil du temps et des artistes.

Gustave Doré en quelques dates :

1832 : Naît à Strasbourg
1847 : Rencontre à Paris avec Charles Philippon, éditeur renommé. Publications de caricature dans la presse notamment dans Le journal pour rire
1851 : Premier album comique Des-agréments d’un voyage d’agréments
1854 : Publication de l’Histoire de la Sainte Russie et illustration des Oeuvres de Rabelais. Gustave Doré illustrera de nombreux ouvrages comme La Bible ou Les fables de La Fontaine.
1868 : Ouverture de la « Doré Gallery » à Londres, dédiée aux peintures de Gustave Doré
1883 : Meurt à Paris d’une crise cardiaque à l’âge de 51 ans

On  traverse pour cela des salles dédiées successivement à sa jeunesse et à ses influences, à l’abstraction, à la violence, à la profusion et à l’ailleurs, au dessin puis à la sculpture et enfin au cinéma. Tous ces thèmes sont tant de motifs pour étaler les innovations graphiques prodigieuses de Gustave Doré à travers l’espace et le temps, et en faire donc le présentateur d’autres artistes plus contemporains, les « friends » évoqués par le titre de l’exposition. Les commissaires de l’exposition parlent d’une « vaste toile graphique ».

On cherche des artistes ayant, comme lui, « tordu les habitudes graphiques de leurs contemporains ». Cela vaut pour la composition des pages d’albums de dessins comiques qui se tordent sous des dessins aux formats diverses, pour la souplesse de corps qui débordent de saillie ou encore pour la minutie des traits à l’encre ou au crayon lithographique. Un tas de formes qui s’enchevêtrent, dégoulinent et se tordent jusque sur le papier peint qui orne la dernière salle. Des sortes de monstres, gluants et fantastiques, qui beuglent et transpirent. « Certaines images peuvent heurter la sensibilité du jeune public » annonce un écriteau à l’entrée. Henri-Gustave Jossot, Willem et Winshluss en sont trois grands illustrateurs.

_MG_9559
Willem, Euromania, 1992

Le fourmillement est également un sujet récurrent dans l’exposition. Il est prononcé dans les œuvres de Li Fan et de Blutch.

 

_MG_9548
Blutch, Pour en finir avec le cinéma, 2010-2011

_MG_9533
Li Fan, The Silver street, 1994

 

« Crayon prodigieux, gymnaste réputé » selon les mots de l’illustrateur André Gill, Gustave Doré peut s’étirer sur les époques grâce à la souplesse de ses formes et grâce à son habileté à manier les disciplines. En atteste par exemple des albums réédités par la maison d’édition strasbourgeoise 2024, « Histoire de la Sainte Russie » et « Des-agréments d’un voyage d’agrément » qui sont disséminés le long des salles.

2024, qu’est-ce que c’est ?

C’est à l’initiative d’Olivier Bron et Simon Liberman, deux anciens des Arts Déco de la ville de Strasbourg, que naissent les éditions 2024 en 2010. Elles sont consacrées à la bande dessinée et à l’album d’illustration, à l’édition soignée et au suivi de jeunes auteurs. Ils ont édité notamment un album de Matthias Picard intitulé « Jim Curious, voyage au cœur de l’océan » et qui a la particularité d’être en 3D. Plus d’information sur editions2024.com

A voir

Exposition « Doré & Friends, dessin, illustration, BD, cinéma »
Du 21 février au 25 mai 2014
Musée d’Art Moderne et Contemporain
1, place Hans-Jean-Arp
+33 (0)3 88 23 31 31
www.musee.strasbourg.eu

Programme des visites guidées, des rencontres, des conférences et des films accessibles en cliquant sur le lien suivant : http://www.musees.strasbourg.eu/uploads/documents/presse/Dore/DPDor%C3%A92401_OK.pdf

A voir aussi : 

Exposition « Gustave Doré (1832-8883). L’imaginaire au pouvoir »
Du 18 février au 11 mai 2014
Musée d’Orsay
1, rue de la Légion d’Honneur
75007 Paris
+33 (0)1 40 49 48 14
www.musee-orsay.fr

 

A lire :
Collectif, Gustave Doré, ogre et génie, Musées de la Ville de Strasbourg, 2014

Texte : Sara Zaïmov

À propos L'équipe COZE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le 22 septembre 2019 à 18h, le Musée Zoologique fermera ses portes pour mener à bien un important projet de rénovation, qui durera jusqu’au printemps 2023. Pour profiter de cette dernière semaine d'ouverture, le musée propose au public de venir déambuler et profiter des salles du musée lors d’une semaine de gratuité et de festivités.

Le Musée Zoologique célèbre sa future rénovation avec une semaine de festivités

Le 22 septembre 2019 à 18h, le Musée Zoologique fermera ses portes pour mener à ...