Accueil » News » On en Coze » Un prequel à Strasbourg

Un prequel à Strasbourg

Etienne Constantinesco, jeune réalisateur d’origine strasbourgeoise, réalisera ce week-end à Strasbourg un prequel de son futur long-métrage à venir, « Les foulards noirs. »

« Seulement Sam », c’est le nom de ce prequel, plantera le décor des foulards noirs et présentera son personnage principal, nommé Sam.

L’idée du Prequel

Pas de fête de la musique pour Etienne Constantinesco et son équipe ! En effet, du 21 au 23 juin, le réalisateur suivra son personnage avec sa caméra dans divers lieux de la région, de la banlieue strasbourgeoise à la cascade du Niddeck ou encore près du village de Duppigheim.

Mais au fait, pourquoi tourner un prequel d’un film à venir et pas le film directement ? Réponse d’Etienne Constantinesco :

« Le prequel pour moi, c’est un peu un laboratoire pour ma caméra. Il va planter le décor, contextualiser l’idée, montrer l’ambiance et donner le ton. En clair, ce petit court-métrage, qui durera entre 3 et 5 minutes au final, va soutenir mon propos de mise en scène et alimenter mon film à venir »

Et pour cause ! Le casting et le scénario de « Les foulards noirs » ne sont pas encore bouclés, et des partenaires en plus seraient les bienvenus. L’idée de faire un prequel, une pratique très courante aux Etats-Unis mais beaucoup moins en France, s’est donc imposée d’elle-même et devrait permettre à Etienne Constantinesco de réaliser son long-métrage avec bien plus de confort.

Le style du réalisateur

En effet, bon nombre de producteurs se pourraient d’être charmés par le style du réalisateur, qui sera bien visible dans « Seulement Sam » :

« Pour moi ce qui compte, c’est le décor. Il doit servir le projet. Et Strasbourg est l’endroit idéal pour ça. D’abord, parce que c’est la ville ou je suis né, mais aussi parce qu’autre chose est né à Strasbourg : Le départ de l’histoire que j’ai inventée, avec deux amis, et qui constitue maintenant le scénario de mon futur long-métrage.

Ensuite, j’aime aussi mélanger acteurs professionnels et acteurs amateurs dans mes films. Les acteurs professionnels apportent leur expérience, tandis que les acteurs amateurs offrent leur spontanéité. Cela donne un mélange détonnant, qui correspond bien à mon cinéma. »

A quand Les foulards noirs ?

D’ici septembre, un scénario définitif et solide devrait être prêt, pour un tournage prévu au courant de l’année 2014. Cela fait déjà un an et demi qu’Etienne Constantinesco travaille sur son scénario, notamment avec la complicité de son acteur principal, vedette de « Seulement Sam » et de « Les foulards noirs » : Tewfik Jallab.

Ce nom vous dit quelque chose ? Vous l’avez entendu quelque part récemment ?

C’est tout à fait normal, car Tewfik Jallab est actuellement la tête d’affiche de « Né quelque part », sorti dans les salles de cinéma ce mercredi 19 juin. Dans ce premier film du réalisateur Mohamed Hamidi, Tewfik Jallab se partage la vedette avec Jamel Debbouze. Un jeune acteur en devenir, assurément !

Un rendez-vous prochain sera pris dans les salles de cinéma pour découvrir Les foulards noirs. Le précédent et premier long-métrage d’Etienne Constantinesco, « Coline (les amis de mes amis) », avait bénéficié d’une avant-première à l’UGC Ciné Cité de Strasbourg.

Qu’on se le dise, à Strasbourg, il y a du cinéma !

Pour découvrir un peu plus le travail d’Etienne Constantinesco, cliquez ici

 

Article : Philippe Schnee

Photo : NC

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

C’est une première à Mulhouse ! Le 28 avril, 12 000 canards en plastique se jetteront à l’eau pour 770 m de course le long du canal de l’Ill, de la place du marché jusqu’au Musée de l’Auto, à l’occasion de la Duck Race.

La première édition Mulhousienne de la Duck Race

C’est une première à Mulhouse ! Le 28 avril, 12 000 canards en plastique se ...