Accueil » News » On en Coze » Anderson et M’Baye sonnent le réveil de la SIG!

Anderson et M’Baye sonnent le réveil de la SIG!

Face à la menace d’un enlisement dans le ventre mou de la Pro A, la SIG était dans l’obligation de briller samedi soir devant l’Elan Béarnais de Pau-Lacq-Orthez. Après un début de match difficile, les résidents du Rhénus ont su retourner la tendance et s’imposer de la plus belle des manières (+25 points).

En ce samedi soir, les spectateurs n’ont pas hésité à braver le froid pour assister à la performance de leurs protégés face à une équipe béarnaise flirtant avec la zone rouge, et donc en proie au doute. Après une défaite lors de la précédente journée (défaite de la SIG à Dijon et de Pau-Lacq-Orthez à domicile face à Poitiers), les deux équipes se devaient de rectifier le tir.

Le premier quart temps est clairement à l’avantage des palois, sous l’impulsion de l’ancien joueur d’Arkansas Tony Gipson récemment sélectionné pour représenter son équipe au All-Star Game. Surpassés au rebond, les locaux courent après le score et il faudra attendre le second quart-temps pour voir une réaction digne de ce nom.

Kevin Anderson, le feu follet strasbourgeois, montre l’exemple aux 3 points avant un véritable show offensif de son équipe. Le retard engrangé ne mettra pas longtemps à fondre comme neige au soleil et l’égalité est parfaite à cinq minutes de la fin du second quart (29-29).

La pression mise par les strasbourgeois empêche toute velléité adverse et les locaux prennent le large grâce, entre autres, à l’adresse de Abdoulaye M’Baye aux 3 points. A la mi-temps, la SIG mène de dix points (43-33), M’Baye et Anderson étant à l’origine de la moitié des points des rouges et blancs.

Dès le retour des vestiaires, Strasbourg continue son travail de sape. Transcendé par les encouragements de la foule, M’Baye est véritablement innarêtable aux tirs de loin. A la fin du 3ème quart, la SIG enregistre un écart de +13 points. La seconde mi-temps fait figure « d’Anderson-show », le meneur alsacien, meilleur marqueur du match avec 23 points, ne laissant aucun répit à ses adversaires.

Les 18 points de Teddy Gipson et les 14 points d’Antoine Mendy ne suffiront pas et la SIG finit la rencontre avec +25 points, à 94-69. Rendez-vous vendredi pour les hommes de Vincent Collet et de Laurent Vila qui seront opposés à l’ASVEL, actuellement 7ème de Pro A. L’objectif est clair : recoller aux premières places et envisager une présence lors du tournoi final.

 

       
 

Article rédigé par Mathieu Daubry

À propos coze

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Du 10 janvier au 2 février, 27 salles françaises accueilleront les auditions régionales des INOUÏS du Printemps de Bourges Crédit Mutuel. Parmi les 150 jeunes artistes en compétition, 32 seront choisis pour représenter leur territoire lors de la prochaine édition du Printemps de Bourges.

Cinq artistes en compétition pour les sélections régionales des Inouïs du Printemps de Bourges

Du 10 janvier au 2 février, 27 salles françaises accueilleront les auditions régionales des INOUÏS ...