Accueil » News » On en Coze » Les Anodins ne veulent plus l'être

Les Anodins ne veulent plus l'être

Les Anodins sont une association théâtrale basée à Strasbourg et composée de 9 membres. Ils participent régulièrement à des matchs d’improvisation, écrivent une pièce de théâtre et vont prochainement se rendre au Festival de théâtre populaire et d’improvisation de Nice.

A l’origine, Les Anodins, c’était d’abord des membres de la troupe des Improvisateurs de Strasbourg. Bien qu’étant passionnés par l’improvisation, cela ne leur suffisait plus et le désir de monter une pièce de théâtre, qu’ils avaient commencés à écrire ensemble, se faisait de plus en plus grand. C’est ainsi que sont nés les Anodins en octobre 2011, une association dont le principal but est de prendre du plaisir à jouer ensemble, et surtout en public.

La pièce de théâtre, l’essence des Anodins

Devenus Anodins, les quatre membres des improvisateurs ont recrutés d’autres passionnés de théâtre dans leurs rangs qui les ont aidés dans l’écriture de la pièce de théâtre en question, et y ont bien sûr participés. « Ah Oui ? Une invitation ! » a été jouée en public pour la première fois au mois de mai 2012, à La Salamandre à Strasbourg.

Deux soirs de suite, la petite troupe des Anodins a séduit le public de La Salamandre, et a par la suite conquis le public d’Arnouville près de Paris, le temps d’une soirée de septembre 2012.

Une étape importante pour Yann Louargant, Président des Anodins :

« Jouer dans la région Parisienne, c’était vraiment une étape essentielle. On tenait vraiment à sortir un peu des frontières de l’Alsace et se confronter à un autre public. Cela s’est vraiment bien passé et nous avons eu beaucoup de succès. Cependant, nous sommes aujourd’hui en phase de réécriture de la pièce car nous n’en étions plus satisfaits. Chaque Anodins évolue avec le temps, et notre pièce nous accompagne dans cette évolution. De plus, 3 nouveaux membres nous ont rejoints en septembre 2012 et il faut en tenir compte. Certains d’entre nous sont passés purement à la mise en scène, d’autres ont repris leur rôle, d’autres encore ne jurent que par l’improvisation. C’est aussi ça Les Anodins, tenir compte des désirs de chacun pour pouvoir avancer ensemble et avoir la meilleure cohésion possible. »

Au-delà de la pièce de théâtre, il ne faut pas oublier que les membres d’origine des Anodins arrivent tout droit du milieu de improvisateurs. Ils  participent donc régulièrement à des matchs d’improvisation. Leur plaisir non coupable ? Affronter en public d’autres équipes d’improvisateurs. C’est ce qui s’est passé en avril dernier à l’espace socioculturel de Dangolsheim face aux Pythékaros, une troupe venue de la région parisienne. Victoire des Anodins dans la bonne humeur !

Le festival de Nice

Et c’est aussi ce qui se passera au 15efestival de théâtre populaire et d’improvisation de Nice, les 18 et 19 mai prochain. Les Anodins y retrouveront les Pythékaros, mais aussi d’autres équipes venues de Cannes, de Nice, et même du Luxembourg. Thomas Joseph, membre des Anodins depuis plus d’un an, raconte le principe de ce festival :

« Ce festival de Nice, c’est une sorte de tournoi avec des matchs d’improvisations entre équipes. Mais ce n’est pas tout ! En plus de cela, il faudra jouer une mini-pièce de théâtre de 20 minutes selon le thème du festival de cette année « La crise… de rire ». Celle-ci est déjà écrite, c’est Frédéric North, un ami des Anodins également comédien, qui l’a écrite pour nous. En ce moment, nous sommes en pleines répétitions plusieurs fois par semaine, mais nous serons prêt les 18 et 19 mai. »

Il serait tentant de croire que le festival de théâtre et d’improvisation de Nice offre des prix somptueux, tel le festival de Cannes au même moment, pour motiver les Anodins à faire tout ce trajet en voiture depuis Strasbourg pour y participer.

Eh bien non ! Leur seule motivation s’inscrit dans la droite ligne de leur raison d’être : Rencontrer d’autres équipes et prendre du plaisir devant un public à chaque fois différent. Et qui plus est, s’efforcer d’obtenir la reconnaissance de ce dernier.

Prochains projets

Malgré leur nom dont la signification les prédestinerait à rester dans l’ombre, c’est bien tout le contraire qui se produit et Les Anodins ont déjà parcouru un beau chemin. Celui-ci est loin d’être terminé, mais ils sont sur la bonne voie.

Yann, Natacha, Pierre, Frédéric, Céline, Thomas, Alice, Julie et Aurore seront au bar La Java le 14 juin prochain à 20 heures pour un « Déclic d’impro » et très certainement en représentation dans des salles de théâtre de la région à partir de fin octobre 2013 pour la nouvelle version de « Ah oui ? Une invitation ! »

Pour en savoir plus sur Les Anodins, retrouvez-les sur www.facebook.com

 

Article : Philippe Schnee

Photo : Chloé Sinanoglu

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Comité des Fêtes de la ville de Saverne, en partenariat avec la ville de Saverne, et en coréalisation avec Produc’son renoue avec les grands spectacles d’été et présentera ainsi du 19 au 28 juillet (relâche les 23 et 24 juillet) une fresque historique trilingue : Si Saverne m’était contée.

Si Saverne m’était contée : une fresque historique trilingue sous forme de spectacle son, lumière et mapping

Le Comité des Fêtes de la ville de Saverne, en partenariat avec la ville de ...