A Lire!
Accueil » Culture et Société » Le NL Contest par tous les temps

Le NL Contest par tous les temps

Ce week-end, c’était la 8e édition du NL Contest, le festival international de cultures urbaines organisé au skate-Park de la Rotonde à Strasbourg par l’association Nouvelle ligne avec l’aide de nombreux partenaires, tels que la ville de Strasbourg. Sports de glisse en tout genre bien évidemment, mais aussi village exposants, musique en continu, Fresh zone pour se détendre ou encore démonstration d’échasses urbaines ont permis aux nombreux visiteurs de passer du bon temps et de faire du NL Contest un festival incontournable.

Après une semaine de soirées Off pour réveiller la ville de Strasbourg, d’un concert Soul à un vernissage dans un salon de tatouage en passant par une course de vélos d’appartement dans un bar, l’évènement tant attendu était enfin arrivé.  Le NL Contest, qui ouvre chaque année en mai la saison estivale était bien présent à La Rotonde. Et comme chaque année, il faisait très beau ! Enfin presque.

Cette année, le soleil a été partagé en deux en offrant une première journée de samedi chaude et ensoleillée, digne d’un temps Californien, tandis qu’il disparaissait au profit du froid, de la pluie et de la grisaille le dimanche. Un temps purement alsacien donc?  Pourtant, pas de quoi perturber les visiteurs, bravant la météo difficile pour venir à La Rotonde.

La journée de samedi

Samedi, soleil aidant, les compétitions amateurs et professionnelles se sont donc enchainées en masse. BMX, roller, skate-Board, trottinette ont donnés lieu à des figures incroyables de la part des riders venus de partout et représentant 15 nationalités, des français aux australiens en passant par les allemands et les anglais. Autour du skate-Park, sans compter les incontournables stands de merguez, crêpes, glaces, nourriture et boissons en tout genre qui ont fait fureur, de nombreux stands partenaires de l’évènements étaient présents, comme les marques de vêtement Arnicalicious et Vandal. Des produits purement « street ».

Près des stands, il y avait aussi des disciplines originales à découvrir. Démonstrations et initiations aux échasses urbaines par l’association partenaire Saut devant, compétition de monocycle freestyle et initiation par l’association strasbourgeoise Monobo ou encore tournoi de street-Ball à l’intérieur du gymnase de La Rotonde, durant toute l’après-midi. Le programme était tout aussi varié autour du skate-Park que dans ce dernier.

Car le NL Contest, comme l’ont prouvé les soirées Off à succès, ce n’est pas qu’une compétition internationale de sports de glisse. C’est aussi un festival de cultures urbaines, de ces cultures de la rue que l’on retrouve autour des sports de glisse.

Avec ce festival, l’association Nouvelle Ligne, elle-même composée de riders professionnels de hauts niveau, atteint pleinement ses objectifs : Promouvoir les cultures urbaines. Et d’années en années, force est de constater que le pari est plus que réussi au vu de l’important succès de la manifestation.

Cependant, cette année, c’est un pari inattendu qui a été accompli et qui a permis au NL Contest d’assurer de très loin son statut de leader des festivals de culture urbaine dans l’Est de la France.

La journée de dimanche

Quel est ce pari? Avoir réussi a faire venir les gens malgré une météo très capricieuse dimanche. Cela implique qu’une habitude, qu’une tradition est maintenant bien en place : Elle pourrait être résumée par : « En mai, rendez-vous au NL Contest ! »

Ainsi dimanche, la pluie battant son plein jusqu’au milieu de l’après-midi, le skate-Park était trop mouillé pour pouvoir être utilisé et les gens se sont rués à l’intérieur du gymnase de la Rotonde pour admirer les prouesses des B-boys NL Contest sur des Battle de Break Dance.

Les passionnés de glisse continuant à venir malgré la décision fatidique de devoir annuler une bonne partie des compétitions de la journée, il fallait pouvoir leur montrer quelque chose. Lorsque la pluie s’est enfin arrêtée, la BIG Rampe a été séchée et a la compétition de skate a pu démarrer et proposer son lot de vols planés, de figures réussies et de chutes.

Une ambiance unique

Oui, de chutes. Le NL Contest aura donné à voir, comme chaque année, un certain nombres de chutes en tout genre, toutes compétitions confondues. C’est la règle du jeu. Les riders se ratent, tombent, s’égratignent et s’écorchent, mais repartent immédiatement, sourire aux lèvres et prêt à en découdre jusqu’à ce que la figure soit réussie. Cela fait partie du spectacle ! Tout comme le public, qui a assuré le show au côté des riders en criant, en applaudissant, en les encourageant et en les soutenant assidument.

En tout les cas, malgré la météo à double tranchant, il y a quelque chose qui a été à nouveau restitué cette année sur cette 8e édition du NL Contest : L’ambiance.

Une ambiance inclassifiable,  donnant un autre attrait à Strasbourg, faisant d’elle la capitale des cultures urbaines le temps d’un festival et rendant possible un évènement unique en Alsace. Qu’il s’agisse des 20 000 visiteurs, des 150 bénévoles ayant œuvrés sur le NL Contest, des membres de l’association Nouvelle Ligne, des Riders amateurs et professionnels qui y ont participés, tous ont partagés ensemble une seule et même envie. L’envie d’être là, bien présents au NL Contest 2013.

Rendez-vous dans un an pour la 9e édition du NL Contest ! Avec toujours plus de surprises, plus d’envie, plus de bons moments, plus de cultures urbaines.

Pour retrouvez les meilleurs moments du NL Contest  2013 , RDV sur le NL Contest TV Show de StrasTV.com!

 

Article : Philippe Schnee

Photo : Denis Metzger

Vidéo : Laurent Khrâm Longvixay

 

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mardi soir au Palais de la Musique et des Congrès (PMC) de Strasbourg avait lieu le concert tant attendu de Goran Bregović, compositeur et musicien issu de l'ancienne Yougoslavie, connu comme « la Star des Balkans », et le compositeur des films d’Emir Kusturica.

Nous y étions : Goran Bregović au Palais de la Musique et des Congrés

Un vrai bain d’énergie pour un public séduit Mardi soir au Palais de la Musique ...