Accueil » Culture et Société » Hopl’Awards 2013 – Les résultats!

Hopl’Awards 2013 – Les résultats!

Pour sa deuxième édition, Les Hopl’Awards ont occupé la scène du Hall des Chars de Strasbourg pour récompenser les différents acteurs de la vie culturelle alsacienne. La soirée, animée par les maîtres de cérémonie Julien Lafarge, rédacteur en chef de COZE Magazine, et Fabien Fuhrmann, comédien et improvisateur au Théâtre de l’Oignon, a permis de mettre en avant la richesse culturelle de la région.

La cérémonie des Hopl’Awards constitue la dernière étape d’un long travail pour récompenser, dynamiser et mettre en avant la culture alsacienne. La première étape du processus a lieu début janvier avec l’appel à candidature. Le jury, présidé, cette année, par M. Jean Michel Lafarge et composé de Loïc Truntzer de Stand By Events, Luna Moka, reine du burlesque, Laura Grimm de L’OLCA et Julien Renouf AKA Jack Typhus du blog Kapoué, sélectionne pour chaque catégorie dix artistes. Un site internet est alors ouvert pour recueillir les votes des internautes afin de constituer un top trois dans chaque catégorie – le site pour l’édition 2013 a reçu plus de 35 000 votes. Le jury a le dernier mot en élisant les différents vainqueurs, en prenant compte, ou non, des préférences du public. La cérémonie clôt toute cette organisation en récompensant chaque catégorie par un trophée créé spécialement pour l’occasion par un artiste local. Le trophée de l’édition 2013 a été créé par Thomas Danesi.

Mme Isabelle Schoepfer, directrice de l’OLCA – l’Office pour la Langue et la Culture d’Alsace –, et partenaire de la cérémonie des Hopl’Awards 2013, a ouvert le bal avec un discours bilingue dans lequel elle se réjouit et soutient l’initiative de mettre en avant et de récompenser la culture alsacienne.

Treize catégories sont représentées dont neuf ouvertes au public : les catégories « Photo du mois », « Couverture de COZE » et « Dans ton casque » qui constituent les catégories propres au magazine COZE, à l’origine de l’événement, et les catégories « Clip musical », « Teaser », « Court métrage », « Flyer », « Festival », « Affiche de festival », « Scène », « Groupe » et « Révélation/Découverte de l’année » comme catégories plus générales. Enfin, un Hopl’Awards d’honneur a également été attribué par les membres du jury.

 

La première grande gagnante de l’édition 2013 dans la catégorie « Photo du mois » est Diana Malinovskaya, jeune photographe qui exerce depuis six ans et qui nous a fait part de la spontanéité de sa photo : « On était dans une maison abandonnée, le modèle fumait une cigarette, je l’ai prise en photo », en toute simplicité.

Dans la catégorie « Dans ton casque », l’Hopl’Awards a été remis au DJ strasbourgeois Sovnger, anciennement DJ Knuckles, qui, à la question « Qu’est-ce qu’un DJ ? », répond « C’est savoir jouer avec la musique ». Sovnger – en danois « somnambule » quelque peu modifié – en a profité pour souligner son affection pour Strasbourg et pour son énergie.

L’Hopl’Awards de la Couverture de COZE a été remis à Miss Kinky pour son Mister Hibou. Ce hibou double face représente l’association sagesse/fun avec un côté plus obscur. Mister Hibou et toute sa tribu sont à retrouver sur le tumblr mrhibou.tumblr.com.

Dans la catégorie « Flyer », l’Hopl’Awards a récompensé Room Six pour leurs flyers-disquettes, créés pour l’événement Club 90’s Part 1. Le but de cette disquette customisée était de proposer des flyers qu’on aurait envie de garder – une visée écolo en plus d’une idée très originale ?

L’Hopl’Awards du teaser de l’année a été remporté par le collectif Bear’d Bounce. Ils ont voulu se lancer dans un concept avec une mascotte afin de « mettre en avant un concept différent ». Leur teaser comptabilise près de 10 000 vues sur internet. Le collectif propose des événements sur Strasbourg axés autour de la musique, des vidéos, des créations, « On fait tout ! ».

Marie Meier a remporté l’Hopl’Awards dans la catégorie « Affiche de festival » pour son affiche du « festival dans le festival » Hard Rock Session. Cette illustratrice gère les affiches de chaque édition de ce festival qui a lieu pendant la Foire aux Vins de Colmar.

L’Hopl’Awards du festival de l’année a été remis au NL Contest, festival de sports extrêmes strasbourgeois. Ce festival met en avant un grand nombre de sports urbains : roller, skate, bmx, trottinette, échasses urbaines, pour ne citer qu’eux.

