A Lire!
Accueil » News » On en Coze » Slavin/Eldh/Lillinger

Slavin/Eldh/Lillinger

Véritable plate-forme pour les acteurs du jazz contemporain, cette 28ème édition du festival Jazzdor accueille des musiciens venus de France, d’Allemagne et d’ailleurs ainsi que des professionnels internationaux.

L’équipe de Jazzdor, emmenée par son directeur Philippe Ochem, propose une programmation originale et envoûtante. Du 8 au 22 novembre, quelque 120 artistes présenteront près d’une trentaine de concerts programmés durant la quinzaine avec plusieurs dates en Allemagne. Le rendez-vous attire chaque année entre 6 000 et 8 000 amateurs de jazz, venus écouter les étoiles montantes ou méconnues du jazz contemporain.
Le festival Jazzdor refuse le commercial, la simplicité des airs trop entendus à la radio, le radotage rythmique des sons qui planent et qu’on entend sans écouter. L’équipe de Jazzdor demande aux musiciens invités et à son public de participer à une expérience : « se jeter dans l’inconnu. » Aller à un concert du festival, c’est partir à la découverte d’autre chose, d’une musique qui se construit sous nos yeux, dans nos oreilles, avec toute la force de vie qui en émane et nous transporte. C’est partager cet acte de naissance en faisant corps avec les sons. Les musiciens de Jazzdor portent l’histoire du jazz, s’en affranchissent aussi, ils se sont inspirés de leurs mentors et continuent d’inventer le jazz, avec un objectif : le porter haut sur la nouvelle scène musicale.

En juin dernier, c’était à Berlin que Jazzdor faisait escale. Cette année, le festival a encore convié plusieurs ambassadeurs de la nouvelle scène allemande avec le trio Slavin/Eldh/Lillinger et un quartet baptisé avec ironie Die Enttäuschung – « la déception ».

Slavin/Eldh/Lillinger

Ce jeune trio branché de la nouvelle scène jazz berlinoise a électrisé son public, samedi dernier, au CEAAC (centre européen d’actions artistiques contemporaines) à Strasbourg. Le bâtiment qui héberge le CEAAC a été réhabilité par l’architecte Eric Gauthier en 1995, qui a conservé les éléments Art Nouveau : colonnes et plafond monumental peints de décors végétaux et boiseries richement ornées confèrent une aura particulière au lieu. Dans le cadre du festival, le centre accueillera plusieurs concerts en acoustique.
Ambiance intimiste dans cette petite salle au parquet grinçant, où le public attentif a écouté durant une heure – qui a semblé dix minutes- les trois jeunes hommes. Au saxophone, Wanja Slavin, à la contrebasse Petter Eldh et à la batterie Uli Jennessen de la troupe Die Enttäuschung (qui jouait le soir même à Pôle Sud) remplaçait Christian Lillinger, retenu à Moscou.

Pas d’artifices dans leurs compositions. Ils vivent leur musique, nerveuse et intense. Pour le néophyte, c’est un voyage dans les classiques du jazz, des airs de rock, de l’électro déglingué, du hip hop détourné, le tout porté par le souffle « soulful » de Wanja Slavin. Un mélange savamment étudié d’univers musicaux métissés qui s’allient pour se confondre avec virtuosité.
Les doigts glissent avec adresse et rapidité sur les cordes de la contrebasse, les baguettes frappent avec agilité sur la batterie, le saxophone danse sous nos yeux. Et les airs s’emmêlent et nous emportent, entre passé et modernité, entre hier et demain.

Les trois hommes ferment les yeux et se laissent entraîner par ce vertige musical, leurs mains ne font qu’un avec leur âme. Le public sent la puissance de la musique qui pénètre leurs corps pour ne former qu’un être, tendu à l’extrême et insufflant, à chaque note, énergie et vie.

En toute humilité, ils ont tenu à dédier ces quelques airs à Edward Snowden. Un geste pur pour la liberté d’expression.

Plongez dans l’univers décalé du trio :

Plus d’infos sur le festival Jazzdor: http://www.jazzdor.com/

Texte: Camille Feireisen

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Chaque année se tient au mois de mai la convention Cosplay’in Wesserling. Rendez-vous les 25 et 26 mai au Parc de Wesserling - Ecomusée Textile à HusserenWesserling.

Cosplay’in Wesserling : une convention cosplay au coeur du parc de Wesserling

Chaque année se tient au mois de mai la convention Cosplay’in Wesserling. Rendez-vous les 25 ...