Accueil » Expo and co » PLAY and REPLAY

PLAY and REPLAY

Du 15 juin au 15 septembre

Exposition dans le cadre de Play & Replay, Biennale de la Photographie de Mulhouse organisée par l’Agrandisseur.

La Biennale de la Photographie de Mulhouse est née de la volonté de rapprocher le public de la photographie lors d’un temps fort et fédérateur. La programmation défend des artistes internationaux avec la volonté de découvrir de nouveaux talents autour d’une thématique qui, pour l’édition 2013, est « Play & Replay ». Les photographes se positionnent dans l’ère numérique et questionnent la légitimité des différents usages de la photographie à travers un regard lucide porté sur nos sociétés contemporaines et leurs développements.

Sur un mode poétique ou critique, les photographes exposés jouent et rejouent avec les codes d’images existantes, issues d’une rencontre avec d’autres médiums (peinture, sculpture), avec l’histoire de la photographie ou avec le monde scientifique. L’exposition du Musée des beaux-arts impulse une réflexion sur la production et la réception des images photographiques dans le contexte de la circulation immatérielle des images de l’ère numérique. Cette exposition se joue en deux temps, dans deux espaces du musée.

Au rez-de-chaussée, dans le cadre de son projet de circulation d’affiches, Michel François invite le public à prendre une affiche spécialement produite pour l’occasion. L’artiste crée des interactions entre différents médiums, comme la photo et la sculpture. Il fait circuler ses images sous forme d’affiches dans la ville de Mulhouse. Les affichages urbains seront photographiés et cette documentation se développera tout au long de l’été dans la salle du musée.

Le deuxième étage permet à trois photographes d’imposer leurs visions du devenir et de l’impact des images au sein des dispositifs technologiques différents.

Dorothée Baumann invite le spectateur à se faire photographier par un appareil de photographie d’aura, les images réalisées sont exposées et mises en relation avec les photographies se référant aux outils des chercheurs en neurosciences.

Christina De Middel propose une fiction photographique à partir d’un projet de conquête spatiale, développé par la Zambie en 1964.

Isabelle Le Minh questionne la technologie même de la photographie, ses enjeux et ses déplacements au sein des processus de création des artistes contemporains.

Le commissariat de l’exposition est assuré par Anne Immelé, photographe, docteur en art et enseignante en photographie.

Musée des beaux-arts de Mulhouse
4 place Guillaume Tell
www.musees-mulhouse.fr

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Humain/Divin de Pierre Gangloff

Du 29 juin au 22 septembre 2019 Vernissage : vendredi 28 juin à partir de ...