Accueil » News » On en Coze » La poésie sous toutes ses formes

La poésie sous toutes ses formes

Du 6 au 9 juin prochain, ce sera la 3e édition du festival Sans titre [mais poétique] à Strasbourg. Celui-ci proposera au public une programmation éclectique, mais toujours en lien avec la poésie. Danse, théâtre, chant, musique, arts visuels et nombreux artistes seront alors à l’honneur pour un festival authentique et poétique.

C’est au Hall des Char que se déroulera cette 3e édition de Sans titre [mais poétique] à laquelle participeront de nombreux artistes venus de toute la France, mais aussi d’Angleterre, comme le célèbre vocaliste britanique Phil Minton.

Des artistes issus de milieux très différents donc, qui participent à la volonté affichée par le festival d’éclatement des formes et des pratiques. Une immersion au coeur des mots, de la poésie contemporaine surtout, à laquelle il faudra donner un sens au moyen des différentes pratiques artistiques.

Qu’on se le dise, la poésie, ce ne sont pas que des mots écrits sur une feuille de papier ! C’est aussi beaucoup d’autres arts, que le public pourra découvrir pendant les 3 jours de festivals. Oui, 3 jours, car l’ouverture officielle du festival, ce sera le vendredi 7 juin.

Néanmoins, le jeudi 6 juin constitue une mise en bouche tout aussi intéressante car il permettra à une panoplie d’amateurs de poésie de se produire sur une scène ouverte gratuite, que ce soit en tant que rappeur, slameur, chanteur, musicien ou tout simplement poète. Il est par ailleurs fortement conseillé aux musiciens d’amener leurs propres instruments.

Les jeunes amateurs de poésie cotoieront également des artistes en résidence comme Constellations du geste, un groupe d’écrivains.

Le vendredi 7 juin, place à l’ouverture du festival ! Au menu, ce sera réflexion poétique collective, éclats sonores pour une expérience musicale transversale, ou encore flûte, performances vocales et imitations en tout genre.

Le 8 juin sera dans la continuité de la journée du 7 juin en proposant chants, lectures, poésie avec divers instruments comme la guitare ou la batterie, mais aussi improvisations, borborygmes, techniques vocales diverses et installation de photos participatives.

Enfin, la dernière journée du festival sera surtout consacrée aux enfants. Quoi de plus normal un dimanche, jour familial par excellence?

Un brunch sera donc proposé aux plus gourmands à partir de midi et un spectacle jeune public se tiendra en milieu d’après-midi. Une performance audiovisuelle, mélangeant violoncelle, photographie, voix, compositions et improvisations, sera visible dans les locaux du pôle de photographie Stimultania.

A noter qu’une exposition poétique de plusieurs artistes strasbourgeois se tiendra également tout le long du festival. Vidéo, photographie, radio, diapositives ou livres seront à disposition des yeux et des oreilles du public, qui finira par ressentir en lui une véritable âme de poète face à tant de belles choses.

Voici le programme complet du festival Sans titre [mais poétique], 3e édition :

Jeudi 6 juin – Mise en bouche

Scène ouverte gratuite pour tous les friands de poésie en introduction
au festival Sans titre [mais poétique] #3

19h30
Constellations du geste [artistes en résidence] Groupe d’écrivains, piloté par Gabriel de Richaud
Lectures
Salon

20h30
« Pédale exquise »
Cadavre exquis à partir d’une pédale loop
Salon

21h30
Scène ouverte Jam [1ère partie] Micro ouvert pour les poètes, les slameurs, les rappeurs, les chanteurs
Musiciens, apportez vos instruments (venez avec votre matériel entre
18h30 et 19h30)
Salon

22h30
« Poésie et musique »
Présentation du workshop proposé par Stéphane Clor pour la 3ième
édition du festival
Salle des colonnes
Ouvert aux instrumentistes / chanteurs / vocalistes / poètes / slameurs
/ … (tous niveaux)

