Accueil » News » On en Coze » La culture Hip-Hop à Strasbourg

La culture Hip-Hop à Strasbourg

Deux strasbourgeois adoptifs, nommés Ben Jung et Thomas Bonometti (Alias Bono Peppers), ont récemment réalisés un reportage sur la culture Hip-Hop à Strasbourg. Celui-ci est sorti le 5 juin dernier et est visible gratuitement sur Youtube.

Deux reporters amateurs, deux férus de Hip-Hop. L’un est graphiste et webdesigner, l’autre termine sa Licence en Design et attaquera bientôt le monde du travail. A eux deux, ils ont réalisés un reportage complet d’un peu plus d’une heure sur tout ce qui pouvait constituer la culture Hip-Hop dans la capitale alsacienne.

Strasbourg, une ville de Hip-Hop?

« Stras’n’Street », c’est son nom, donne la parole à un nombre important d’artistes et de figures locales du monde du Hip-Hop et fait le point sur les divers évènements ayant lieu tout au long de l’année. Ainsi, les deux jeunes réalisateurs cassent les préjugés et démontrent que le Hip-Hop est bien présent à Strasbourg, ville située au Carrefour de l’Europe.

Et au contraire de certains préjugés habituels sur la culture Hip-Hop, il est à souligner que ces deux jeunes réalisateurs motivés ont sans cesse bénéficié d’un climat très ouvert et accueillant pour tourner leur reportage. Plusieurs artistes ont même fait bien plus que ce qui leur avait été demandé en proposant à Ben Jung et Thomas Bonometti de venir assister à leurs représentations, et/ou en leur donnant des compléments d’informations qui se sont avérés fort utile.

Commencé fin 2011, le reportage « Stras’n’Street a été finalisé en juin 2013 et est donc sorti dans la foulée.

Le Hip-Hop, mélange d’arts et de disciplines

Comme le disent les artistes de ce reportage, le Hip-Hop c’est plusieurs choses, c’est une culture et une religion à part, un art et une façon de vivre. Dans la culture Hip-Hop, il y a la musique en premier lieu, mais aussi la danse, le graffiti, le rap ou encore l’art d’utiliser le tourne-disque. C’est aussi une certaine manière de penser.

Ainsi, une bonne partie des évènements locaux (Universal Dancers, NL Contest) sont passés au crible avec en prime les explications des organisateurs et des artistes. Les artistes justement, qu’il s’agisse de danseurs, de musiciens ou encore de graffeurs, racontent d’où leur vient leur amour du Hip-Hop, ce qu’il représente à  leur sens, et en quoi ils constitue pour eux une philosophie de vie.

Dans ce reportage, le Hip-Hop devient alors accessible à tout le monde, même pour ceux qui ne connaissent pas du tout ce monde. Ils plongent alors avec fracas dans cet univers et comprennent qu’il véhicule avant tout des valeurs de respect et d’entente.

Mélange d’images d’illustrations et d’Interviews, une bonne partie de ce qui fait la culture Hip-Hop strasbourgeoise est ici montré et décortiqué.

Nul doute que la culture Hip-Hop, véritable mélange de styles, d’origines et d’envies, a des choses à dire à Strasbourg. Elle y est maintenant bien installée et ne cessera sans doute jamais de faire de nouveaux adeptes.

Attendons-nous à de nouveaux reportages sur le sujet.

Plus d’infos : www.strasnstreet.com

Et page Facebook de Stras’n’Street

 

Article : Philippe Schnee

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Rendez-vous incontournable de l’été et des amoureux de riddims ensoleillés, le festival Summer Vibration revient, du 25 au 27 juillet aux Tanzmatten de Sélestat, pour une 6e édition aux accents métissés et riche de diversité !

À ne pas manquer : Summer Vibration Festival – 6e édition du rendez-vous estival des amateurs de reggae

Rendez-vous incontournable de l’été et des amoureux de riddims ensoleillés, le festival Summer Vibration revient, ...