Accueil » Expo and co » Pisco Logik

Pisco Logik

Du 14 Mars au 25 avril 2013

Au fil de ses voyages il apprend à peindre à la bombe, au rouleau, au marker avec ce qu’il trouve pour faire des créations in situ. Rues, trains, voies ferrées, usines abandonnées, tous les supports sont bons pour réaliser ses peintures. Comme il le dit : « j’essaie de mettre de la vie là où il n’ y en a plus sans pour autant me prendre pour Dieu. »

« Arriver dans une usine abandonnée où tout est resté en place comme si un accident nucléaire avait eu lieu et peindre dedans un portrait d’ouvrier ou autre est pour moi comme un hommage à toute l’énergie que les gens ont mis dans ces lieux ».

Du Chili à l’Italie, de Séville à Stuttgart : Pisco multiplie ses fresques au fil de ses périples mais développe en parallèle des toiles mêlant lettrages et portraits le tout déstructuré par une succession de brisures pouvant symboliser aussi bien le dynamisme d’une architecture que les tensions et les lumières d’une ville la nuit.

Galerie Macia
11 rue du marais Kageneck, Strasbourg
www.galerie-macia.com

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Trace/Paysage d’Annick Mischler

Du 15 septembre au 13 octobre 2019 Annick Mischler peint des mondes naissants, présents ou ...