23h
Scène ouverte Jam [2ème partie] Salon

Vendredi 7 juin- Ouverture du festival

19h30 Ouverture des portes
KRAPFNN (Sarrebrück)
« Bartendering »
Philipp Hawlitscheck – voix, électronique, flûtes
Peter Strickmann – voix, cassettes, imitations
Salon

20h30
Antoine Faure Tô (Paris)
« Orphée sans frein »
Pulse poésie plus peau et zik
Salle des colonnes

22h
ErikM & Natacha Muslera (Marseille)
« Cartouche »
Duo voix et platines. Electronique. Éclats sonores pour une expérience
musicale transversale
Scène principale

23h
KRAPFNN (Sarrebrück)
« Bartendering »
Salon

Entre 19h30 et minuit
Camille Bondon (Strasbourg)
Réflexion poétique collective
Itinérant en discontinu

Samedi 8 juin

À partir de 19h30 – en continu
Le fragment ment quand (Strasbourg)
DJ / Sampling / Poésie
Salon

20h
Hélène Lacoste & Thomas Gutehrle (Strasbourg)
Poésie et guitare
Salle des colonnes

21h30
Phil Minton (Londres)
Solo. Vocaliste. John Cage, improvisations, borborygmes et techniques
vocales diverses
Scène principale

22h30
Yvan Étienne & Joachim Montessuis (Besançon / Paris)
Duo de cordes. Poésie du son continu, envisagé ici comme un chant
méditatif étiré à l’infini, un écho résonant
Scène principale

23h30
Delphine Berthod & Hervé Marchal (Nancy)
Duo voix et batterie
Salle des colonnes

Entre 19h30 et minuit
Luc Dufrène (Metz)
Installation photo participative
Aquarium

Dimanche 9 juin – Sans Titre pour tous (Surtout les enfants !)

15h30
Le fragment ment quand (Strasbourg)
DJ / Sampling / Poésie
Salon

16h
Cie l’Atelier / David Metzner et Julie Meftah (Metz)
« Pourkoi Pakeu »
Spectacle jeune public / danse – poésie
Scène principale

À partir de 17h
Luc Dufrène (Metz)
Installation photo participative
Aquarium
Suivi d’un goûter

18h à Stimultania
Anil Eraslan (Strasbourg)
« ABSORB »
Performance audiovisuelle / Violoncelle, voix, photographie /
compositions – improvisations
Stimultania : 33, Rue Kageneck, STRASBOURG

Exposition poétique sur toute la durée du festival

Céline Trouillet (Strasbourg)
Vidéo
Laurent Odelain (Strasbourg)
Photographie
Carole Sirlin et Jérémy Couvez (Strasbourg)
Installation diapositive
Radio pirate (Strasbourg)
Activation des modes d’emplois issus du livre : Des modes d’emploi
et des passages à l’acte, IKHÉA©SERVICES, Zédélé éditions, 2004.
Courtesy Jean-Baptiste Farkas
Salon

De par son éclectisme, mélange d’arts en tout genre et poésie à l’état pur, la 3e édition du festival Sans titre [mais poétique], est d’ors et déjà promise à un beau succès.

Le rendez-vous est ainsi pris dés jeudi,
Pour à nouveau respirer un soupçon de poésie.

Plus d’infos : Cliquez ici

Et évènement Facebook du festival

 

Article : Philippe Schnee

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Depuis son lancement en 2011, le Wolfi Jazz n’a cessé d’évoluer et se renouveler. Pour la 9e édition qui se tiendra du 26 au 30 juin, un site réaménagé dans le cadre exceptionnel du Fort Kléber de Wolfisheim servira d’écrin aux 18 groupes venus du monde entier.

Le Wolfi Jazz revient sous une nouvelle forme pour sa 9e édition

Depuis son lancement en 2011, le Wolfi Jazz n’a cessé d’évoluer et se renouveler. Pour ...