Le Mudd Club a remporté l’Hopl’Awards dans la catégorie « Scène ». Ce  « bar/salle de concerts/DJ » de la rue de l’Arc en ciel propose, grâce au soutien d’associations strasbourgeoises – à qui le prix a été dédié – environ 250 dates de concerts par an. « Il se passe toujours quelque chose au Mudd. »

L’Hopl’Awards du clip musical de l’année a été remporté par Saori Jo pour le clip de « Some Chocolat ». Venue recevoir le trophée accompagnée de son réalisateur, elle a fait part de la « symbiose parfaite » qui existe entre eux et a expliqué le message qu’ils ont souhaité faire passer à travers la vidéo : « Chaque seconde qui passe est l’occasion de changer le cours de sa vie. »

 

Maxime Marion a remporté l’Hopl’Awards du meilleur court métrage pour Droit d’auteur, entièrement réalisé avec des Legos. Maxime Marion a avoué qu’il en avait « marre de filmer des comédiens » et que réaliser ce court métrage lui a permis de « jouer aux Legos à presque 30 ans pendant huit mois ». Pour pouvoir se faire une idée de l’étendue du travail, il a indiqué que trois, quatre heures de travail correspondent à une dizaine de secondes de film. Le court métrage dure 35 minutes, on vous laisse faire le calcul.

L’Hopl’Awards de la révélation/découverte de l’année a été remporté par Mégane. Graphiste de formation, elle chante depuis 2010 et a fait ses débuts aux scènes ouvertes de la Java.

Et enfin, l’Hopl’Awards du meilleur groupe a été attribué à Los Disidentes Del Sucio Motel. Le groupe, qui a choisi son nom « pour rire à la base et puis c’est devenu sérieux », s’est constitué un véritable univers mythologique et se produit dans toute l’Europe.

 

La cérémonie a été rythmée par des interludes variés. Luna Moka, reine du burlesque à Strasbourg, a présenté en exclusivité son dernier teaser avant de proposer une démonstration d’effeuillage – un avant goût de son show au Studio Saglio le vendredi 18 octobre 2013 pour The Wounded Carnivale « Glamourous Burlesque Show and Dark Circus ». Deuxième interlude de la soirée animé par le Capitaine Sprütz, déjà présent lors de la première édition des Hopl’Awards, et qui a enflammé la scène avec une chanson écrite spécialement pour l’occasion, La Hopla Dance, agrémentée d’une chorégraphie endiablée. Troisième et dernier interlude, Dirty Deep, un one man band mulhousien, qui gère seul sur scène harmonica, guitare, batterie, chant –et chœurs. Comme l’a bien résumé Julien Lafarge, «  il met le feu à lui tout seul ! ».

M. Mathieu Cahn, adjoint au Maire de Strasbourg en charge de la vie associative, a été invité sur scène pour la remise du Hopl’Awards d’honneur qui récompense la personnalité, la mobilisation ou l’institution culturelle de l’année. Il a fait part de son respect pour l’initiative des Hopl’Awards, soulignant « le besoin d’entendre ce qui se fait, de sortir des sentiers battus. Strasbourg est une ville riche et peut-être un peu trop, ce qui fait que parfois on oublie cette richesse » et une cérémonie comme les Hopl’Awards est là pour permettre de prendre conscience de la richesse de Strasbourg et de sa région.  Il a également affirmé le besoin de développer, dynamiser et faire connaître la culture strasbourgeoise et alsacienne. « Une ville qui bouge, une ville qui se transforme, c’est une ville où il y a du bruit ! ».

M. Cahn a remis le Hopl’Awards d’honneur au Cinéma Star de Strasbourg, représenté par Flore Tournois. L’année 2012 a été une année difficile pour le Star avec une hausse affolante du prix du loyer. Mais, en lançant un appel à dons et grâce à la mobilisation massive des strasbourgeois, il a pu s’en sortir. Le Hopl’Awards d’honneur récompense cette mobilisation salvatrice mais également la ligne de conduite du Cinéma Star qui propose des films culturellement riches, variés – 600 films par an – et qui s’investit en organisant un festival par mois.

La cérémonie s’est achevée sur les remerciements aux différents partenaires de cette deuxième édition : COZE Magazine, StrasTV.com – qui proposera une retransmission de la cérémonie -, la radio NRJ, l’OLCA, Météor, le Hall des Chars et Standby, l’équipe technique qui a proposé, pour l’occasion, une scène digne des plus grandes cérémonies de remise de prix.

 

Voir toutes les photos  – cliquez ici.
Plus d’infos : www.hoplawards.eu


Texte : Camille Grossiord
Photos : Alex Flores

 

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Dernières séances en vue pour Ocean’s 8

Article invité   Dernier appel pour les fans de Girl Power ! Il y a ...